Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Piaget Black Tie Vintage : le retour en beauté de la montre d'Andy Warhol


La montre Black Tie de Piaget fait partie de ces garde-temps atypiques qui ont su séduire les amateurs de beau et le connaisseurs horlogers. Un imposant modèle de forme en métal précieux, rare sur le marché, toujours produit en faibles quantités qui revient cette année en or jaune avec un cadran en bois fossilisé et une lunette en émeraudes taille baguette. Absolument somptueuse.



S’il est un peintre moderne que tout le monde connait, c’est bien Andy Warhol (1928-1987).
 
Andy Warhol… Cet artiste mondain et excentrique a en effet marqué l’art contemporain de la fin du 20ème siècle avec, notamment, ses fameuses sérigraphies de Mao, Marylin Monroe, Elisabeth Taylor ou encore de la chaise électrique, des soupes Campbell ou des bouteilles de Coca-Cola.
 
Pendant sa carrière, le chef de fil du Pop Art (publicitaire de formation) a bousculé l’art tout en gagnant des millions de dollars en s’inspirant, voire critiquant, notre « société de consommation ».

Si l’on a souvent vu des photos de l’artiste arborant une belle Tank de chez Cartier, l’homme portait également une Rolex Bubble, une Coin de chez Corum mais aussi, l’une des plus belles montres qui soit : la fameuse Piaget Black Tie. Le seule garde-temps auquel son nom fut véritablement associé de son vivant.

La Black Tie fut lancée sur le marché par Yves Piaget en 1972. Belle période horlogère où la créativité donna lieu à des nombreuses pièces devenues incontournables, tant dans les montres de sport que les modèles plus habillés. La Black Tie fait incontestablement partie de ceux-ci.
 
Montre de ville. Montre de costume. Montre de smoking même qui fut rapidement adoptée par la jet-set de l’époque. Une époque révolue où l’on s’habillait encore pour sortir… Andy Warhol, toujours à l’affut des dernières nouveautés et doté d’un goût sûr, fut conquis par cette Piaget en 1973 à New York.

Il opta alors pour une version en or jaune avec cadran galvanique gris anthracite qui battait au tempo du fameux mouvement quartz Beta 21 précis à 5 secondes par mois, qui ne fut produit qu’à 6.000 exemplaires et qui équipera la Rolex Quartz Date 5100 ou encore l’incontournable modèle 3578 de Patek, une Da Vinci d’IWC et quelques autres…
 
La Black Tie viendra donc rejoindre les rangs des six autres montres Piaget de Warhol, dont quatre sont aujourd’hui conservées dans la Collection Privée de la marque, mais c’est bel et bien cette dernière qui restera associée à son nom dans les mémoires d’amateurs d’horlogerie.
 
Rappelons que la Black Tie sera produite en petites séries en or blanc ou jaune jusqu’en 1977. Une durée de vie relativement courte qui fait de ce modèle, une pièce particulièrement recherchée par les collectionneurs.  

Si Warhol s’offrit sa Black Tie en 1973, ce n’est qu’en 1979 que les chemins d’Yves Piaget et de l’artiste se croiseront par l’intermédiaire de Gerry Grinberg, distributeur exclusif des montres Piaget aux Etats-Unis. Devenus proches, cette amitié incitera Andy Warhol à inviter Yves Piaget à figurer en 1983 dans Interview Magazine, le magazine qu’il avait lancé avec succès en 1969.
 
La Black Tie disparaitra du catalogue Piaget pendant de nombreuses années… Elle sera enfin rééditée en 2014 (présentée à l’occasion de la fameuse Biennale des Antiquaires à Paris), pour la collection de Haute Joaillerie Extremely Piaget.
 
La Black Tie signe alors son retour éclatant sur la scène horlogère, pour ne plus jamais la quitter. Un retour éclatant certes, mais qui a toujours su rester confidentiel. La Black Tie étant une montre de connaisseurs, de « happy few » comme dirait Stendhal.

Aujourd’hui, la Black Tie Vintage, montre de forme imposante avec ses 45 mm, se décline en malachite et boîtier en or blanc ou sur un duo au noir intense et or rose. Et la voici désormais proposée en malachite et or rose.
 
Elle devient aussi le terrain de jeu idéal pour les collectionneurs en quête de spécimens rares parés des pierres ornementales signatures de la Maison. Dernière preuve en date, la collection privée de dix montres uniques inspirées par la montre Piaget d’Andy Warhol qui furent exposées (discrètement) dans le Society Bar du stand Piaget au salon Watches and Wonders 2023.
 
Turquoise brûlante, jaspe hypnotique, cornaline vibrante ou lapis lazuli au bleu électrique… Autant de trésors de la nature sidérants patiemment sourcés par les gemmologues de la maison pour orner cet écrin de choix.


Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Novembre 2023 | Lu 8166 fois






Retrouvez Montres-de-luxe.com sur
Facebook
X


Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail