Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Le Musée Breguet s'offre le chrono Type XX du vainqueur du Rallye de Monte Carlo 1959


Le 26 mars dernier la maison de ventes aux enchères Pescheteau-Badin organisait à Drouot une vente de bijoux, horlogerie, objets de vitrine et argenterie. La pièce phare de cette session était un chrono Breguet de Type XX offert au vainqueur du rallye de Monte Carlo en 1959. Il va rejoindre les collections du Musée Breguet, adjugé pour la somme de 57.960 euros frais compris.



Le fait que le Musée Breguet ait acquis ce chrono montre bien son importance historique et sa rareté… Estimé entre 15 et 20.000 euros, ce type XX a finalement été adjugé pour la somme de 57.960 euros frais compris. D’ailleurs, l’ensemble de cette vente Pescheteau-Badin s’est plutôt bien déroulée puisque 90% des lots ont été adjugés pour la somme de 430.290 euros. Sachant que ce chrono Type XX était la pièce « phare » de cette session.
 
L’histoire du chronographe bracelet Breguet « Type 20 » est restée célèbre de par son utilisation dans les forces aériennes de l’armée de l’air ou l’aéronavale française à partir de 1954 et ce, jusqu’en 1970.
 
A ce jour cependant, nous ne connaissons que très peu d’exemplaires liés au sport automobile tel que cette montre qui commémore la victoire de l’équipe Alexandre, Coltelloni et Desrosiers, unique dans les annales du sport automobile après leur triomphe historique au Rallye de Monte-Carlo en 1959 sur une version prototype de la fameuse Citroën DS, la ID 19.
 
Une fois encore, le génie français était à l’honneur entre les maisons Citroën et Breguet, deux noms qui ont tant apportés à la France dans les années après-guerre, l’un avec l’horlogerie mais aussi l’aviation dont les fameux avions Breguet, et l’autre au firmament de l’automobile, surtout lorsque l’on se souvient du succès de la fameuse DS qui conserve son aura dans le cœur de nos compatriotes, qui la considèrent comme une icône du patrimoine automobile.
 
Cette montre en acier dotée d’un boitier de 39 mm a été conservée par les descendants du propriétaire d’origine M. Alexandre, dont les livres des archives mentionnent que cette montre, avec son inscription spéciale, était encore en sa possession en 1973. Elle a conservé tous ses attributs d’origines avec une décoloration naturelle du cadran qui lui donne cet aspect brun ou dit « tropical », aujourd’hui recherché par les collectionneurs.
 
Ce chrono tricompax (no 3065 / cal. 225) est un « rare témoignage de l’époque » alliant la technique et le style de la maison Breguet pour l’une des montres dites « automobilia » produites à l’époque par cet horloger illustre. Il est donc intéressant de noter que Breguet peut en effet revendiquer des liens étroits avec le monde du sport automobile (ce que l’on sait peu) au travers de la fiabilité de ses fameux chronographes « Type 20 ».
 
A ce jour, nous ne connaissons que très peu de pièces faites par Breguet pour le sport automobile, la seule autre connue sur le marché modèle « Type XX » a été vendue le 5 mai 1960 pour commémorer la victoire de Jacky Brabham au championnat du monde de Formule 1 en 1959, portant l’inscription au dos “Esso J.B. Champion du Monde 1959”.
 
En savoir plus…

Montres-de-luxe.com | Publié le 5 Avril 2018 | Lu 1146 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos