Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Omega Seamaster ETNZ : un splendide chrono entièrement en céramique noire !


À l'occasion de la Coupe de l'America qui se déroulera à Barcelone (Espagne) en 2024 et qui approche à grands pas, la maison horlogère Omega s’est inspirée du logo des champions en titre pour créer un hommage à l'Emirates Team New Zealand. Résultat ? Cette Seamaster Planet Ocean Deep Black ETNZ Edition révélée cette semaine lors d’un événement organisé par Omega à l'occasion de la Régate préliminaire de Vilanova.



Barcelone : en cette mi-septembre 2023, l’été n’a pas dit son dernier mot. Le temps reste au beau fixe et les températures avoisinent avec les 30 degrés… Manifestement, la Catalogne n’est pas encore prête pour l’automne…
 
C’est dans ces conditions idéales (avec un vent assez faible tout de même) qu’Omega a organisé cette semaine dans la capitale catalane, une présentation de sa dernière création : le chronographe Seamaster Planet Ocean Deep Black ETNZ Edition.

Une nouvelle référence qui s’inscrit dans la lignée des différents modèles ETNZ lancés depuis une dizaine d’années déjà. Mais ce nouveau chrono est incontestablement le plus abouti !
 
Plus exactement, cette nouveauté a été dévoilée à Vilanova, une petite ville située juste après Sitgès au sud de Barcelone. Sur la côte. C’est là que s’entrainent actuellement les six équipes sur leurs bolides des mers qui ne sont pas encore les voiliers définitifs -toujours en construction. Tous sont identiques afin que les participants soient au même niveau sur la ligne de départ.

Pour l’occasion Raynald Aeschlimann, patron d’Omega était descendu de Suisse pour dévoiler en exclusivité cette nouveauté en compagnie de l’équipe ETNZ, mais également, en présence de la splendide Coupe de l’America, la fameuse aiguière d’argent (18 kg pour 110 cm) surnommée « Auld Mug » et considérée comme le plus ancien trophée du sport international encore en jeu !
 
Ce nouveau chrono s’avère particulièrement réussi. En tous points. On retrouve bien évidemment le fameux boitier du chronographe Seamaster Planet Ocean de 45,5 mm (étanche à 600 mètres) qui est ici réalisé en céramique noire. 

Entièrement en céramique noire ; même le fond qui est généralement en métal (souvent en titane). Il est ici constitué de céramique tout comme la boite, la lunette, les poussoirs et la couronne et même le cadran ! Somptueux, inrayable et léger.

Afin de renforcer le côté sportif de la pièce, la lunette unidirectionnelle en céramique noire brossée s’avère très technique avec son échelle de plongée en émail blanc et un marqueur triangulaire à 12h qui comprend du Superluminova blanc pour émettre une émission verte dans l'obscurité.

Le fait que la lunette soit brossée évite également les reflets de lumière intempestifs qui pourraient gêner les navigateurs pendant la course.
 
On remarque que le cadran en céramique mate offre un petit clin d'œil au protocole d'avant-course par le biais d’un indicateur de compte à rebours situé à 3h accompagné d'un drapeau Start (attention, il ne s’agit pas d’une fonction régate à proprement parlé pour autant).
 
L'aiguille de l'indicateur et le rehaut du compteur sont turquoise, avec le logo d'Emirates Team New Zealand, de même que la minuterie, le chiffre 12 et l'aiguille des secondes du chronographe avec le contrepoids du trophée de l'America's Cup. La trotteuse centrale mérite une attention particulière avec son dégradé qui va du turquoise au blanc ! Le résultat est assez bluffant.   

Omega a également repris cette couleur turquoise –définitivement très réussie- sur les bagues des poussoirs en céramique noire brossée, le "He" sur la valve d'échappement à hélium et le logo Omega sur la couronne. Bref, de nombreuses touches de turquoise mais qui ne transforment pas ce chrono en « sémaphore » pour autant !
 
En hommage à l'équipage Kiwi, le fond du boîtier Naiad lock est orné du logo Emirates Team New Zealand avec une fougère turquoise (cette plante étant le symbole du pouvoir et de la force en Nouvelle-Zélande) et des lettres blanches.

Le concept Naiad lock, propre à Omega, permet au fond et à son inscription d’être toujours parfaitement alignés. Encore une belle illustration de la bienfacture des modèles de la marque biennoise.  

Côté « moteur », cette montre est animée par le désormais incontournable calibre Master Chronometer OMEGA 9900 de 60 heures de réserve de marche et amagnétique comme il se doit de nos jours.

Elle se porte sur un bracelet en caoutchouc structuré noir et turquoise avec des surpiqûres turquoise et boucle déployante en céramique noire et propose trois options pour changer de look : un bracelet en caoutchouc supplémentaire et deux bracelets NATO, tous dans des couleurs complémentaires.  
 
La 37e édition de la célèbre régate marquera la quatrième participation d'Omega (en 2024) en tant que chronométreur officiel. L’horloger a d’ores et déjà chronométré la Coupe de l'America en 2000, 2003 et 2021.

Pour la petite histoire, c'est à bord de la goélette « America » que les membres de l'équipe du New York Yacht Club (NYYC), portant les couleurs des États-Unis, en août 1851, lors de la Coupe des Cent Souverains organisée par le Royal Yacht Squadron, ont disputé la course autour de l'île anglaise de Wight.
 
Alors que la goélette approche du Royal Yacht Squadron, prête à remporter le trophée, la Reine Victoria demande qui est le second.

Et l'un de ses officiers de répondre : « Votre Majesté, il n'y a pas de second ». Aujourd'hui encore, cette réponse continue de traduire l'esprit de la Coupe de l'America, soit une singulière poursuite de l'excellence.

Après la victoire des États-Unis sur les Anglais, le trophée prit, à juste titre, le nom de « Coupe de l'America », en hommage au navire vainqueur, ce qui fit l'objet d'un acte de donation au NYYC.
 
L'acte de donation définit la Coupe comme une compétition perpétuelle et, durant plus d'un siècle, les États-Unis prouvèrent leurs compétences nautiques, régnant sur la course avec le plus grand nombre de victoires enregistrées tout au long de l'histoire de ce sport.

ujourd’hui, les Néo-zélandais ont pris le contrôle de la Coupe. Affaire à suivre dans les prochains mois…

Montres-de-luxe.com | Publié le 14 Septembre 2023 | Lu 17386 fois






Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail