F.P. JOURNE


F.P. Journe Centigraphe Sport : une version en platine d'exception

F.P. Journe vient de dévoiler une toute nouvelle version de son iconique Centigraphe Sport : en effet, depuis quelques semaines, cette montre à la légèreté légendaire se fait nettement plus « présente » au poignet avec l’arrivée simultanée de la version en or rose et surtout, de celle en platine, toutes deux dotées de calibres en or rose et d’un somptueux cadran bleu-mauve totalement unique pour le modèle en platine.


On ne présente plus les montres de ville de chez François-Paul Journe. Elles se sont imposées sur le marché comme des véritables classiques de l’horlogerie. Mais les collections de l’horloger d’origine française ne se cantonnent pas à ces garde-temps extrêmement recherchés. La marque produit également des pièces plus « sportives » comme ses fameuses Elegante by FP Journe ou encore, comme ses Centigraphe Sport.
 
La collection lineSport est relativement récente chez Journe. Elle date en effet, de 2012. Elle fut inspirée à l’époque par un grand collectionneur, admirateur de montres F.P. Journe, qui s’était engagé dans la compétition de marathon et triathlon et désirait une montre sport légère, mais avec un mouvement de haute horlogerie authentique. C’est ainsi que naquit cette première édition de Centrigraphe Sport.
 
Pour la petite histoire, le tout premier numéro de cette gamme, le 001, fut offert à une association caritative qui le revendit aux enchères pour récupérer des fonds pour venir en aide aux Japonais après le désastreux tsunami de Fukushima. Monsieur Journe a toujours été un grand amateur du Japon.
 
Cette année, F.P. Journe présente donc deux nouveautés dans cette collection lineSport, dont voici déjà la première : le Centigraphe en platine (PT 950) ou or rose au choix. Une première de « poids » puisque le boitier de 44 mm et le bracelet avec finition martelée sont réalisés en métaux précieux, soit en platine, soit en or rose.

Une « révolution » pour ce modèle qui à l’origine était d’une légèreté exceptionnelle (75 grammes) et qui désormais, affirme fortement sa présence au poignet. Des garde-temps extrêmement cossus et de haute horlogerie associés à un design de montre de sport !   
 
Autre différence de poids par rapport aux versions précédentes en titane avec mouvement en alliage d’aluminium, ces deux nouveautés sont équipées de calibres en or rose réf 1506 (comme la grande majorité des montres Journe) afin d’être en accord avec le métal employé pour les boitiers et les bracelets. Logique. Il offre une réserve de marche de 80h sans utiliser le chrono et de 24h avec le chrono enclenché.
 
La lunette avec insert céramique reprend les codes du Chronographe Rattrapante avec ses chiffres gravés dans la masse. Le cadran du modèle en or 6N 18 ct est en argent guilloché recouvert de ruthénium avec des chiffres appliques en or 6N 18ct mat et compteurs de chronographe ou petite seconde en argent guilloché. Quant au cadran du modèle platine, il est en argent guilloché de couleur bleu-mauve tout à fait unique avec chiffres appliques en or gris mat et compteurs de chronographe ou petite seconde en argent guilloché.
 
Pour le reste, on retrouve les caractéristiques qui ont fait le succès de cette pièce : de fait, rappelons que le Centigraphe Sport avec remontage manuel affiche les temps écoulés du 100ème de seconde à 10 minutes, visibles sur trois cadrans différents. Le chronographe est mis en marche, stoppé et remis à zéro par une bascule située à 2h sur la carrure, au lieu des boutons classiques de chaque côté de la couronne. Cette solution technique, très ergonomique, est brevetée.

Un deuxième brevet concerne la configuration du mécanisme qui sert à isoler la fonction chronographe du mouvement. Ce qui fait que le chrono n’a aucun effet sur l’amplitude du balancier. Les aiguilles du compteur de 100ème, 20 secondes, ainsi que celui de 10 minutes sont entraînés par deux trains de rouage différents, eux-mêmes entraînés par le centre du ressort moteur (breveté). Un autre rouage séparé, aussi mené par l’arbre du barillet, entraîne l’aiguille de 10 minutes.  
 
Parrain du Centigraphe Souverain, Jean Todt demeure l’initiateur de l’engagement de F.P. Journe auprès de l’ICM, l’Institut du cerveau et de la moelle épinière qui effectue des recherches pour combattre les maladies dégénératives. De fait, en achetant un Centigraphe F.P. Journe, vous contribuerez vous aussi à faire avancer les recherches médicales.
 
Pour ce faire, François-Paul Journe s’est engagé aux côtés du Professeur Gérard Saillant, Luc Besson, Michelle Yeoh, Jean Reno, Jean Todt et Michael Schumacher, entre autres, en reversant 30% du profit de la vente de chaque Centigraphe à l’ICM, et cela sans limitation de temps (www.icm-institute.org).
 
Précisons que le Centigraphe Souverain et l’Octa Automatique Réserve rejoignent les collections rétrospectives et font désormais partie des montres qui ne sont plus en production. Quant au Centigraphe Sport, il est disponible dans les Boutiques F.P. Journe à : Paris, Genève, New York, Tokyo, Hong Kong, Los Angeles, Miami, Beyrouth et Kiev.

F.P. Journe Boutique
63 Rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
Tél : 01 42 68 08 00

Montres-de-luxe.com | Publié le 7 Juin 2019 | Lu 1298 fois