F.P. JOURNE


FP Journe : 120.000 euros pour l'ICM avec son Centigraphe Souverain pièce unique

A l’occasion de la grande vente aux enchères qui s’est tenue le 8 juin dernier à la Conserverie à Paris, qui visait à récolter des fonds pour soutenir l’ICM, le Centigraphe Souverain avec un cadran unique en nacre bleue a été vendu pour la somme de 120.000 euros.


La soirée de Gala de l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière (ICM) s‘est déroulée à la Conciergerie à Paris en présence de nombreux invités prestigieux. Rappelons que l’horloger indépendant F.P. Journe avait créé pour l’occasion, une pièce unique de son modèle Centigraphe Souverain en platine avec un cadran en nacre bleue arborant discrètement le logo ICM. Il s’est vendu pour la coquette somme de 120.000 euros, un montant intégralement reversé à l’ICM.
 
 « Je suis fier de soutenir l’ICM et la recherche médicale depuis 2004 pour découvrir des traitements contre les maladies telles que Alzheimer, Parkinson ou la sclérose en plaques a indiqué à cette occasion François-Paul Journe. Et d’ajouter : nous avons chacun de nous des membres de nos familles atteints de ces maladies et notre seul désir est de trouver un remède pour les soigner ». Cette association a été créée à l’origine par Jean Todt, grand ami de l’horloger français.
 
L’ICM est le plus grand laboratoire de recherche dans le monde qui réunit au cœur de l’Hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris, plus de 700 chercheurs, médecins et patients jouant un rôle primordial dans le processus de découvertes et traitements des maladies neurologiques. 
 
Précisons également, que 30% des profits réalisés sur chaque vente de montre sont reversés au profit de l’ICM. Depuis sa mise en place il y a plus de dix ans, ce partenariat a rapporté plus d’un million d’euros à l’association. Quand le luxe ne sert part uniquement à enrichir des grandes marques, mais qu’il permet également de soutenir la recherche… Une belle initiative.
 
Rappelons que le Centigraphe Souverain est un chronographe mécanique sans précédent qui offre 360.000 km au bout des doigts ; ou l’art de convertir 6km/heure en 360'000 km/heure. Explications de cet exploit technique qui permet de mesurer des temps d’un centième de seconde aussi bien que de dix minutes. Et ce, grâce à une aiguille effectuant un tour de cadran en une seconde, une deuxième aiguille faisant un tour en vingt secondes et une troisième tournant en dix minutes. Chacune ayant droit à son cadran subsidiaire, en plus des aiguilles indiquant les heures et minutes.
 
Le « Centigraphe Souverain » permet ainsi de mesurer des vitesses allant jusqu’à 360.000 km/h, bien au-delà de la vitesse de libération d’une fusée atteignant la vélocité de satellisation minimale (première vitesse cosmique). Une prouesse à laquelle il faut encore ajouter 100 heures de réserve de marche - 24 heures avec le chronographe. 

Montres-de-luxe.com | Publié le 27 Juin 2016 | Lu 872 fois