Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Le Chronographe à Quantième Annuel Patek Philippe Réf. 5960 s’habille d’or rose


Jusqu’à maintenant, le Chronographe à Quantième Annuel Patek Philippe en platine, référence 5960 pour les intimes, était probablement l’une des plus belles montres au monde… Tout simplement. Cette pièce d’ores et déjà mythique auprès des connaisseurs, équipée d’un calibre chronographe entièrement conçu en interne par la manufacture Patek Philippe nous revient cette année dans une très belle version en or rose.



Le Chronographe à Quantième Annuel Patek Philippe Réf. 5960 s’habille d’or rose
Lancé en janvier 2006, le Chronographe à Quantième Annuel Réf. 5960 s’est imposé d’emblée comme un bestseller des complications Patek Philippe. Avec son quantième annuel breveté et son mouvement chronographe automatique entièrement développé et fabriqué dans les ateliers de la manufacture, il offre des fonctions additionnelles utiles dans la vie de tous les jours.

Ce fleuron de technique est proposé aujourd’hui –en plus de la version en platine qui se distingue par son petit diamant incrusté dans le boitier entre les cornes à six heures– dans un nouvel habillage prenant la teinte chaude et rétro de l’or rose 18 carats.

En créant son propre mouvement de chronographe automatique, Patek Philippe a répondu à un vœu exprimé de longue date par de nombreux collectionneurs et passionnés de montres de la manufacture.

Plus précisément, le Calibre CH 28-520 IRM QA 24H offre –en plus de l’indication du temps– un chronographe à roue à colonnes doté d’une fonction flyback, un affichage de la réserve de marche, un quantième annuel date/jour/mois ainsi qu’un indicateur jour/nuit (à ne pas confondre avec un double fuseau).

« Sa fréquence de 28.800 alternances par heure (4 Hertz) lui assure une amplitude de balancier constante ainsi qu’une stabilité de marche exceptionnelle » souligne la marque dans son communiqué. Le remontage s’effectue à l’aide d’un rotor central unidirectionnel en or 21 carats.

L’architecture du mouvement reste fidèle à la tradition par son système de commande de chronographe basé sur la classique roue à colonnes. Mais elle innove au niveau de la transmission de l’énergie par son embrayage à disques vertical. Ce dispositif qui s’annonce « ultramoderne », vise à garantir une haute sécurité de fonctionnement ; il élimine tout risque de saut ou de recul d’aiguille lorsqu’on enclenche le chronographe. Autre avantage: il n’entraîne quasiment aucune usure et n’a pas d’influence sur la bonne marche du mouvement. C’est pourquoi le possesseur de la Réf. 5960 peut également utiliser la trotteuse centrale du chronographe pour afficher la seconde en permanence.

Le Chronographe à Quantième Annuel Patek Philippe Réf. 5960 s’habille d’or rose

Le quantième annuel breveté Patek Philippe offre toutes les indications d’un calendrier complet. Il « reconnaît » automatiquement les mois de 30 et 31 jours et ne doit être corrigé manuellement qu’une fois par an, le 1er mars –à condition que le mouvement soit constamment remonté. Ce mécanisme affiche le jour, la date et le mois dans trois guichets ; il commande également l’affichage jour/nuit situé à 6h.

En logeant cette mécanique dans un nouveau boîtier en or rose 18 carats, Patek Philippe souligne le style rétro contemporain de la Réf. 5960. La nuance chaude du métal précieux est reprise en écho par les aiguilles luminescentes, les index appliques des heures et le cadre poli du guichet de la date.

Elle s’accorde avec le fond gris foncé argenté satiné vertical du cadran. Les totalisateurs des minutes et des heures du chronographe sont regroupés sur un grand mono-compteur se détachant dans la partie inférieure du cadran par sa couleur blanc argenté et son relief finement azuré.

L’aiguille rouge, plus longue, indique le décompte des minutes sur les deux échelles concentriques extérieures graduées respectivement de 0 à 30 (chiffres rouges) et de 30 à 60 (chiffres bleus). L’aiguille bleue, plus courte, enregistre les heures jusqu’à 12 heures sur l’échelle intérieure.

L’indication jour/nuit (affichage 24 heures) est donnée par un petit guichet rond passant progressivement du blanc (jour) au bleu foncé (nuit) et inversement. Cette particularité s’avère très utile quand la montre s’est arrêtée, faute d’être portée ou remontée, et que l’on doit la remettre à l’heure et régler les affichages du calendrier, en veillant à ce que les fonctions du quantième annuel s’activent à minuit, et non à midi.

La partie supérieure du cadran est le domaine du quantième annuel, qui indique le jour, la date et le mois dans trois guichets disposés en arc de cercle. L’affichage de la date à 12h frappe le regard par sa grande dimension. Les trois guichets du calendrier forment un contrepoint esthétique au mono-compteur circulaire tenant la vedette dans le bas du cadran.

L’affichage de la réserve de marche, situé sous la date, indique grâce à une petite aiguille allant de - à + l’état d’armage du ressort de barillet. Avec son diamètre de 40,50 mm, le Chronographe à Quantième Annuel Réf. 5960R affiche une belle présence au poignet.

Cette montre se porte sur un bracelet en alligator brun « grandes écailles » avec boucle déployante en or rose 18 carats.

Spécificités techniques du Chronographe à Quantième Annuel Réf. 5960R en or rose 18 carats

Le Chronographe à Quantième Annuel Patek Philippe Réf. 5960 s’habille d’or rose
Mouvement : Calibre CH 28-520 IRM QA 24H
Mouvement mécanique à remontage automatique, chronographe à roue à colonnes avec fonction flyback, quantième annuel, affichage de la réserve de marche, affichage 24 heures, grande seconde au centre (aiguille de chronographe)
Diamètre : 33 mm (mouvement de base 30 mm, module de quantième 33 mm)
Hauteur : 7,68 mm (mouvement 5,20 mm, module de quantième 2,48 mm)
Nombre de composants : 456 (mouvement 302, module de quantième 154)
Nombre de rubis : 40 (mouvement 35, module de quantième 5)
Masse oscillante: Rotor central unidirectionnel en or 21 carats; roulement à billes en zircon ne nécessitant aucune lubrification
Balancier : Gyromax à 4 bras, 4 masselottes
Fréquence : 28 800 alternances par heure (4 Hz)
Spiral : Breguet

Réserve de marche : Max. 55 heures

Fonctions : Couronne à deux positions:
- tirée: mise à l’heure
- poussée: remontage du mouvement

Affichages : Aiguilles des heures et des minutes au centre
Aiguille de chronographe/des secondes au centre
Affichage de la réserve de marche à 12h

Cadran auxiliaire «mono-compteur» de chronographe à 6h avec :
- compteur 60 minutes (indiquant le décompte des minutes sur deux échelles concentriques graduées respectivement de 0 à 30, en rouge, et de 30 à 60, en bleu)
- compteur 12 heures

Guichets :
- jour entre 10 et 11h
- date à 12h dans un cadre frappé en or rose diamanté poli
- mois entre 1 et 2h
- affichage 24 heures (jour/nuit) à 6h

Poussoirs :
- mise en marche et arrêt du chronographe à 2h
- remise à zéro du chronographe et fonction flyback à 4h
Correcteurs :
- jour à 9h
- date entre 9 et 10h
- mois à 10h

Habillage
Boîtier : Or rose 18 carats, glace (antireflet) et fond transparent en verre saphir
Etanche à 30 mètres
Dimensions du boîtier : Diamètre: 40,50 mm
Diamètre avec couronne : 43,25 mm
Epaisseur : 13,55 mm (glace à glace)
Epaisseur totale : 13,80 mm (glace à cornes)
Entre-cornes: 21 mm

Cadran :
Deux tons, gris foncé argenté satiné vertical et blanc argenté azuré
Huit index des heures de type «obus» en or rose 18 carats
Onze points luminescents Superluminova
Aiguilles des heures et des minutes de type «feuilles» en or rose 18 carats avec revêtement luminescent Superluminova
Aiguille de chronographe de type « bâton », avec contrepoids, en acier nickelé noir
Affichage de la réserve de marche avec aiguille de type «bâton» en or rose 18 carats
Cadran auxiliaire blanc argenté azuré
Aiguille du compteur des heures de type « bâton », avec contrepoids, laiton laqué bleu
Aiguille du compteur des minutes de type « bâton », avec contrepoids, laiton laqué rouge

Bracelet : Alligator brun «grandes écailles» cousu main, avec boucle déployante Calatrava en or rose 18 carats

Montres-de-luxe.com | Publié le 7 Mai 2009 | Lu 5544 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques