Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Hanhart : réédition du fameux chrono 417 de Steve McQueen


Une légende horlogère qui fut portée par une légende du cinéma est de retour. En effet, la marque horlogère Hanhart -qui se fait trop rare en France- vient de dévoiler une réédition de son fameux chronographe bicompax 417 à remontage manuel (42 mm, étanche à 100 mètres) qui équipât à l’époque, les forces armées allemandes… Moins de 1.800 euros.




À partir du milieu des années 1950, Hanhart (marque aux origines suisses plus plus tard germaniques) revendique la fabrication du premier chronographe d'aviateur de la « Bundeswehr », les Forces Armées Allemandes. Il portait la référence 417 et sa mission était une utilisation sans compromis aux poignets des pilotes…
 
Hanhart a fourni ce chronographe aux forces allemandes pendant près de dix ans, jusqu'à ce que la marque se concentre au milieu des années 60, sur la fabrication de chronos, notamment pour le chronométrage de courses automobiles, pour Ferrari avec son iconique Duo-Stopp ou encore, pour les Jeux Olympiques pour ne prendre que quelques exemples dans l’histoire très riche d‘Hanhart).
 
« Les quelques exemplaires du modèle 417 original qui existent sur le marché sont devenus depuis les chronographes d'époque les plus recherchés d'Allemagne » assure Hanhart dans son communiqué. Il convient de souligner également, car c’est moins connu, que ce chrono Hanhart 417 était également l’une des montres préférées de Steve McQueen qui ne portait donc pas que sa Rolex ou sa Monaco.

Avec la nouvelle Hanhart 417 ES (dont l'abréviation ES signifie acier inoxydable en allemand, à savoir Edel Stahl), comme autrefois, Hanhart célébre le retour de ce chronographe légendaire. Si son boîtier en acier mesure aujourd'hui 42 mm contre 39 mm à l'origine, le rendu sur le poignet est celui d’une montre de 41 mm du fait de sa construction.

Par ailleurs, et malgré le verre saphir fortement bombé (qui renforce l'aspect vintage), l'épaisseur du boîtier ne dépasse pas les 13,3 mm, une performance pour cette réédition modernisée ! A ce sujet, l‘objectif de Hanhart était de ressortir la référence 417 ES aussi fine que possible afin qu'elle soit bien présente au poignet mais qu’elle ne soit pas surdimensionnée pour autant !

Un biseau bien dessiné, poli à haute brillance, marque la transition entre les cornes satinées et les flancs. Quant à la lunette cannelée, très caractéristique du style de Hanhart, elle est bidirectionnelle comme il se doit sur ces montres de pilotes.

Son repère de position en rouge fait écho aux modèles historiques de la marque. Quant au cadran bicompax et les polices de caractères des chiffres et des inscriptions, elles s’inspirent fidèlement du cadran d’origine.

In fine, la seule exception à la "modernité" est l’utilisation de Superluminova sur les aiguilles et les index qui forment un beau contraste sur le noir profond du cadran. A noter qu’on retrouve le logo historique d’Hanhart sur cette version.
 
Ce chrono embarque un calibre chrono à remontage manuel, le SW510, placé derrière un fond vissé. Sa réserve de marche s’élève à 58 heures.
 
Cette montre de pilote se porte sur un bracelet en veau noir de type Bund   (sachant que la plaque est amovible). Pour plus de confort sur la peau, le bracelet a été doublé d'Alcantara. Une boucle à ardillon portant le logo historique de Hanhart assure une bonne tenue au poignet.
 
A noter qu'il existe aussi une belle édition limitée Hanhart 417 ES The Rake Revolution en bronze.


Montres-de-luxe.com | Publié le 23 Octobre 2020 | Lu 24712 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances