Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Junghans Competition 1972 : le chronométrage à l'honneur


En cette rentrée 2022, la marque horlogère allemande Junghans poursuit le développement de sa collection Competition 1972 avec l’arrivée d’un nouveau chrono automatique de type « bullhead » bicompax avec date, doté d’un boitier acier elliptique de 45,5 mm. Une très belle pièce qui ne sera produite qu’à 1972 exemplaires. Compter 2.390 euros.



C’est assez paradoxal mais les montres de sportifs sont assez rares dans les collections contemporaines de chez Junghans. Pourtant, il faut savoir que l’horloger allemand fait partie des rares, avec Longines, Heuer, Seiko et Omega, à avoir chronométrer les Jeux Olympiques !
 
En cette rentrée 2022, la marque allemande un chrono Bullhead des plus intéressants. Rappelons que d’une manière générale, en horlogerie, un chrono Bullhead décrit une montre dont les poussoirs et la couronne sont placées à midi. C’est un classique très apprécié des amateurs, notamment d’Omega et de Citizen.
 
On le sait, dans le sport, tout se joue à quelques fractions de seconde. Aujourd'hui, les techniques de mesure les plus modernes ont tellement évolué (que chez soit chez Omega, Longines, Seiko ou encore Junghans en son temps) qu’elles permettent d'évaluer très objectivement les performances de chacun et donc, de garantir l'équité dans les courses aux médailles. Où les enjeux sont devenus très forts.

Mais cela n'a pas toujours été le cas. En effet, il aura fallu des dizaines d'années de développement pour atteindre ce résultat : motivé par la conviction que seul un chronométrage précis peut garantir l'égalité des chances, Junghans s'est efforcé, dès le début du XXe siècle, de développer des outils de plus en plus précis pour mesurer les chronos réalisés en compétition.
 
Débutant avec la production de chronomètres dans les années 1920, le développement de la technologie du quartz dans les années 1960 a permis de faire un pas de géant vers la précision absolue ! Dans les années qui suivirent, Junghans utilisera cette technique lors de nombreux événements majeurs et dans différents sports, établissant ainsi de nouveaux standards en matière de chronométrage.
 
Avec l'introduction du contrôle électronique du départ, la « chronométrie » Junghans atteint son apogée en 1972 à Munich. La manufacture horlogère présentera à l'époque toute une gamme de montres sportives, dont le modèle le plus emblématique est rapidement devenu une pièce de collection très prisée, et ce jusqu'à aujourd'hui.

Exactement 50 ans plus tard, toute la passion du sport et du chronométrage revit à travers le modèle Competition 1972 en édition limitée... à 1972 exemplaires. Bien évidemment !
 
Avec son boîtier en acier à la forme elliptique et le positionnement sur la partie supérieure, à la manière d'un chronomètre, des éléments de commande, ce garde-temps reprend les codes esthétiques
du modèle qui l’a précédé il y a cinq décennies...
 
Inspiré des montres pulsomètres, le boîtier est orienté en direction du regard du porteur, facilitant par ailleurs, l'utilisation des boutons-poussoirs. Le cadran se distingue également par sa lisibilité : on remarque que la minuterie suit un tracé circulaire classique autour du cadran anthracite brossé soleil, tandis que les compteurs totalisateurs oranges (très seventies) et le réhaut avec échelle tachymétrique reprennent la forme du boîtier.
 
Fidèles au modèle historique, le compteur 30 minutes et la seconde courante de la 1972 Competition sont disposés verticalement. Si l'esthétique évoque le charme des années 1970, le verre saphir traité antireflet double face, la couronne vissée et l'étanchéité jusqu'à 100 mètres, font de cette montre un chrono totalement contemporain.
 
Cet ensemble très cohérent embarque un calibre automatique d’une réserve de marche de 48h. Il se porte sur un bracelet en cuir ajourés sur boucle déployante. Ce dernier est fixé à la boite (sans cornes) par un double système de vissage. Disponibles fin septembre 2022 chez Emile Leon à Paris.

Montres-de-luxe.com | Publié le 6 Septembre 2022 | Lu 9882 fois







Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail