Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Foire de Bâle : le Comité des Exposants Suisses dévoile les premières tendances 2012


Comme chaque année à la même période, la tension monte. La Foire de Bâle arrive maintenant à grands pas. Plus que trois semaines. Quelles seront les nouveautés des grandes marques ? Quelles seront les grandes lignes de cette édition ? Quelles seront les stars horlogères ? Vintage ou pas ? Nouvelles fonctions ? etc. Le Comité des Exposants Suisses fait le point, en avant-première, sur les premières tendances qui se dégagent dès à présent de la Foire de Bâle 2012…


Copyright Baselworld
Après une année 2011 de tous les records, le Salon Baselworld (40ème édition) ouvrira ses portes du 8 au 15 mars prochain sous de bons auspices.

Dans ce contexte optimiste, mais prudent, horlogers, bijoutiers et fournisseurs apportent la touche finale à leurs créations, afin de pouvoir faire leur show à l’occasion du plus grand rendez-vous de la branche à l’échelle mondiale.

Et le choix ne manque pas ! Des plus classiques aux carrément futuristes, des féminines aux virils ou des quartz aux mécaniques, les garde-temps présentent un véritable florilège de techniques et d’émotions flirtant entre innovation et tradition.

Si, années après années, des tendances se dessinent, les horlogers suisses se gardent bien de créer selon des modes éphémères. Une montre c’est avant tout l’histoire d’une vie.

Depuis quelques années déjà, le vintage est à l’honneur ; revu et corrigé selon les codes esthétiques contemporains. Ces créations « new vintage » revisitent les modèles historiques au glorieux passé. Ainsi, les années 50’ et 60’ refleurissent à nos poignets, tout en sobriété. L’esthétisme est épuré, les boîtiers souvent ultraplats, les fonctionnalités utiles et le confort un must.

Ce retour aux sources exige également de repenser la mécanique, de la rendre plus pointue. Le mouvement automatique connaît ses plus belles heures. Il s’associe à différents modules additionnels, bat à de nouveaux rythmes et reçoit toutes les attentions côté décor. Le tourbillon n’est pas en reste. Rarement il n’aura été si présent, effectuant ses révolutions tant sur les créations des marques de prestige que sur des modèles plus inattendus.

L’esthétique est soigneusement pensée : les boîtiers sont ronds et d’un diamètre plus modeste ; les cadrans finement travaillés et très lisibles ; ajourés ou squelettés, ils jouent la transparence pour mieux se dévoiler; et les couleurs se conjuguent entre monochrome et bicolore -noir, blanc, argenté et de plus en plus fréquemment bleu roi (un véritable retour en force depuis deux ans déjà et qui s’était également confirmé lors du dernier SIHH).

Toujours en s’inspirant de ce que faisaient les horlogers d’antan, un nouvel engouement fait office de véritable tendance : les métiers d’art. Emaillage, pavage, mosaïque, gravure, marqueterie, guillochage, autant de techniques que de mise en forme de la matière pour un décor en trois dimensions. Nacre, céramique, émail, diamants et pierres précieuses sont alors sublimés par les artisans et créent un bestiaire des plus réalistes, une flore verdoyante ou une œuvre poignante.

Revisitées ou carrément contemporaines, les montres répondent avant tout à des besoins. Ainsi, les GMT sont imaginées pour les nomades d’aujourd’hui. Un, deux ou trois fuseaux ; jusqu’à 24 villes (une par fuseau) sur lesquelles se caler ; il n’aura jamais été aussi facile de voyager. Les métropoles sont à portée de doigts, une manœuvre sur son garde-temps et l’on fait le tour du monde !

Comme chaque année, le succès du chronographe ne se dément pas non plus. Associé à l’univers de l’automobile, de l’aéronautique ou simplement pour les besoins quotidiens, les trois compteurs -heures, minutes et petite seconde– pullulent depuis toujours. Une tendance qui confirme le retour de la petite citadine dans le cœur des amateurs d’horlogerie.

Enfin, les profondeurs des océans cèdent chaque jour un peu plus de terrain face aux technologies affichées par les dernières montres de plongée.

Mais, Baselworld, c’est aussi l’occasion de se familiariser avec des garde-temps d’une « autre dimension ». Bienvenus dans un univers où l’avant-garde est roi et où les références classiques ne trouvent pas d’écho. Des pièces qui se distinguent par leur architecture innovante et leurs affichages extraordinaires. Des techniques renversantes qui mêlent titane, céramique, fibre de carbone, caoutchouc. Liquide, solide, air, les limites sont outrepassées et la bienséance vole en éclat !

Et garde-temps futuristes riment avec associations improbables : des glaces saphir en guise de carrure ou cadran, des verres opaques masquant le temps ou des mécanismes alternant entre transparence et obscurité.

Même si le marché reste prudent, les 29.8 millions de montres exportées l’année passée (+13.8%) laissent néanmoins présager de bonnes perspectives pour 2012… Alors encore un peu de patience… Les nouveautés pré-Bâle commencent à être dévoilées depuis quelques jours…

Montres-de-luxe.com | Publié le 14 Février 2012 | Lu 1537 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances



Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail