Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Limelight Gala or blanc et pierres précieuses : toute la quintessence de l'esprit Piaget


Reconnaissable au premier coup d’œil par ses courbes généreuses et sa lunette aux cornes asymétriques serties de pierres précieuses, l’une s’étirant vers le haut, l’autre vers le bas, la Limelight Gala de chez Piaget se distingue par son allure si chic et si singulière. Elle revient cette année dans une somptueuse référence en or blanc et calibre mécanique et cadran en émail bleu-vert associé à des diamants, des saphirs et des tsavorites. De toute beauté.



Montre joaillière par excellence, ce « petit bijou » d’horlogerie symbolise à lui seul l’héritage culturel de la « Piaget Society » des années soixante-dix.
 
La « Collection du XXIème siècle », collection-manifeste qui fut lancée en 1969, cristallisa une révolution esthétique : la convergence de deux savoir-faire : celui de l’horlogerie et celui de la joaillerie grâce à la mise au point en 1956, du fameux mouvement mécanique à remontage manuel, le 9P de seulement 2mm d’épaisseur qui sera utilisé par de très nombreuses marques (notamment par Cartier).
 
Le cadran, plus volumineux, ouvre soudain un champ infini de possibilités que Piaget explore alors avec une créativité inédite. Celui des montres-manchettes et des Swinging Sautoirs est recouvert de pierres ornementales aux couleurs vibrantes (malachite, opale, lapis-lazuli, œil de tigre, etc.) et aux bracelets en or massif texturé. Le Piaget de la grande époque.

En 1973, à peine quatre ans après cette fameuse « Collection du XXIème siècle », la marque donne corps à celle qui deviendra plus tard, la Limelight Gala. Le fait est qu’en 1973, la Limelight Gala ne s’appelle pas encore Limelight Gala.
 
Elle ne recevra ce nom que rétrospectivement, au regard de son extraordinaire vécu. Dès sa création, elle est entraînée dans un tourbillon de réceptions, fêtes, bals, dîners et somptueux galas.

Elle affiche l’heure avec flamboyance aux poignets des femmes habillées par les plus grands couturiers, ce qui n’empêche pas la fluidité du porté grâce au bracelet articulé (l’une des spécialités de la maison transmise souvent de génération en génération au sein de la même famille d’artisans).
 
Cette valse mondaine est alors orchestrée par Yves Piaget, représentant de la 4e génération, de Gstaad à Monte Carlo en passant par New York ou Palm Springs. La jet-set dans toute sa splendeur.
 
Il fait entrer la maison familiale dans l’ère du social et forme la « Piaget Society », une communauté internationale de clients sophistiqués, de comédiens, de chanteurs, d’écrivains, d’artistes. Pour ne pas les nommer Cary Grant, Samy Davis Jr, Elizabeth Taylor, Jackie Kennedy, Ursula Andress ou encore Andy Warhol, bien sûr.
 
En 2023, la Limelight Gala conserve la même esthétique puissante, la même extravagance couture et le même raffinement inspiré que ses aînées des seventies. Le bracelet en or travaillé en fil et tissé selon la technique du milanais, pour un rendu fluide et seconde peau, est sculpté tantôt comme une chaîne, tantôt comme un textile extrêmement souple.
 
Sur le cadran, c’est toujours une explosion de couleurs et sur la lunette, un entourage généreux de pierres parfaitement appairées ! De la malachite, du lapis-lazuli ou encore, une opale kaléidoscopique ourlée de diamants blancs.
 
En l’occurrence, ce modèle en or blanc de 32 mm (étanche à 30 mètres) propose un cadran en émail bleu-vert, des saphirs, des tsavorites et des diamants. Côté mouvement, cette pièce hautement joaillière embarque un calibre mécanique automatique « maison », le 501P1 (4Hz), qui affiche les heures et les minutes.

Montres-de-luxe.com | Publié le 26 Septembre 2023 | Lu 4233 fois






Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail