Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Formula 1, Drive to survive : de l'omniprésence des horlogers sur les circuits et dans les paddocks


Dans l’excellente série télévisée Formula 1, Drive to survive de Netflix, on remarque aisément l’omniprésence des marques horlogères sur les circuits, sur les voitures, sur les combinaisons des pilotes, à leurs poignets, dans les paddocks, etc. Les horlogers ne sont pas les plus gros annonceurs certes, mais ils sont partout !


Rolex : tout au long de cette série, la marque à la couronne est partout sur les différents circuits dans le monde. Impossible de louper les banderoles vertes et or placées à tous les endroits stratégiques de la course. A noter que seul le Grand Prix de Monaco est aux mains de TAG Heuer qui reste donc le chronométreur officiel de la plus glamour de toutes les courses automobiles. A noter également que Rolex n’est associée à aucune écurie.
 
TAG Heuer chez Red Bull Racing : en plus du chronométrage officiel du GP de Monaco (depuis 2011), TAG Heuer est partenaire de l’écurie Red Bull Racing. On retrouve le logo, un écusson vert et rouge avec lettres blanches de la marque, sur le masque, sur les chemises de équipes, sur l’arceau de sécurité de la voiture, etc. La plupart des membres de l’écurie semble porter des montres TAG Heuer.
 
Richard Mille : si Richard Mille remplace Hublot cette saison (2021) chez Ferrari, RM est très présent dans les paddocks depuis des années et aux poignets des différents intervenants de la Formule 1. Dans cette série, on peut distinguer des RM aux poignets de Romain Grosjean chez Haas et de Carlos Sainz chez McLaren (le père de Carlos Sainz porte également une RM lors d’un parcours de golf).
 
Dans la série, on aperçoit également Jean Todt, président de la FIA qui porte une Richard Mille, une marque qu’il affectionne depuis des années, au même titre d’ailleurs que F.P.Journe. Le patron de la F1 étant proche des deux fondateurs de ces deux marques horlogères.
 
Depuis fin 2018, rappelons que Richard Mille est partenaire officiel du Circuit Paul Ricard. Il s’agit là du deuxième partenariat avec un circuit après celui de Yas Marina d’Abu Dhabi.

Bell & Ross chez Renault : depuis 2016, un partenariat très cohérent entre les deux marques françaises et une présence de Bell & Ross qui renforce son positionnement haut de gamme, notamment sur des chronos plus techniques.
 
Le logo de la marque reste peu présent sur les différents équipements mais on peut le voir sur le bout des manches des pilotes. A noter que toute l’équipe arbore une B&R au poignet à part Alain Prost qui ne quitte pas sa Richard Mille…
 
Pour la saison 2021, alors que c’est désormais Alpine qui remplace Renault, le logo Bell & Ross reste sur la voiture. On devrait donc découvrir prochainement des montres bleues Alpine en lieu et place du jaune et noir propre à Renault.
 
Hublot chez Ferrari : depuis 2012, l’horloger suisse était partenaire de Ferrari. Une collaboration qui a donné lieu à quelques éditions limitées très exclusives. Dans les paddocks, la plupart des membres de la Scuderia porte des Big Bang. Le logo Hublot s’affiche en gros sur le casque des pilotes bien visible lors des retransmissions à la télé. Comme indiqué précédemment, depuis le début de la saison 2021, c’est Richard Mille qui est partenaire de Ferrari.
 
IWC chez Mercedes : depuis 2013, l’horloger de Schaffhouse est partenaire du constructeur allemand -qui domine la F1 depuis quelques années déjà de manière insolente. On aperçoit une « montre » imprimée sur le gant gauche des pilotes. L’une des communications les plus malines de toutes les marques sur les circuits. Même si elle reste très discrète et qu’elle se voit très peu d’une manière générale.

Casio chez Alpha Tauri : la Scuderia Alpha Tauri (anciennement Scuderia Toro Rosso), au cours des saisons présentées par Netflix, est partenaire de l’horloger japonais Casio, avec sa gamme Edifice. Tout comme IWC, on peut apercevoir des montres imprimées sur le gant gauche des pilotes.
 
A noter que ce partenariat avec cette écurie de F1 est cohérent puisqu’Alpha Tauri une équipe de Formule 1 constituée de jeunes pilotes prometteurs. Il est donc logique qu’elle soit partenaire d’une marque horlogère technique et plutôt jeune.
 
Oris chez Williams : on voit le logo quelques fois dans la première saison de cette série (2018), qui sera en l’occurrence la dernière saison d’Oris en Formule 1. Ce sport coutait d’une part horriblement cher à cette marque indépendante encore en mains familiales et la F1 ne correspondait plus à l’image « green » qu’Oris souhaite désormais véhiculer…
 
Depuis le début de la saison 2021, Girard-Perregaux a fait son grand retour dans les paddocks en devenant partenaire d’Aston Martin  : il s’agit là d’une très belle opportunité pour GP de réintégrer les circuits puisque depuis le lancement de la saison à Bahreïn, le logo de Girard-Perregaux trône sur les monoplaces de l’écurie Aston Martin Cognizant Formula One.
 
Par ailleurs, hors « contrats publicitaires et partenariats », on remarque aux différents poignets des personnes présentes dans cette excellente série de Netflix, principalement des Rolex et des Richard Mille.

Assez étrangement, on croise peu d’Audemars Piguet (on en aperçoit une au poignet de Carlos Sainz) qui a clairement délaissé le monde de la F1 et aucune Patek Philippe qui n’est pas vraiment dans l’esprit de cet univers si particulier...

Jean-Philippe Tarot

Montres-de-luxe.com | Publié le 12 Avril 2021 | Lu 7345 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances