Marvin Watch Co: le retour d’une marque d’horlogerie fondée en 1850


Marvin Watch Co, marque de montres suisses fondée en 1850, qui avait pratiquement disparu dans les années quatre-vingt à cause de l’arrivée du quartz fait son come-back -pour le moment sur le marché suisse- en présentant de nouvelles collections de montres hommes et femmes, mécaniques et à quartz, dans un créneau quelque peu délaissé par les grands noms de l’horlogerie, celui du milieu de gamme.



Marvin watch
Après des années d’absence, la marque Marvin Watch Co, créée en 1850 par les frères Marc et Emmanuel Didisheim revient sur le devant de la scène avec de nouvelles collections alliant mouvements mécaniques et quartz, montres hommes et modèles féminins.

Dans un marché où de plus en plus d’hommes et de femmes s’intéressent aux garde-temps de qualité, les responsables de la marque, Jean-Daniel et Cécile Maye –qui exploitent la licence horlogère Nina Ricci- ont décidé d’investir un segment souvent ignoré par les grands noms de l’horlogerie suisse : celui du milieu de gamme. De fait, les modèles proposés par Marvin Watch Co ne dépassent pas les 4.500 francs suisses, environ 2.700 euros.

L’ambition affichée de la marque « est d’apporter un souffle original et créatif, tout en perpétuant l’esprit Marvin Watch Co dans son alliance de qualité et de modernité. Son sens de la fiabilité, avec des montres précises, fonctionnelles et robustes ». Les modèles seront équipés de mouvements ETA, Sellita et Ronda et seront assemblées à La Chaux-de-Fonds.

Les designers de Marvin ont privilégié un style dynamique et élégant, relevé de détails originaux, notamment au niveau des cadrans. Outre la présence des couleurs rouge et noir, emblèmes de la marque, tous les modèles partagent plusieurs signes de reconnaissance : poinçon des fondateurs, Marc & Emmanuel Didisheim, couronne à trois pointes gravées sur les couronnes et les boucles, bracelets cuir bordés de rouge Marvin. Tous les cadrans s’ornent également d’un détail rouge à 8h. A noter également, le mécanisme d’heure passante.

A signaler : pour chaque montre vendue, l'association Terre des hommes se verra remettre huit francs suisses. Huit, comme le chiffre fétiche de la marque.

Une belle histoire continue donc sur les bords du lac de Neuchâtel, berceau de l’industrie horlogère suisse…

Montres-de-luxe.com | Publié le 21 Décembre 2007 | Lu 8512 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos