Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Ma première Foire de Bâle : par Yohan Bizy, directeur général de Templus


Alors que la Foire de Bâle subit actuellement un véritable « tremblement de terre », la prochaine édition étant officiellement annulée, nous avons demandé à des professionnels de l’horlogerie de revenir sur « leur tout premier Bâle », celui qui est resté gravé dans leur mémoire. Une série de témoignages intergénérationnels qui revient sur ce qui reste, jusqu’à ce jour, le plus grand rendez-vous mondial de l’horlogerie. Aujourd’hui, Yohan Bizy.


Yohan Bizy, directeur général de Templus
Ce qui va paraitre étrange à certains, c’est que j’ai connu « deux premières fois » à BaselWorld. Une première en 2008, lors de mon alternance dans une société qui a confirmé ma passion pour l'horlogerie. J'avais à l'époque 23 ans et j'étais commercial pour une marque de montres française.
 
Cette expérience a été très courte mais ce dont je me souviens très bien, c’est le gigantisme, et l'atmosphère positive et bon enfant de cet évènement international.
 
Mais dans mon imaginaire, ma réelle première fois fut lors de mon arrivée chez Templus en tant de responsable commercial des marques Frédérique Constant, Alpina, Porsche Design, Eterna et Milus... Ce fut une réelle découverte du métier et d'un réseau que l'on doit se faire pour se perfectionner et développer ses compétences.
 
Ce qui m'a le plus marqué, c'était le professionnalisme et l'organisation sans faille de tous lors de la journée, puis la totale transformation de tous les exposants dès la fermeture. Nous passions d'un stress omniprésent à une détente incroyable lors des dîners et des cocktails organisés par les marques.
 
C'était une vraie Foire dans le bon sens du terme avec de la positivité et du bonheur. L'atmosphère de cette époque (pas si lointaine d’ailleurs) était vraiment euphorisante.
 
Je conserve d’ailleurs un souvenir bien précis des dîners avec l’équipe Templus en compagnie de Jean-Jacques Weber, maintenant président de la Fédération horlogère française. C’était des soirées sans fin mêlant blagues et crises de fou rire entrecoupés de conseils avisés et de professionnalisme. Ce sont pour moi mes plus beaux souvenirs.
 
Cette année aurait été ma 13ème Foire de Bâle. A 35 ans, je suis très heureux d'avoir pu vivre tout ça et j'espère que nous allons réussir à recréer tout cela ailleurs ; cette atmosphère qui faisait de notre métier, l’un des plus beaux.

Yohan Bizy est directeur général de Templus depuis début 2017. Cette société fondée à l’origine par Jean-Jacques Weber distribue les montres Frédérique Constant, Atelier de Monaco, Alpina, MeisterSinger et Citizen.

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Mai 2020 | Lu 1279 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos