Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Horae Volant Black Meteorite : une "météorite" accessible


Quand on parle de montres dotées de cadrans en météorite, les prix s’envolent ! Pas chez Horae Volant, une jeune marque horlogère française qui propose son modèle Black Meteorite doté d’un boitier de 40 mm en acier avec calibre mécanique automatique (ETA) sur un cadran en météorite à 1.800 euros. Présentation.



De nos jours, de plus en plus de petites marques horlogères naissent un peu partout dans le monde… Surement une réaction aux produits généralement trop normés et trop chers proposés par l’industrie helvétique. Toutefois, attention, la plupart de ces jeunes marques ne tiendront pas dans le temps, après avoir sorti un ou deux produits, il leur faudra confirmer leur place sur le marché… Et ça, c’est une autre histoire !
 
En attendant, ces nouveaux horlogers de qualité mais à prix raisonnables apportent un peu de fraicheur horlogère… Parmi ces nouveaux arrivants, Horae Volant, une marque horlogère française basée à Marseille et créée par Florian Schramm.
 
Son premier garde-temps met un cadran météorite à l’honneur. La structure inhabituelle des météorites résulte des températures extrêmement élevées atteintes lors de leur entrée dans l’atmosphère terrestre, suivie d’une période de refroidissement.

Peu de marque en commercialisent… Rolex bien évidemment sur son iconique Daytona, mais aussi Jaeger-LeCoultre, Omega, Romain Jerome, Parmigiani Fleurier ou encore Corum proposent des tels cadrans. Naturellement, les tarifs pratiqués sont à la hauteur de la rareté de la matière première.   

Horae Volant a décidé de proposer un cadran en météorite* à un prix plus accessible : 1.800 euros pour une série limitée à 250 exemplaires dans le monde. « Une fois taillé, le cadran a ensuite été attaqué à l’acide afin d’en révéler la structure géométrique unique, reflet de son origine extraterrestre » indique le site Internet de la marque qui précise que le cadran a également « subi un traitement chimique modifiant sa constitution moléculaire même, afin de le revêtir d'un noir sidéral ».
 
Au-delà du cadran, qui rend la montre particulièrement unique, surtout à ce prix, ce garde-temps arbore un design classique de monter ronde en acier de 40 mm (boitier made in Germany), étanche 100 mètres, embarquant un calibre suisse mécanique automatique de chez ETA (2824-2) visible à travers le fond transparent. Le tout, complété par un bracelet en alligator noir brillant.
 
*Comme le rappelle Horea Volant, « formée il y a plus de quatre milliards d'années, la plus vieille météorite connue des hommes est tombée voilà dix milles siècles en Scandinavie. Elle a été témoin de quatre périodes glaciaires, avant d'être découverte par deux enfants en 1906, non loin d'une rivière qui lui donnera son nom : Muonionalusta ». On estime sa taille originelle à… deux cents kilomètres.
 
« La météorite Muonionalusta est une météorite ferreuse de composition complexe. Des analyses ont révélé qu'outre le fer et le nickel dont elle est principalement constituée, elle renferme aussi des éléments rares tels l'iridium, le gallium et le germanium. Les météorites appartenant à ce groupe ne représentent que 0,4 % des chutes recensées sur Terre ».

Montres-de-luxe.com | Publié le 12 Avril 2016 | Lu 4131 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos