Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Omega : les nouvelles technologies de chronométrage mises en place pour les JO de Londres 2012


La marque horlogère suisse Omega, qui en tant que partenaire historique des Jeux Olympiques a chronométré les plus grands évènements sportifs des temps modernes, est obsédée par le temps et sa mesure ! Dans cet esprit, chaque édition des J.O. s’accompagne d’une série de nouveautés technologiques. Voici un aperçu des équipements (Quantum Timer, Open Water Gate, etc.) qui feront leur baptême du feu aux Jeux de Londres 2012.



Omega : les nouvelles technologies de chronométrage mises en place pour les JO de Londres 2012
Quantum Timer

Forts d’une résolution optimisée à 1 µs (un millionième de seconde), le Quantum Timer et le Quantum Aquatics Timer marquent la naissance d’une nouvelle génération d’instruments de chronométrage Omega, dotés d’une résolution 100 fois supérieure à celles des anciens appareils. Le Quantum Timer délivre également une précision de 0,1 part par million (ppm).

Cela signifie que l’on observe une variation maximale de seulement une seconde toutes les dix millions de secondes, soit un centième de seconde toutes les mille secondes. L’appareil précédent affichait une précision de 0,5 ppm, soit cinq fois moins élevée. Ce degré de précision est atteint grâce à l’emploi d’un composant intégré créé par Micro Crystal, une société du Groupe Swatch.

L’équipe de conception d’ Omega Timing s’est appuyée sur son expertise inégalée en matière de chronométrage dans l’ensemble des disciplines sportives pour produire une technologie qui se situera au cœur de nombreux systèmes futurs.

L’une des innovations les plus remarquables du Quantum Timer est son dispositif de sauvegarde intégré à l’unité centrale. Avec 16 pistes autonomes, 128 entrées et 32 sorties, on voit mal quel sport pourrait lui résister.

Les 16 pistes autonomes offrent la possibilité de chronométrer 16 temps différents et de communiquer ceux-ci simultanément aux tableaux d’affichage ou aux écrans de télévision.

Cette technologie, qui permet au Quantum Timer de changer la donne dans le chronométrage du cyclisme sur piste, a toutes les chances d’en faire autant dans les sports aquatiques avec le Quantum Aquatics Timer.

Système de signaux lumineux Swimming Show

Les Jeux de Londres 2012 verront également l’entrée en fonction d’un nouveau système de signaux lumineux en natation, le Swimming Show. Voici le principe : des lumières sont installées sur les plots à côté des panneaux de contact correspondant au point d’arrivée pour chaque nageur. Ainsi, à la fin de chaque course, les plots s’illuminent d’un gros point lumineux pour le vainqueur, de deux points pour le deuxième et de trois petits points pour le troisième.

Ce dispositif a été conçu avant tout pour les spectateurs, qui n’ont plus besoin de se référer au tableau d’affichage pour identifier les trois premiers, dont l’ordre est signifié par les signaux lumineux. Ce système peut également servir à indiquer les trois premiers au classement intermédiaire tous les 100 mètres.

Omega : les nouvelles technologies de chronométrage mises en place pour les JO de Londres 2012
Starting blocks

Lors des Jeux Olympiques de Londres 2012, Omega présente un nouveau prototype de starting blocks.

Les temps de réaction des athlètes sont déterminés uniquement par la mesure de la force exercée contre le patin et non par le mouvement.

Les nouveaux modèles peuvent détecter les temps de réaction de chaque coureur, qu’il s’agisse d’un enfant ou d’un champion du monde, sans nécessiter le moindre changement de paramétrage.

Large de 50 mm contre 80 mm précédemment, la crémaillère centrale se veut plus ergonomique pour les femmes et les jeunes athlètes. Les patins ont eux été élargis, passant de 120 à 160 mm pour permettre de moduler la position de départ.

Open Water Gate

L’une des disciplines olympiques posant les plus gros problèmes d’affichage est sans conteste le 1500 mètres nages libre (ou le 800 mètres nage libre chez les femmes).

Outre les temps d’arrivée, le nouveau système Open Water Gate d’ Omega pointe également les temps intermédiaires. Ainsi, lors des JO de Londres 2012, les spectateurs auront davantage d’informations à leur disposition en attendant l’arrivée des nageurs.

Les plots de départ/arrivée disposent des panneaux de contact dotés d’antennes verticales tandis que les plots en position intermédiaire accueillent des antennes horizontales récoltant au passage les signaux transmis par les transpondeurs fixés au poignet des nageurs. À l’arrivée, des caméras haute-définition surélevées enregistrent la course et peuvent servir à déterminer le classement final lorsque les nageurs sont trop proches et ne peuvent être départagés à l’aide des transpondeurs.

Montres-de-luxe.com | Publié le 8 Juin 2012 | Lu 1004 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos