Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Noah, Roland-Garros et Ebel


Alors que va prochainement démarrer le tournois de tennis de Roland-Garros et alors qu’Ebel relance cette année son fameux modèle Sport Classic, revenons sur une date importante dans le tennis français : le 5 juin 1983, lorsque Yannick Noah a remporté l’Open de France alors qu’il était ambassadeur Ebel.



Dans les années 80, la Classic Sport de chez Ebel était en concurrence directe avec la Santos de chez Cartier. Des montres en or et acier pour hommes et femmes qui se situaient dans les mêmes gammes de prix et qui dans les deux cas, étaient fabriquées… Par Ebel qui avait un bel outil de production. Mais ceci fait partie des « mystères de l’horlogerie helvétique ».
 
A l’époque, les Architectes du Temps -le surnom d’Ebel- étaient à l’apogée de leur histoire. Leurs montres se vendaient très bien. Les petits modèles pour les hommes et les grands, pour les femmes. Il n’était d’ailleurs par rares que madame et monsieur portent leur Sport Classic en couple, une tendance alors, totalement nouvelle.
 
Entre Noah et Ebel, tout a commencé en 1982, quand l’horloger suisse est devenu sponsor officiel du jeune et prometteur joueur de tennis. Ensuite, Ebel a accompagné le champion tout au long de sa carrière sportive y compris durant le tournoi de Monte-Carlo en 1982 où il jouait avec une Sport Classic à son poignet (ce qui ne se faisait pas à l’époque) et en 1983 lorsqu'il a gagné les internationaux de France de Roland-Garros. En 1991, lorsque l'équipe française entraînée par Noah a enlevé la prestigieuse Coupe Davis, Ebel était encore à ses côté en tant que chronométreur officiel de la compétition.
 
Le dimanche 5 juin 1983 restera à jamais gravé dans les mémoires des amateurs de tennis. En effet, après un match de 2h25, Noah remportait le tournois de Roland Garros en trois sets contre le Suédois Mats Willander (6-2, 7-5, 7-6) alors tenant du titre. Après la balle de match, Yannick Noah s’est précité dans les bras de son père ! Depuis, aucun Français n’est parvenu à s’imposer dans ce tournois et ce n’est certainement pas cette année que les choses vont changer.
 
En revanche, Ebel revient en force avec un nouveau modèle de Sport Classic très fidèle au modèle d’origine. Toutefois, pour le moment, cette montre n’est proposée qu’en version quartz, mais nous espérons bien la voir arriver en « méca » dans les mois à venir. Un espoir certainement plus probable qu’une victoire française à RG…

Noah et Ebel

Montres-de-luxe.com | Publié le 22 Mai 2017 | Lu 1103 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos