Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Graham Chronofighter Nose art : une pin-up au poignet


Voici l’une de nos montres préférées de Baselworld 2017. Il s’agit de quatre éditions limitées Nose Art qui rendent hommage aux pin-up que les militaires américains peignaient sur le nez des carlingues d’avion durant la seconde guerre mondiale. A vous de choisir entre Lilly, Nina, Anna ou Sally… Blonde, brune, rousse ou jolie « black », difficile de choisir qui est la plus belle.



Le Nose art est apparu sur les carlingues d’avion (souvent sur le nez du fuselage) durant la seconde guerre mondiale. C’était un moyen pour les militaires de conjurer le sort tout en mettant un peu de poésie, de beauté voire d’humour dans ce « monde de brutes » où la mort rodait à chaque nouvelle mission…  qui pouvait devenir la dernière ! Les « artistes », sortent de « graffeurs vintage », restaient anonymes et peignaient avec les moyens à leur disposition sur les bases aériennes.
 
Naturellement, dans ce milieu très masculin mais sans femmes, ces hommes qui pouvaient mourir du jour au lendemain étaient obsédés par la figure féminine. Pas étonnant dès lors, que l’on retrouve énormément de pin-up dans le Nose Art. Des jeunes femmes sexy souvent peu vêtues qui donnaient à ces aviateurs la force de reprendre le manche pour aller combattre l’ennemi.

C’est pour rendre hommage à cette tradition militaire que Graham a dévoilé cette année, une collection de quatre garde-temps dédiée au Nose art. Quatre montres Chronofighter qui arborent sur le cadran une jolie peinture miniature de l’une de ces pin-up qui ornaient les nez d’avions. Lilly (la plus « hot »), Nina, Anna ou Sally apparaissent avec différents costumes en fonction de la couleur du cadran. La
 
Pour le reste, il s’agit du Chronofighter habituel. Une montre en acier dotée d’un boitier de 44 mm, étanche 100 mètres. Le chrono offre sur un compteur les secondes et sur l'autre, les périodes de 30 minutes. Les heures, les minutes et les secondes se lisent quant à elles sur l’ensemble du cadran, équipé d'un affichage jour et date bien visible à 9h.     
 
Ce garde-temps embarque un calibre mécanique automatique (le G1747) avec absorbeur de chocs Incabloc qui affiche une réserve de marche traditionnelle de 48 heures. Le mouvement est visible à travers le fond saphir. Ces Chronofighter se portent sur un beau bracelet en veau sur boucle ardillon. Chaque montre est éditée en cent exemplaires chacune. 




Montres-de-luxe.com | Publié le 6 Avril 2017 | Lu 2186 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos