Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Horological Machine N° 4 Thunderbolt : la nouvelle création de Maximilian Busser and friends…


Maximilian Busser et ses amis (Maximilian Busser and Friends, MB&F) vient de présenter sa toute dernière création… Le garde-temps baptisé Horological Machine N° 4 Thunderbolt. Cette fois-ci, cette nouvelle montre d’exception au look avant-gardiste s’inspire de l’aéronautique. Explications.



Horological Machine N° 4 Thunderbolt : la nouvelle création de Maximilian Busser and friends…
Une montre traditionnelle possède un rôle relativement simple : indiquer l’heure. Pour restituer le passage du temps, il lui suffit de comporter une aiguille pour les heures, une autre pour les minutes et, éventuellement, une indication de la réserve de marche.

La Horological Machine N°4 Thunderbolt possède bien une aiguille pour les heures, une autre pour les minutes ainsi qu’une pour l’indication de la réserve de marche. Donc, la HM4 Thunderbolt indique l’heure. Toutefois… elle n’a absolument rien d’une montre-bracelet traditionnelle ! C’est le moins qu’on puisse dire.

Inspirés par l’aéronautique, le boîtier et le moteur de la Thunderbolt ne font qu’un. « L’un ne pourrait exister sans l’autre, même si chacun d’eux est une création parfaitement aboutie, au point d’incarner en soi une œuvre d’art à part entière » souligne la marque dans son communiqué.

Le mouvement de ce nouveau garde-temps illustre le fruit de trois longues années de développement. Chacun de ses plus de 300 composants –de l’organe réglant aux plus petites vis– a été spécialement conçu pour ce calibre « anarchiste ». Deux barillets disposés horizontalement entraînent deux rouages verticaux et transfèrent l’énergie aux deux nacelles qui affichent les heures et les minutes ainsi que la réserve de marche.

Horological Machine N° 4 Thunderbolt : la nouvelle création de Maximilian Busser and friends…

Horological Machine N° 4 Thunderbolt : la nouvelle création de Maximilian Busser and friends…
Cependant, toute description du moteur de la HM4 qui s’attacherait uniquement à ses fonctionnalités mécaniques n’aurait guère davantage de sens que l’étude d’un tableau de Renoir fondée sur l’analyse chimique des couleurs utilisées par le maître. Seule une contemplation dans le détail permet de l’apprécier dans toute sa plénitude.

La section centrale en verre saphir et les panneaux transparents situés sur les parties inférieure et supérieure du boîtier assurent au regard une liberté absolue pour s’attarder sur la minutieuse finition et la complexe micromécanique de la HM4.

Par ailleurs, soulignons que la forme aérodynamique épurée de la coque en titane et saphir de la Thunderbolt est profondément enracinée dans les années d’enfance de Maximilian Büsser. « entre 8 et 12/13 ans je passais mes journées et mes soirées à construire des modèles réduits d’avions. Ils étaient partout : pendus au plafond, dans mes armoires, sur mes étagères. La HM4, c’est le croisement d’un mouvement de très haute horlogerie avec le monde aéronautique d’un enfant ! » confie le patron de MB&F.

Remarquons que l’étonnante section transparente en saphir du boîtier requiert plus d’une centaine d’heures d’usinage et de polissage afin de transformer un bloc massif de cristal opaque en un panneau aux courbes élégantes qui s’ouvre à la lumière et révèle la beauté du moteur de la Thunderbolt.

« Tout élément, toute structure répond à une exigence technique, rien n’est superflu et chaque ligne, chaque volute transcrit une harmonie poétique. Des cornes articulées assurent un exceptionnel confort au poignet alors que la lisibilité hors pair des indications peut être considérée comme un agréable avantage collatéral » précise encore le communiqué de la marque.

Horological Machine N° 4 Thunderbolt : la nouvelle création de Maximilian Busser and friends…
Le mouvement de la HM4 a été entièrement dessiné et développé par MB&F pendant plus de trois années de travail en collaboration avec Laurent Besse et Béranger Reynard des Artisans Horlogers. Chacun des 311 composants a été spécialement conçu pour ce modèle, aucun mécanisme ou pièce préexistante n’a été utilisé en raison des caractéristiques extrêmes de son architecture.

Deux barillets montés en parallèle assurent 72 heures de fonctionnement et transfèrent leur énergie à deux nacelles identiques qui adoptent la forme de réacteurs et servent à l’affichage des indications –les heures et les minutes pour l’une, la réserve de marche pour l’autre – par l’entremise de rouages verticaux.

Visible à travers le panneau en verre saphir situé sur la partie supérieure du boîtier, un pont à la silhouette aérodynamique sert de support au balancier. Son centre est évidé afin de révéler la plus grande partie de la roue oscillante et rendre hommage à la composante cinétique du langage artistique de MB&F.

Il suffit ensuite de retourner la HM4 pour faire surgir, à travers les sections en verre saphir, le splendide panorama de sa micromécanique. Dans un amusant effet trompe-l’œil, l’élément qui apparaît de prime abord -comme un microrotor sculpté dans la forme emblématique de l’astéro-hache de MB&F- est en réalité un pont.

Dotée de cadrans parfaitement lisibles disposés de manière perpendiculaire au poignet, la Horological Machine N° 4 s’impose d’emblée comme la montre adaptée aux besoins des aviateurs et des pilotes automobiles. Sur la nacelle gauche, la quantité de carburant résiduelle dans le réservoir –ou réserve de marche– est clairement indiquée par une aiguille squelettée qui rappelle le motif d’astéro-hache cher à MB&F.

Sur la nacelle de droite, les heures et les minutes sont affichées par de larges aiguilles revêtues de Superluminova qui se terminent en pointe de flèche. Chacun des deux cadrans réalisés dans le style des instruments d’aviation est directement contrôlé par sa propre couronne –l’une pour remonter le mécanisme et remplir les réservoirs, l’autre pour régler l’heure– dont l’actionnement produit un effet direct et instantané sur le déroulement des événements.

Inspiré par l’aviation, et plus particulièrement par les kits de modèles réduits issus de l’enfance de Maximilian Büsser, le boîtier de la HM4 dégage une impression de vitesse, de force et de technologie. D’un point de vue optique, il se compose de trois parties, deux nacelles aux lignes aérodynamiques semblables à un réacteur d’avion, fixées sur une section horizontale qui abrite le moteur, clairement visible à travers les panneaux en saphir transparent, et la section centrale du boîtier lui-même.

Techniquement, le boîtier se compose donc de trois segments principaux. Ils comprennent une section antérieure en titane, qui intègre les cadrans et les cornes frontales articulées, une section centrale en saphir qui offre au regard un accès à 360 °, entièrement inédit, sur le mouvement et une section arrière qui se réduit peu à peu en direction des deux couronnes et entoure le balancier oscillant supporté par un pont aérodynamique. Des méthodes empruntées à la construction aéronautique sont perceptibles dans le montage des vis à l’extérieur qui assure à la fois la rigidité et la résistance de la montre afin de maintenir fermement réunies les trois sections du boîtier.

A partir d’un bloc de saphir massif, plus d’une centaine de complexes opérations de mise en forme et de polissage minutieux sont nécessaires pour transformer un morceau de cristal opaque en un atrium baigné de lumière pour la section centrale, qui révèle une partie du moteur de la Thunderbolt et certains détails de sa construction.

Les sections métalliques du boîtier sont fraisées à partir de blocs de titane massif de grade 5, soumis à un usinage de plusieurs centaines d’heures avant que les surfaces ne soient polies, adoucies et dotées d’un fini satiné.

Horological Machine N° 4 Thunderbolt : la nouvelle création de Maximilian Busser and friends…

Spécificités techniques de la Horological Machine N° 4 Thunderbolt

Horological Machine N° 4 Thunderbolt : la nouvelle création de Maximilian Busser and friends…
Moteur :
Mouvement d’horlogerie tridimensionnel, entièrement développé par MB&F
Remontage manuel avec deux barillets en parallèle
Fréquence du balancier : 21'600 alternances par heure / 3 Hertz
Nombre de pièces : 311
Nombre de rubis : 50

Réserve de marche : 72 heures

Fonctions :
Indication des heures, des minutes et de la réserve de marche
Heures et minutes sur le cadran droit, indication de la réserve de marche sur le cadran gauche
Couronnes séparées pour le réglage de l’heure et le remontage du mouvement

Boîtier :
Titane grade 5 et saphir
Dimensions : 54 mm (largeur) x 52 mm (longueur) x 24 mm (hauteur)
Nombre de pièces : 65
Articulations des cornes : 3 °

Verres saphir :
Cinq verres saphir : 2 x cadrans, 1 x section centrale du boîtier, 2 x panneaux (dessus et dessous)

Bracelet et boucle :
Bracelet en veau noir cousu à la main avec boucle déployante au design personnalisé en titane et or gris attaché aux cornes articulées

Montres-de-luxe.com | Publié le 10 Septembre 2010 | Lu 5227 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques