Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Geneva Watch Days : suite à l'édition 2021 réussie, cap sur 2022


Les Geneva Watch Days, lancés l’an passé et qui se sont tenus à Genève du 30 aout au 3 septembre derniers, semblent s’installer dans la durée. En effet, suite à cette deuxième édition des plus réussies, les organisateurs viennent de confirmer la tenue de GWD 2022. Une très bonne chose.


Cette deuxième édition des GWD a été, pour tous les participants, des plus réussies : au-delà du soleil et de la chaleur qui étaient au rendez-vous pendant ces quelques jours, autant les marques que les visiteurs (journalistes, détaillants et grand public) ont salué la pertinence de cet évènement qui s’est tenu à Genève.
 
Tous comme l’an passé, les marques horlogères (25 au total) ont présenté leurs nouveautés et leurs collections, soit dans leurs boutiques respectives, soit dans les hôtels qui longent le lac Léman. A part Breitling qui a opté pour un grand show à l’américaine dans l’enceinte de Palexpo près de l’aéroport, où la marque a drainé 300 personnes pendant une demi-journée afin de présenter ses chronos dédiés à trois bolides vintage américains.
 
Pour le reste, les visiteurs ont pu découvrir un spectre horloger oscillant de l’entrée de gamme à la haute horlogerie allant de Maurice Lacroix à Parmigiani Fleurier en passant par Bvlgari (qui était à l’origine de ce rendez-vous l’an passé rappelons-le), Louis Erard, Oris, Doxa, Frédérique Constant, mais aussi Urwerk, MB&F, De Bethune, Gerald Genta, Ferdinand Berthoud, Moser, Arnold & Son, Charles Girardier, etc.

Dans les prochaines semaines, les amateurs d’horlogerie pourront découvrir les petites pépites qui furent dévoilées pendant ces quelques jours, avec notamment de très belles nouveautés chez Arnold & Son, chez Moser, chez Parmigiani Fleurier, chez Urwerk ou encore, chez Charles Girardier qui a fait une entrée remarquée dans le club très restreint des indépendants haut de gamme.
 
Selon les organisateurs, 350 détaillants et plus de 300 journalistes se sont déplacés pour les GWD. Des chiffres « en forte progression par rapport à 2020 » ce qui prouve que « cette édition a largement confirmé l’intérêt qu’elle suscite dans la communauté horlogère ».
 
Toujours selon les organisateurs, « les aléas de la pandémie dans le monde n’ont pas empêché les pays européens et le Moyen-Orient de voyager, de même que les clients et médias nord-américains qui étaient physiquement présents à Genève ».
 
Et de préciser : « la hausse de la fréquentation s’est accompagnée pour la partie publique par l’ouverture du Pavillon installé sur la Rotonde du Mont-Blanc à la population genevoise, qui pouvait assister en journée à diverses animations thématiques et y découvrir les créations des marques participantes ».

Soulignons également la présence d’un espace Baselworld qui a complété de belle manière « l’offre » des GWD. En effet, à l’occasion de cette semaine, la Foire de Bâle était présente dans un lieu réunissant une dizaine de marques (Claude Meylan, Bomberg, Riskers, Ikepod, etc.) qui ont présenté leurs nouveaux modèles et leurs pièces en collection.
 
Une présence remarquée d’autant qu’elle préfigure le retour -attendu- de Baselworld au printemps prochain. Avec l’ambition de permettre aux « plus petites marques » et aux indépendants, d’exposer et présenter eux aussi, leurs dernières créations. Un rendez-vous qui manquait cruellement au marché horloger.
 
Le succès de cette semaine va donc permettre aux Geneva Watch Days de revenir l’an prochain à la même période. Les marques associées à l’événement se sont unanimement prononcées sur la poursuite et l’éventuelle expansion de l’opération, dans le respect de l’esprit fondateur qui l’anime… Affaire à suivre donc !

Jean-Philippe Tarot
 
*Cette initiative bénéficie du soutien officiel de l’Etat et de la Ville de Genève. Liste des marques présentes à l’évènement : Bvlgari, Breitling, De Bethune, Gerald Genta, Girard-Perregaux, H. Moser & Cie., MB&F, Ulysse Nardin et Urwerk, qui se sont constituées en Association à but non lucratif, aux côtés de marques associées : Arnold & Son, Bianchet, Charles Girardier, Czapek, Doxa, Ferdinand Berthoud, Frédérique Constant, Greubel Forsey, Konstantin Chaykin, Louis Erard, Maurice Lacroix, Oris, Parmigiani Fleurier, Phillips en Association avec Bacs & Russo, Raketa et Reuge.

Montres-de-luxe.com | Publié le 9 Septembre 2021 | Lu 2212 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances