Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Greg Lecoeur : la protection des océans pour passion, avec le soutien de Reservoir


Alors que la maison franco-suisse Réservoir vient de dévoiler une édition spéciale et limitée (50 exemplaires) de sa plongeuse Hydrosphère en bronze, en collaboration avec le plongeur-photographe français Greg Lecoeur, ce dernier revient sur sa rencontre avec la marque horlogère et surtout, sur son impressionnant travail photographique sous les mers du globe.


Qu'est-ce qui vous anime pour partir en expéditions sous-marines ?
Greg Lecoeur : j'aime profondément être sous l'eau, étudier et documenter des espèces marines. Chaque endroit est différent et recèle de particularités passionnantes. Explorer les différentes contrées, aller chercher des images que l'on n'attend pas, photographier des espèces peu ou mal connues, est une source inépuisable d'inspiration.
 
Quel message souhaitez-vous transmettre par votre travail photographique ?
GL : la photographie est pour moi un moyen d'expression de mon engagement. Aujourd'hui, pour beaucoup, la nature est un concept abstrait, lointain. Elle est pourtant là, tout autour de nous. Les enjeux environnementaux sont désormais connus de tous, mais nous ne mesurons peut-être pas assez le travail nécessaire de protection et de préservation de notre patrimoine naturel.

Nous dépendons intégralement de la bonne santé des différents écosystèmes mondiaux et de la biodiversité. C'est ce que j'essaie de faire à travers mes images : toucher, sensibiliser, émouvoir, afin de donner l'envie de protéger.
 
Comment avez-vous connu la maison horlogère Reservoir ?
GL : avant de me consacrer intégralement à la photographie sous-marine, j'ai travaillé durant plusieurs années dans les systèmes métriques, avec des instruments de mesure. Reservoir a toujours été une référence de l'horlogerie pour moi, et lorsque j'ai eu la chance de rencontrer les hommes et les femmes qui ont fondé cette maison, le coup de cœur fut immédiat : nos histoires à chacun ont beaucoup de points communs, mais plus que tout, celle de la passion comme moteur.
 
Quel reflète pour vous le fait d'avoir une série limitée horlogère à votre effigie ?
GL : je suis très heureux et très fier. C'est une série absolument magnifique, mais ce qui en fait pour moi un produit d'exception est l'engagement environnemental de Reservoir. C'est primordial pour moi de collaborer avec des marques engagées pour la préservation de la Nature. Chaque geste compte.

Greg Lecoeur : « plonger avec les tortues marines est toujours un moment particulier. Elles peuvent être âgées de plusieurs centaines d'années. Certaines espèces existent depuis l'ère des dinosaures ! Cette longévité force, d'autant plus, le respect.
 
Pourtant, sur les sept espèces de tortues marines dans le monde, toutes sont aujourd'hui menacées, et leur danger d’extinction est en grande majorité causé par les activités humaines : la pollution, le braconnage ou encore les prises accidentelles de bateaux de pêche...
 
Croiser le chemin de ce reptile, ici à la lueur du petit matin, est un privilège, d'autant plus lorsqu'elles se laissent approcher : certaines, moins farouches que d'autres, ne semblent en effet pas perturbées le moins du monde par notre présence
».

Greg Lecoeur : « réaliser ce genre d'images représente un challenge particulièrement excitant. En effet, il faut beaucoup de temps en pleine mer et énormément de patience pour repérer les bancs de sardines, entourés de prédateurs. L'activité des oiseaux nous indique ainsi la direction et les signes de prédations.
 
Avoir la chance d'assister à un “Sardine Run” est donc un moment fabuleux : tous les prédateurs marins chassent à l'unisson et s'associent pour un grand festin. Les plus spectaculaires sont les oiseaux marins, en particulier les Fous du Cap. Ils transpercent la surface de l'eau à une vitesse incroyable, pour se retrouver au milieu d'une foisonnement de vie : banc de sardines, dauphins, requins, baleines...
»

Greg Lecoeur : « les requins sont des animaux absolument essentiels à la bonne santé des océans. Au sommet de la chaine alimentaire, ils régulent ainsi les maillons inférieurs. Ils sont malheureusement victimes de leur réputation.
 
Ce sont pourtant des animaux élégants, se déplaçant avec grâce. Leur nage –à la fois tranquille et puissante– est hypnotique. Au top de l'évolution, ils ont aguerri des sens extrêmement développés pour devenir de supers prédateurs.
 
Ici, le requin océanique à pointe blanche, bien connu sous le nom de longimanus, est accompagné de poissons-pilotes : il est pour eux un abri idéal, éloignant leurs prédateurs. Il s’agit d’un requin pélagique vivant au large, et capable de détecter ses proies à plusieurs kilomètres.
 
Très inquisiteur, il n’hésite pas à s’approcher des plongeurs. Il est à ce jour l’un de mes sujets photographiques préférés
. »

Greg Lecoeur : « originaire de Nice, j'ai passé énormément de temps, dès le plus jeune âge, à explorer les eaux méditerranéennes, en particulier celles du large. Elles réservent une effet une biodiversité riche et mal connue.
 
L'une des rencontres les plus émouvantes que j'ai pu y faire est celle avec les globicéphales. Ces animaux très intelligents sont aussi extrêmement sociaux et développent des liens très forts.
 
Se retrouver loin des côtes, sous la surface de l'eau, face à ce groupe soudé qui venait m'investiguer délicatement, fût un moment véritablement hors du temps
. »

Greg Lecoeur : « cette exploration des eaux polaires de la péninsule antarctique fût l'un des plus beaux moments qu'il m'ait été donné de vivre. Ici, dans ce territoire lointain et inhabité, plonger est un véritable challenge.
 
Le climat hostile au-dessus de la surface, et la température glaciale de l'eau ne sont pas les conditions idéales pour un plongeur. Mais pourtant, sous la glace, la vie foisonne.
 
Initialement parti pour documenter le léopard des mers, l'une des rencontres qui m'a le plus marqué est celle, inopiné, avec un groupe de phoques crabiers. Malgré leur nom, les phoques crabiers ne mangent pas de crabes, mais uniquement du krill.
 
Ici, l'un d'eux évoluait gaiement le long des icebergs. Un moment très fort dans ce décor absolument magique
. »

Greg Lecoeur en quelques mots

Originaire de Nice sur la Côte d’Azur, Greg passe le plus clair de son temps, dès l’enfance, à proximité des ruisseaux de l’arrière-pays ou le regard toujours tourné vers la mer... La Méditerranée est son terrain de jeu, là où il assouvit sa soif de connaissance en biologie marine dopé par les aventures du Commandant Cousteau et du Grand Bleu de Luc Besson.
 
Jeune adulte, il réalise ses premières expériences en apnée, plongée sous-marine et photographies. En dépit de la passion, Greg termine des études de commerce pour suivre la voie professionnelle paternelle et devient chef d’entreprise. Mais il rêve secrètement d’explorer le monde et ses océans.
 
Cela devient un jour une évidence et il choisit alors d’écouter son cœur. Il prend un virage à 180 degrés dans sa vie. Il largue les amarres avec comme seuls bagages : son brevet de moniteur de plongée sous-marine, son sac à dos et son appareil photo équipé pour les prises de vue sous-marines.
 
La belle aventure débutera aux Galapagos où il développera son style photographique et observera sans fin les comportements animaliers. L’expérience devient une révélation. Les destinations s’enchaînent tout autour du monde, la vie nomade se mue en une seconde peau, jalonnée de rencontres sous-marines exceptionnelles.
 
Son portfolio d’images conquiert les quatre coins de la planète et ses images sont publiés dans des prestigieux magazines tels que National Geographic et le Figaro. En 2016, son travail est récompensé par le Grand Prix de Photographe Nature de l’Année décerné par National Geographic avec une photo réalisée en Afrique du Sud durant le Sardine Run.
 
Au-delà des nombreuses récompenses photographiques remportés chaque année, dont celui en 2020 de meilleur photographe sous-marin de l’année avec une image de phoques crabiers prise durant l’expédition en Antarctique, il vit son rêve d’enfant.
 
Avec son style singulier, Greg capte par l’image, les émotions du monde du vivant pour raconter l’histoire des océans. Ce sont des témoignages de la beauté de notre monde mais également de sa fragilité et de l’urgence de le préserver.
 
Pour suivre son travail : www.greglecoeur.com /  Instagram et Facebook : @greglecoeur

Montres-de-luxe.com | Publié le 29 Juin 2021 | Lu 1857 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances