Montres-de-luxe.com

Jaquet Droz Grande Seconde Skelet-One : céramique plasma ou or rouge ?


Très belle nouveauté chez Jaquet Droz cette année. En effet, la marque vient de dévoiler une Grande Seconde Skelet-One proposé en deux variantes : l’une en céramique plasma et l’autre en or rouge. Deux montres de 41,5 mm avec calibre mécanique automatique squeletté de 68h de réserve de marche avec heures et minutes décentrées et grande seconde décentrée.




Si vous avez une petite impression de « déjà vu », c’est normal. Le modèle n’est pas nouveau en soi puisque Jaquet Droz a déjà proposé une Grande Seconde Skelet-One fin 2018 dans un boitier en céramique avec un cadran silver associé à des aiguilles et des vis bleuis. Un garde-temps des plus réussis.
 
En ce printemps 2020, Jaquet Droz poursuit donc dans la même veine avec l’arrivée de ces deux nouvelles pièces Skelet-One. L’une en céramique plasma (une techno développée à l’origine chez Rado, qui fait partie du Swatch Group tout comme JD) et l’autre, en or rouge. Une montre pour deux styles radicalement différents : tradition ou contemporain, à vous de choisir.
 
Côté « tradition », la montre s’habille d’un boîtier en or rouge, l’alliage aurifère privilégié de Jaquet Droz pour ses reflets chauds et cuivrés. Elle se porte sur un bracelet cuir doté d’une nouvelle finition au touché « gomme » qui complète la finition semi-mate des bracelets alligator de la maison. Son gris est exactement celui des ponts qui maintiennent en suspension le délicat mouvement de la Grande Seconde.

Au sein de ce boîtier de 41 mm, on retrouve la construction aérienne de ce calibre exclusif à Jaquet Droz, dont chaque composant a été évidé jusqu’aux limites de sa résistance. Le train de rouage est intégralement suspendu et fixé aux ponts squelettés du mouvement, remonté par une masse oscillante ajourée qui permet ainsi à la lumière de le traverser de part en part.
 
Côté « contemporain », Jaquet Droz introduit pour la première fois sur l’une de ses pièces la céramique plasma (également employée chez Blancpain). Elle est obtenue par transformation de la céramique blanche grâce à des gaz portés à 20’000° C. Sa particularité est d’offrir des reflets métallisés sans qu’aucun fragment de métal n’entre dans sa composition.
 
Cette modification à cœur préserve toutes les qualités intrinsèques de la céramique. Elle est dotée de la même dureté, légèreté et résistance aux rayures que la céramique haute technologie déjà largement éprouvée. Dans sa livrée gris anthracite, ce nouveau boîtier en céramique plasma est porté par un bracelet en toile grise moderne.


Montres-de-luxe.com | Publié le 10 Avril 2020 | Lu 3540 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos