Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Lange & Söhne inaugure sa nouvelle manufacture en présence d'Angela Merkel !


Le 26 aout dernier, la prestigieuse manufacture horlogère saxonne A. Lange & Söhne a inauguré le nouveau bâtiment, ultra-moderne et flambant neuf, de sa nouvelle manufacture de Glashütte. Pour l’occasion, Angela Merkel, la chancelière allemande était présente de même que Johann Rupert, le propriétaire du groupe Richemont. Dans la région, l’ouverture de ce bâtiment de plusieurs millions d’euros dépasse largement l’inauguration d’un « simple outil de production ».



Mercredi 26 aout 2015. Un grand soleil rayonne sur la Saxe. Et la chaleur est au rendez-vous. Dans la matinée, Angela Merkel a effectué une visite dans un centre d’accueil pour réfugiés de Heidenau (Saxe), situé non loin de Dresde ; un déplacement sous haute tension puisqu’une partie de la population locale rejette l’arrivée de nouveau migrants… Même si selon les derniers sondages, une majorité d’Allemands se dit prête à accueillir 800.000 réfugiés dans les mois à venir.
 
Dans la foulée, et d’un coup d’hélicoptère, la chancelière rejoint Glashütte en début d’après-midi pour inaugurer la toute nouvelle manufacture d’A. Lange & Söhne. Etonnant qu’un chef d’état, et « la femme la plus puissante du monde » de surcroit, vienne inaugurer une nouvelle usine… de luxe en plus ! Peut-être pas tant que ça…
 
En effet, Angela Merkel connait parfaitement la région et surtout, son passé et son histoire… Née à Hambourg, elle a vécu une grande partie de sa jeunesse en Allemagne de l’est, à Templin, 100 km au nord de Berlin. Elle sait le rôle économique et social que l’industrie horlogère a joué dans cette partie de l’Allemagne de l’est pendant des années. Avant de disparaitre presque complètement après-guerre pour revivre en octobre 1994 lorsque Walter Lange a relancé la marque de sa famille. Et surtout, la chancelière allemande est bien consciente du formidable gisement d’emplois qualifiés que les entreprises horlogères offrent à la Saxe depuis plus d’une dizaine d’années. 

Un marché de l’emploi en pleine croissance grâce à une poignée de marques qui font vivre Glashütte mais également la ville de Dresde. Et ce n’est pas fini. Le potentiel de croissance de ces horlogers  saxons, véritable alternative au « swiss made », est très important ! Ils permettent à des jeunes, mais également à des seniors, de trouver un emploi stable et qualifié. A terme, ces entreprises offriront aussi du travail aux immigrés fraichement débarqués dans le pays et la région. Il faut en effet rappeler que l’Allemagne est particulièrement touchée par le vieillissement de sa main d’œuvre… Et que l’Etat doit rapidement trouver des solutions de remplacement !
 
Johann Rupert, le propriétaire du groupe Richemont s’était également déplacé pour l’occasion, avec son fils Anton -qui porte le même nom que son grand-père. Fait rarissime. M. Rupert étant plutôt quelqu’un de discret que l’on ne croise que très rarement dans les évènements. Sa présence à cette inauguration montre bien, d’une part son attachement à cette « maison » (Mr Rupert refuse d’utiliser le mot « marque » pour Lange) et d’autre part, l’énorme investissement injecté dans cette nouvelle unité de production et les enjeux économiques et sociaux que représente l’industrie horlogère de luxe dans la région.
 
« J’ai connu Glashütte juste après la chute du mur de Berlin, indique l’homme d’affaires sud-africain. A l’époque, lorsqu’on croisait les gens dans les rues, ils affichaient des mines renfrognées et tristes… Puis, l’industrie horlogère est repartie… Et petit à petit, le visage des habitants de cette région a retrouvé le sourire. Et aujourd’hui, quand on se promène dans les rues de Glashütte, on croise des gens heureux ! D’ailleurs, je reviendrai prochainement ici avec ma femme, car elle souhaite visiter le musée de l’horlogerie ». 

Les travaux de cette nouvelle manufacture ont débuté le 5 Septembre 2012. Un peu moins de trois ans plus tard, ce nouveau complexe était inauguré en grandes pompes par la chancelière allemande et le Premier Ministre du Land de Saxe Stanislaw Tillich. Au cours de la cérémonie, Mme Merkel a remercié les employés Lange pour leur dévouement.
 
Elle s’est également adressée à Walter Lange, 91 ans, qui a ré-ouvert la manufacture : « le renouveau n'a pas été facile, mais vous et vos compagnons ont réussi à propulser la manufacture parmi les plus grandes marques de montres du monde, une fois de plus. La bonne réputation de l'Allemagne de l'Est en tant que pays innovant, souple et moderne est basée sur des success story comme la vôtre ».
 
Plus concrètement, le nouveau bâtiment, avec sa zone de production de 5.400 mètres carrés se trouve à l'entrée sud de la ville de Glashütte. Avec sa façade lumineuse, ce complexe industriel composé de deux parties distinctes (reliés par une passerelle qui traverse la rue) se fond parfaitement dans son environnement architectural historique. Légèrement inclinée, les larges fenêtres des ateliers assurent un éclairage suffisant des postes de travail (avec de somptueuses vues sur la région).
 
Les nouveaux ateliers des horlogers sont ultra modernes. Les meubles s’adaptent à la taille de chaque employé. Les repose-bras sont tous brodés du nom A. Lange & Söhne. Quant à la double façade, elle permet une fonction de régulation climatique et thermique. Parfait pour l’été, souvent très chaud, mais surtout, idéal pour les hivers particulièrement rigoureux dans la région.  

Les machines et l'équipement utilisés pour la fabrication des pièces du mouvement sont situés dans la partie inférieure du bâtiment. Plusieurs départements, dans lesquels les petits composants sont gravés et décorés à la main, seront aussi logés dans le nouveau bâtiment.
 
« Le nouveau bâtiment répond à la croissance de l'emploi et représente l'investissement dans l'avenir de la manufacture » a déclaré pour l‘occasion Wilhelm Schmid, PDG de Lange. « L'objectif, a-t-il ajouté, était d’avoir un bâtiment moderne, économe en énergie et offrant un cadre de travail attrayant et des conditions de travail idéales. Cela nous aidera à améliorer encore la qualité de nos montres. Nous nous efforçons également à réduire au minimum notre empreinte écologique et la consommation des ressources ».
 
En conséquence, le nouveau bâtiment reflète une architecture durable et une gestion de l'énergie innovante. La plus grande centrale d'énergie géothermique de Saxe -avec 55 échangeurs de chaleur de fond s’étendant à une profondeur de 125 mètres- maintient la température intérieure agréable tout au long de l’année. L'électricité nécessaire pour faire fonctionner ces pompes est de l’énergie verte. Ainsi, la nouvelle manufacture Lange est une installation exempte de CO2 apportant une contribution importante à la réduction des changements climatiques.
 
« L'investissement se compte en millions d'euros. Ce projet est le plus gros investissement de Lange & Söhne et souligne l'engagement de l'entreprise à Glashütte en tant que site de production » conclut la marque dans son communiqué.
 
Pour les curieux, sachez que Johann Rupert portait ce jour-là une Grande Lange 1 Luna Mundi 42 mm  (version hémisphère sud). A noter qu’il s’agit d’un set de deux montres : le modèle or blanc indiquant les phases de Lune dans l’hémisphère nord et le modèle or rose indiquant l’hémisphère sud. Edition limitée à 101 exemplaires dans le monde. Commercialisée en 2003.
 
Jean-Philippe Tarot

Numéro lecteurs : +34 91 454 89 81


Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Septembre 2015 | Lu 1161 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos