Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Grand Palais : la Moonwatch mise en avant dans l'exposition sur la Lune


A partir du 3 avril prochain, la Speedmaster Moonwatch d’Omega sera mise en lumière au Grand Palais au sein de l’exposition « La Lune, du voyage réel aux voyages imaginaires », dont la maison horlogère est le mécène. Jusqu’au 22 juillet 2019.



À l’occasion du 50ème anniversaire du premier pas de l’Homme sur la Lune, Omega s’associe au Grand Palais pour faire renaitre l’histoire de ce modèle horloger devenu iconique et légendaire : la Speedmaster Moonwatch.
 
Depuis cinquante ans, l'Omega Speedmaster est devenue l'une des plus célèbres montres au monde ; elle est aussi associée aux plus grandes aventures humaines dans l'espace, ce qui lui a valu son surnom de « Moonwatch ».
 
C’est en mars 1965 que la Speedmaster fut « homologuée pour toutes les missions spatiales habitées » par la NASA, après avoir survécu à une batterie de tests inimaginables. Trois mois plus tard, la Speedmaster effectua son premier voyage dans l'espace au poignet de Virgil « Gus » Grissom et John Young lors de la mission Gemini 3. Le 3 juin 1965, Edward H. White porta sa Speedmaster lors de la toute première sortie extravéhiculaire de l'histoire réalisée par un américain au cours de la mission Gemini IV.
 
Précisons toutefois qu’en 1962, Breitling avait déjà réalisé son premier baptême de l’apesanteur au poignet de Scott Carpenter. Il s’agissait à l’époque d’une Navitimer Cosmonaute –le premier chronographe-bracelet à avoir voyagé dans l’espace.

Quatre ans plus tard, la NASA se préparait pour un nouvel objectif : le premier alunissage. L'équipage avait été soigneusement sélectionné, et Neil Armstrong fut choisi pour être le premier homme à marcher sur la Lune.
 
Le 21 juillet 1969 à 2h56 GMT, ce dernier sortit de la capsule Eagle pour devenir le premier homme à fouler le sol d'un autre monde. Buzz Aldrin fit de même quinze minutes plus tard, et la Speedmaster Professional devint la première montre jamais portée sur la Lune.
 
Après 45 ans et d'innombrables autres missions, la Speedmaster reste homologuée et affiche un palmarès incomparable. Aucune autre pièce d'équipement, et encore moins une montre, ne peut se targuer d'avoir été utilisée dans les programmes Mercury, Gemini, Apollo, Skylab, Soyuz, Salyut et Space Shuttle, ainsi que dans la station russe MIR et la Station Spatiale Internationale. 

Même si elle n’est pas la seule, la Speedmaster est la montre de l'espace par excellence, et c'est un fait incontestable.
 
Omega ne pouvait dès lors que s’associer à la très belle exposition thématique que le Grand Palais proposera aux visiteurs dès le printemps prochain : un voyage sur l’astre lunaire « à travers ses dimensions réelles et imaginaires », mais également un voyage dans le temps avec une présentation de créations artistiques de l’antiquité à nos jours.
 
Les visiteurs de l’exposition pourront admirer, entre autre, le chronographe Speedmaster de l’astronaute Ronald « Ron » Evans, Jr. qui a effectué une sortie extravéhiculaire en orbite autour de la Lune.

Ronald « Ron » Evans, Jr. était l’un des 19 astronautes sélectionnés par la NASA en avril 1966 pour former le groupe de cinq astronautes. Pour sa toute première mission avec la NASA, et la plus célèbre également, il rejoint l’équipe d’Apollo 17 en 1972 en tant que pilote du module de commande.
 
L’une des expériences qu’il doit réaliser en chemin vers la Lune a pour objet la convection et les flux thermiques. Dans le cadre de cette expérience, il utilise une Omeg Speedmaster (réf. 145.022). Cette mission lui permet de vivre un autre grand moment : afin de récupérer des caméras et de l’équipement à l’extérieur du vaisseau, il doit effectuer une sortie extravéhiculaire qui lui permet de flotter brièvement dans l’espace.

Autre objet à découvrir : le bracelet « Velcro » original à ouverture rapide fourni par la NASA. Ce bracelet utilisé par les astronautes a été conçu par James H. Ragan, ingénieur de la NASA, pour attacher en toute sécurité le chronographe OMEGA Speedmaster à l’extérieur de la combinaison spatiale. A voir également, le gant d’entraînement gauche d’une combinaison portée par les astronautes du programme Apollo.
 
Les cinquante ans de cette aventure offrent l’occasion d’étudier, de présenter et de célébrer la longue histoire qui relie les hommes à cet astre familier, à travers les œuvres d’art et les objets qui ont incarné les innombrables visions et sentiments qu’il a inspirés. L’occasion pour le grand public de découvrir cette célèbre Speedmaster Moonwatch.

Montres-de-luxe.com | Publié le 6 Février 2019 | Lu 1303 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos