Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

On s'était dit rendez-vous dans dix ans : l'horlogerie du futur par trois créateurs (partie 2)


​En parallèle avec cette vision du futur en matière de design et de montres, nous avions également organisé (il y a quelques années de ce la aujourd’hui) une rencontre croisée entre les designers automobile et horloger.


Depuis ses origines, l’automobile et l’horlogerie ont été étroitement liées. Des premières montres de planche de bord réalisées par Jaeger-LeCoultre intégrées à leur gamme d’instruments de bord jusqu’au partenariat entre des marques automobile et horlogère, la perméabilité entre ces deux mondes a toujours été un truisme récurrent.
 
A l’occasion de ce dossier, nous avions demandé (il y a cinq ans) à des designers horlogers de nous offrir leur vision de l’automobile alors que dans le même temps, des designers automobiles se penchaient  sur l’horlogerie.
 
Dans le monde horloger, le lien avec l’automobile est fréquent. Les co-branding sont nombreux entre marques horlogères et marques automobiles. Les designers de ces marques sont imprégnés des codes de l’automobile et ont souvent eu l’occasion de travailler en partenariat avec certains constructeurs.
 
C’est notamment le cas d’Alexia Steunou de chez Parmigiani. Outre la création des révolutionnaires 370 et Super Sport, elle a travaillé sur l’intégration d’une montre de poche dans le tableau de bord de la Galibier. Si la voiture n’a jamais été produite, en revanche ce projet a donné naissance à la très élégante Tonda Transforma.
 
En toute logique, Alexia nous apportait alors, selon ses termes, la vision d’une automobile hyper sportive, sensuelle et racée aux lignes tendues et épurées. Un dessin qui se rapproche de la Bugatti Super Sport. Et comme tout designer moderne le propose désormais, on remarque la présence de roues au diamètre exacerbé.

Lire aussi : on s'était dit rendez-vous dans dix ans partie 1

Chez Jaeger-LeCoultre, l’automobile a depuis toujours été un partenaire privilégié. Les instruments de bord des premières automobiles provenaient bien souvent des ateliers Jaeger situés à Levallois. En 2005, un premier partenariat avec Aston Martin donnait naissance à l’AMVOX 7 ; une montre dont la particularité résidait dans un déclenchement des fonctions par pression sur la lunette.
 
Pour célébrer cette association, Janek Deleskiewisz, l'ex-directeur du design de la manufacture, nous offrait une vision personnelle d’une Aston DB 10.

Directeur du design chez Touring Superleggera, Louis de Fabribeckers avait tout de suite manifesté son enthousiasme à notre proposition de dessiner une montre. Lui qui a le bonheur de créer des voitures sur-mesure pour de riches amateurs, il nous avouait avoir trouver son inspiration dans un modèle grand public.
 
En l’occurrence dans le tableau de bord et l’instrumentation de la Citroën CX de première génération. Un modèle qui l’avait marqué lors de sa présentation. On trouvera dans son dessin une véritable réflexion qui illustre les liens étroits entre les deux métiers.
 
Joël Chassaing-Cuvillier

Montres-de-luxe.com | Publié le 14 Avril 2020 | Lu 1227 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances