Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Montres en série limitée pour l'armée française : quid de la préférence nationale ?


Alors qu’une marque suisse vient de réaliser un beau partenariat avec la Marine nationale française, on peut tout de même s’interroger sur un point… Pourquoi l’armée ne privilégie-t-elle pas un horloger hexagonal pour la réalisation de ces pièces commémoratives ?



Oris vient de réaliser un beau partenariat avec notre porte-avions, le Charles de Gaulle, l’un des fleurons de la Marine française. Le modèle est sympa, la fabrication est impeccable (comme toujours chez Oris) et le rapport qualité-prix est indéniable (encore une fois, comme toujours chez Oris). Rien à dire là-dessus. Le client en a pour son argent.
 
Toutefois, en ces temps difficiles pour l’horlogerie en général et pour l’horlogerie française en particulier, on peut s’interroger sur un point : pourquoi la Marine nationale française (et l'armée française au sens large) n’a-t-elle pas privilégié une marque hexagonale pour ce modèle commémoratif ?
 
En effet, de nombreuses entreprises nationales sont tout à fait capables de réaliser de telles séries limitées. D’autant que la plupart des marques françaises ont d’ores et déjà travaillé avec les différents corps d’armée pour des éditions spéciales (militaires, gendarmes, police, forces spéciales, etc.).
 
De Auricoste -qui a fabriqué l’horloge du Charles de Gaulle- à MATWatches en passant par Dodane, Ralf Tech ou encore Bell & Ross (marque franco-helvétique), tous ces noms sont parfaitement capables de répondre à de tels appels d’offre. Ils sont en plus totalement légitimes, tant en matière de savoir-faire que de production et de commercialisation. Et ce, quelque soit le niveau de prix.
 
En cette période délicate pour toute l’industrie, il serait peut-être temps que ce type de contrat national revienne en priorité à des entreprises locales. Il ne faut pas oublier qu’une production de près de 2.000 montres est énorme pour une PME française et que cela représente de l’emploi et de l’activité pour plusieurs semaines… Espérons que les prochaines séries limitées de l’armée française seront un peu plus, disons, bleu-blanc-rouge.
 
Jean-Philippe Tarot  

Montres-de-luxe.com | Publié le 28 Juin 2017 | Lu 3131 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos