Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Fine Watch Club : club horloger d'un nouveau genre !


Il existe de nombreux clubs d’amateurs de montres au monde… De Dubai à Singapour en passant par Paris, ces hommes et ces femmes aiment à se réunir autour de leur passion commune. Dernier en date ? Le Fine Watch Club, qui s’annonce comme le « premier club international de propriétaires de montres multimarques » qui affiche d’ores et déjà 3.000 membres. Détails.



Les clubs d’amateurs d’horlogerie existent un peu partout dans le monde sous différentes formes… En la matière, le Singapore Watch Club et le Dubai Watch Club sont des exemples à suivre, tant leurs membres sont passionnés, collectionneurs, amateurs et connaisseurs. Et sympathiques ! Ces deux entités procèdent d’ailleurs régulièrement à la conception de séries limitées ultra confidentielles dédiées à leurs membres uniquement.
 
Créé à l’automne dernier, le Fine Watch Club est donc un nouveau club d’amateurs d’horlogerie qui, contrairement à la plupart des clubs existant, qui ne rayonnent que dans leur zone géographique direct, se veut plus international.
 
Fondé par des professionnels de l’industrie et basé en Suisse à Genève, le Fine Watch Club, il revendique d’ores et déjà 3.000 membres partout dans le monde en quelques mois. C’est beaucoup pur un lancement.

Pour continuer à développer cette communauté et pour structurer l’offre et construire l’avenir, les fondateurs du club ont décidé de confier la direction de ce club à Julien Haenny. Pour mémoire, ce professionnel de l’horlogerie est l’homme qui a remis Anonimo sur de bons rails tout en s’occupant également, de la relance de Vulcain.

Du MGI Luxury Group à Jaeger-LeCoultre en passant par Technomarine, du marketing à la communication en passant par la distribution, les produits et les finances, Julien Haenny a décidé de relever le défi de ce nouveau projet « horloger ».
 
Dans la pratique, le Fine Watch Club envisage de faire bénéficier à ses membres d’avantages  tout au long de l’année en ouvrant les portes aux événements horlogers partout dans le monde, en faisant découvrir les coulisses de la haute horlogerie, en donnant également accès à des ventes privées de montres de luxe et de séries limitées exclusives chaque mois (les marques sont très friandes de ce genre de choses puisqu’elles peuvent rencontrer directement le client final…).
 
Trois niveaux d’abonnement : le premier est gratuit et offre des services de base. Les deux autres (manufacture et platinum) sont payants, respectivement 98 et 480 dollars, offrent l’accès à des ventes privées. Entre autres. Le montant peut paraitre élevé, mais il est rapidement remboursé dès l'achat des premières montres en ventes privées...
 
Comme le souligne Julien Haenny, directeur général du Fine Watch Club : « dans un secteur horloger en pleine mutation, un outil comme le Fine Watch Club apporte aux marques un panel de clients passionnés, segmentés et qualifiés, qui recherchent justement cette proximité. Le FWC n’a pas pour vocation de jouer un rôle de détaillant, mais d’offrir à ses membres un accès privilégié aux marques, de pouvoir vivre des expériences avec elles, et d’acquérir des modèles exclusifs conçus qui leur sont réservés ».
 
Affaire à suivre. Pour plus d’informations, adressez vos questions par email à pr@fine-watch-club.com

Lire aussi

Montres-de-luxe.com | Publié le 11 Février 2019 | Lu 6068 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos