Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Longines Legend Diver : le retour d'une légende en maille milanaise


Dix ans après la réédition de sa fameuse Legend Diver, Longines revient sur l’une de ses « sportives » les plus iconiques dans une version de 42 mm « trois aiguilles-date », étanche à 300 mètres, dotée d’un calibre mécanique automatique et disponible sur trois bracelets différents. Une pièce très vintage, donc très dans l’air du temps avec sa maille milanaise.



La Longines Legend Diver est une réédition d’une montre de plongée de 1960 produite à une époque où l’exploration sous-marine et la plongée militaire et sportive ont connu leurs heures de gloire et un développement sans précédent.
 
A l’époque, en 1953 (date de la création de la Fifty Fathoms et de la Submariner) Longines avait participé au record de profondeur du Bathyscaphe “Trieste“ en fournissant des instruments de bord.
 
Tout en conservant l’esprit et le design typiques des sixties, Longines confère à cette montre (l’un des best-sellers de la marque) des caractéristiques techniques contemporaines et performantes : boitier de 42 mm en acier, verre saphir galbé, deux couronnes et fond vissés pour garantir une étanchéité à 300m ou encore, un disque tournant interne. 

Cette montre embarque un calibre mécanique automatique de chez ETA (38h de réserve de marche), trois aiguilles-date. Les puristes regrettent d’ailleurs fortement la présence de la date* tandis que les « simples amateurs » trouvent ça très bien.
 
Rappelons que l’une des couronnes actionne et bloque le disque tournant bidirectionnel interne –le réhaut– permettant de déterminer le temps de plongée restant. Les index et les chiffres luminescents superluminova du cadran noir laqué offrent une lisibilité optimale, accrue encore par la typographie sobre et nette des chiffres 3, 6, 9 et 12.
 
Cette pièce est disponible sur trois versions de bracelets différents : caoutchouc, cuir et désormais, un strap acier en maille milanaise. C’est d’ailleurs, la nouveauté de l’année par rapport à ce modèle qui arbore sur son fond, une gravure d’un plongeur en relief.

*le modèle sans date reste extrêmement recherché sur le marché de l'occasion, même dans sa version contemporaine. Mais il est quasiment introuvable... Si un jour par hasard, vous en trouvez une, achetez ! 


Montres-de-luxe.com | Publié le 28 Juillet 2017 | Lu 7387 fois


Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Chronoswiss | Citizen | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Junghans | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tiffany | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques