Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



La maison horlogère française Pierre Lannier relocalise la fabrication de son modèle 1977 en France


Avec ce nouveau modèle « 1977 », Pierre Lannier pousse jusqu'au bout le défi du fabriqué en France. En effet, après avoir rapatrié ces dernières années une grande partie de sa production en France, l'entreprise alsacienne souhaite aller encore plus loin en proposant une montre entièrement conçue et assemblée en France et dont les composants proviennent tous, à une exception près, du territoire français.


Juin 2022 : la maison Pierre Lannier présentait un nouveau modèle de montre baptisé 1977 qui marquait les 45 ans de cette maison horlogère alsacienne.
 
Aujourd’hui, la marque revient sur la fabrication de ce modèle qui s’annonce hexagonale, pratiquement à 100% !
 
Pour ce faire, la marque a fait appel à des acteurs locaux pour fabriquer main dans la main, un modèle haut de gamme nommé "1977" en hommage à l'année de création de l'entreprise. Après 2 ans de réflexion et de développement, cette montre sera disponible en édition limitée à 500 exemplaires numérotés à partir de septembre 2022 sur le site internet de la maison www.pierre-lannier.com et chez des bijouteries-horlogeries sélectionnées. 

Entreprise familiale, la maison Pierre Lannier avait du, comme beaucoup d’autres d’ailleurs, internationalisé une partie de sa production pour s'adapter à un marché devenu mondial… Elle avait cependant toujours eu à cœur de conserver une partie de sa production dans l'Hexagone.
 
Aujourd'hui, « plus de 60% des montres de la marque sont fabriquées dans l'atelier Pierre Lannier à Ernolsheim-Lès-Saverne (nord-ouest de Strasbourg) » annonce l’horloger alsacien dans un récent communiqué.
 
Avec le modèle 1977, Pierre Burgun, actuel PDG de la marque, souhaite s'inscrire dans le renouveau actuel de l'horlogerie française en y apportant sa contribution. Il s’explique : « nous avons toujours défendu le savoir-faire français et, à travers ce projet inédit, nous nous positionnons comme un acteur majeur du renouveau de l'industrie horlogère française ».
 
Et de poursuivre : « nous sommes d'ailleurs l'un des seuls horlogers français à utiliser autant d’éléments français dans la composition de cette montre dont le mouvement, ici fourni par Pequignet Horlogerie ».
 
« Grâce à la légitimité acquise au cours de nos 45 ans d'expérience, nous sommes convaincus que nous pouvons ouvrir à nouveau la voie du made in France à toutes les marques françaises d'horlogerie, jeunes et moins jeunes, et participer activement à l'effort collectif de revitalisation de la filière en France."

L’idée de cette montre a germé dans l’esprit de Pierre Burgun au début du premier confinement en avril 2020, lorsque le monde entier a dû se mettre en pause et a eu le temps de réfléchir à de nouveaux projets.
 
Spécifiquement adapté pour le modèle 1977, le mouvement PL 1977 est le fruit de la collaboration entre Pequignet Horlogerie et Pierre Lannier. On retrouve notamment un disque de quantième totalement redessiné sur fond bleu avec seulement le chiffre 7 en rouge en référence à 1977, une texture spécifique en côte de Genève et le logo Pierre Lannier ajouré.
 
La fabrication du boîtier a été confiée à la maison Berthet Horlogerie. Fondée en 1877 par Joseph Berthet, cette dernière jouit d'un savoir-faire horloger ancestral. Le boîtier bénéficie de finitions haut de gamme : couronne vissée 19 crans, acier 316L, verre saphir et fond saphir ainsi que la nitruration de la lunette pour empêcher les rayures.

Les aiguilles, elles aussi travaillées spécialement pour Pierre Lannier avec l'intégration du logo de la maison, sont fournies par La Pratique, une manufacture d'aiguilles de montres située, elle aussi, à Morteau. Cette entreprise familiale met son savoir-faire parfaitement maîtrisé depuis plus de 100 ans au service de marques internationales. Les processus de fabrication permettent d'offrir une qualité d'aiguille incomparable.
 
Le cadran bleu soleillé est fabriqué par la manufacture helvète CADRATEC car aucune entreprise française n'était capable de réaliser la forme spécifique voulue par Pierre Lannier, avec un effet bombé qui permet d'obtenir un reflet de la minuterie de la montre dans sa boîte.
 
Le cuir utilisé pour la fabrication du bracelet a été sélectionné par les équipes Pierre Lannier et provient de la tannerie française HAAS dans le Bas-Rhin. Cette dernière, fondée en 1842 et appartenant à Chanel, travaille sur des pièces de maroquinerie de maisons comme Chanel, Dior ou encore Hermès. Elle est labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant.
 
Les peaux produites ont ensuite été envoyées à la manufacture SIBRA à Besançon, dont les artisans fabriquent à la main chaque bracelet. La boucle, spécifiquement créée par et pour Pierre Lannier arborera un "PL" directement découpé sur la pièce en métal.
 
Pour rappel, le modèle 1977 sera disponible en édition limitée numérotée à 500 exemplaires à partir de septembre 2022 au prix symbolique de 1.977 euros. Et pour aller jusqu'au bout de la démarche, cette montre est en cours de certification Origine France Garantie, certification qui sera effective avant sa commercialisation. Bref, cocorico !

Montres-de-luxe.com | Publié le 1 Août 2022 | Lu 11707 fois