Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Omega : en route pour une mission de nettoyage de l'espace


L’horloger suisse Omega (Swatch Group) a décidé de s’associer à la start-up ClearSpace pour une mission pionnière : celle de nettoyer et éliminer les dangereux projectiles (satellites inutilisés et débris spatiaux) qui se trouvent dans l’espace tout autour de notre planète. Explications.


La marque horlogère qui est à l’origine du premier garde-temps à avoir tutoyé la Lune se prépare à repartir pour l’espace, mais cette fois-ci, elle prendra part à une mission de déblayage unique de la plus haute importance.
 
En effet, Omega s’apprête à écrire un nouveau chapitre de sa fabuleuse histoire qui a débuté en 1965, alors que la Speedmaster obtenait l’agrément exclusif décerné par la NASA pour qu’elle accompagne l’ensemble des missions spatiales habitées.
 
A partir de cette année, la maison biennoise collabore en effet avec la start-up ClearSpace pour participer à la première saisie et à la première désorbitation, une entrée contrôlée dans l’atmosphère, d’un élément de satellite errant : c’est une rampe de lancement pour de nombreux autres projets sur le long terme. Et l’ambition avouée est d’ouvrir la voie à de nouveaux services de nettoyage en orbite à prix abordable.
 
Aujourd’hui, des milliers de satellites gravitent autour de la Terre. La majeure partie de ces engins n’ont pas rempli leur mission, se sont dispersés et sont devenus des débris. Ces projectiles incontrôlés présentent des risques d’explosion, voire de collision avec d’autres satellites.
 
Le prochain grand défi de l’humanité (qui a le « don » de tout salir) sera de maintenir l’espace propre et ainsi de garantir un futur durable.
 
Avec ses partenariats actuels et son soutien à ClearSpace, l’horloger suisse souhaite réaffirmer son engagement pour créer un avenir durable. Il étend la portée de ses actions du fond de la mer et de la surface de la planète aux recoins les plus reculés de l’espace.
 
Précisons que ClearSpace SA développe des technologies qui visent la capture et la désorbitation des satellites inutilisés et des débris spatiaux menaçant les opérations spatiales. Elle fournit des services en orbite et offre aux institutions et aux opérateurs commerciaux la durabilité des vols spatiaux sur le long terme.

En 2020, ClearSpace a signé un contrat de service avec l’Agence spatiale européenne (ASE) d’un montant de 86 millions d’euros pour qu’elle pilote la première mission de désorbitation de débris spatiaux en 2025.

Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Janvier 2022 | Lu 3517 fois