Oris Big Crown Bronze Pointer Date : l'une des plus belles "bronzo" du marché


Oris vient de dévoiler l’une des plus belles nouveautés de l’année avec cette Big Crown Bronze Pointer Date ; une montre de pilote de 40 mm (étanche à 50 mètres) dotée d’un boitier et d’une couronne en bronze, le tout associé à un cadran en bronze également, ce dernier n’étant pas sans évoquer les cieux tumultueux des tableaux de Turner. Le tout, toujours pour un rapport qualité-prix imbattable (1.900 francs suisses).



Avant de présenter cette nouveauté Oris, rappelons qu’à l’origine, en 1940, la Big Crown Pointer Date avait été créée pour les pilotes américains basés en Grande-Bretagne pendant la seconde guerre mondiale. La montre était dotée à l’époque d’un brevet déposé par l’horloger datant de 1938 !
 
Les Américains baptisèrent ce modèle Big Crown (Grande Couronne), car celle-ci permettait aux pilotes de régler leur montre sans avoir à enlever leurs gants (il faisait en effet très froid dans les cockpits d’avions...).
 
Cette montre a été systématiquement mise en avant années après années par la marque et c’est incontestablement, « LE » modèle emblématique de l’horloger suisse Oris (encore indépendant et encore en mains familiales et qui n’a jamais produit que des montres mécaniques, rappelons-le).

Lancée en 40 donc, la production de la Big Crown s’est poursuivie dans les années 1960, quand Oris s’est agrandie jusqu’à faire partie des dix plus grandes marques horlogères au monde, comptant 800 employés qui produisaient à l’époque 1,2 million de montres (plus que Rolex aujourd’hui) et d’horloges par an.
 
Cependant, l’avènement des mouvements à quartz bon marché dans les années 70 et 80 a été dévastateur pour l’horlogerie traditionnelle, qui a subi la suppression de 60.000 emplois et la fermeture de mille entreprises. Oris a également souffert, mais la Big Crown Pointer Date est resté un vrai pilier pendant cette période…
 
« Au milieu et à la fin des années 1980, Oris décide de reconstruire l’entreprise en créant uniquement des montres mécaniques. Le choix s’est donc porté sur la Big Crown Pointer Date », indique Rolf Studer, co-dirigeant d’Oris. « Elle a une histoire et une valeur sentimentale avec lesquelles les modèles à quartz ne pouvaient pas rivaliser. Elle est devenue une signature d’Oris et un symbole de la renaissance spectaculaire de l’industrie horlogère suisse. »

Ainsi donc, dans les années 1980, quand Oris a cherché une montre pour marquer symboliquement son retour, un seul choix s’est imposé : la Big Crown Pointer Date (qui pour le coup n’a jamais cessé d’être produite). La valeur indémodable de son design et de sa fonctionnalité en faisait une candidate idéale. Bon choix puisqu’elle deviendra l’icône d’Oris.
 
En ce mois de décembre 2019, Oris présente donc une nouvelle Big Crown Pointer Date en bronze. Un matériau très tendance dans l’horlogerie de nos jours. « La beauté est le moteur de nos décisions », déclare sans ambages Rolf Studer. « L’attrait et les coups de cœur nous poussent à investir. Nous achetons ce que nous aimons. Avec une montre, c’est particulièrement vrai. Le cœur l’emporte souvent sur la raison ».
 
Le boîtier (40 mm, étanche à 50 mètres), la couronne et le cadran en bronze illustrent l’héritage industriel d’Oris et son approche innovante (seul le fond de boite est en acier pour éviter les allergies). Le cadran a subi un traitement chimique avant d’être recouvert d’une laque mate transparente, faisant ainsi de chaque pièce un modèle unique. Des cadrans qui ne sont pas sans évoquer les cieux tumultueux des tableaux de Turner et qui offrent à ce modèle un caractère véritablement à part.  

Pour le reste, on retrouve les chiffres caractéristiques du cadran de cette montre ainsi que ses aiguilles de type « cathédrale ». L’ensemble étant recouvert de matière luminescente afin d’assurer une lisibilité optimale par tous les temps et de nuit. Le tout est protégé par un verre saphir bombé qui renforce le caractère résolument « rétro » de cette pièce cohérente en tous points.
 
Cette montres trois aiguilles et aiguilles date supplémentaire avec bout en forme de croissant embarque un calibre mécanique automatique suisse (stop seconde) d’une réserve de marche de 38h. Elle se porte sur un bracelet en cuir de chamois marron avec boucle en bronze. Un garde-temps complétement cohérent et totalement abouti.

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Décembre 2019 | Lu 2351 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos