Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Panerai Classic Yachts Challenge : une belle « armada » à Antibes pour le dixième anniversaire


La dixième édition du Panerai Classic Yachts Challenge, régates réservé aux voiliers d’époque et classiques et sponsorisé par Officine Panerai, se profile sous les meilleurs auspices. Du 4 au 8 juillet prochains sur la Côte d’azur, près de quatre-vingt yachts donneront le coup d’envoi du Circuit méditerranéen pour ce qui sera la 19e édition des Voiles d’Antibes.



Les embarcations seront réparties en cinq catégories : Big Boats, Classiques Marconi, Époque Aurique, Époque Marconi et Esprit de Tradition. Le programme prévoit du jeudi au dimanche l’organisation d’une régate par jour, au terme desquelles la cérémonie de remise des prix se tiendra au Village régate.
 
Cette année, les faveurs du public iront sans doute en priorité à Moonbeam IV : ce célèbre cotre aurique de 1914, construit en bois de teck et acier par le fameux chantier naval écossais William Fife & Sons, fête en effet, cette année son centenaire. Ce yacht de 35 mètres appartenait dans les années 1950 au prince Rainier de Monaco et à son épouse Grâce. C’est à son bord que le couple princier a passé sa lune de miel.
 
Entre 1998 et 2002, Moonbeam IV a fait l’objet d’une restauration approfondie (en Birmanie) qui lui a permis de participer à de nombreuses régates du Panerai Classic Yachts Challenge, dont il a remporté les éditions 2011 et 2012 dans la catégorie Big Boats.
 
Outre levénérable Moonbeam IV, un certain nombre de yachts en compétition appartiennent à ce club si exclusif des bateaux centenaires arrivés intacts jusqu’à nos jours et auxquels revient le privilège d’incarner à eux seuls toute une partie de l’histoire de la navigation à voile. On trouve parmi eux Lulu (construit en 1897), Marigold (1892) et la goélette Sif, dessinée et construite au Danemark en 1894 et qui fêtera cette année ses 120 ans.
 
À Antibes, les spectateurs auront l’occasion de voir évoluer d’autres champions du circuit : le 15 mètres Émeraude de 1975, vainqueur par trois fois du PCYC dans la catégorie Classiques (2006, 2007 et 2010) ; Naïf et Moro di Venezia, respectivement vainqueurs de leur catégorie en 2012 et 2013 ; Outlaw, premier vainqueur du Circuit en 2005 et seule embarcation à avoir participé aux 19 éditions des Voiles d’Antibes.
 
Parmi les Big Boats, la goélette aurique Elena of London fera ses grands débuts à Antibes. Avec ses 41 mètres de coque en acier, elle sera le plus long de tous les participants à cette épreuve. Construite en 2009 en Espagne, Elena est l’exacte réplique d’un projet américain de 1911. Sa surface maximale de voilure est de 1 800 m² et elle a déjà accompli plusieurs traversées de l’Atlantique depuis son inauguration.
 
Eilean, le porte-drapeau du circuit, sera aligné en course par Officine Panerai (également chronométreur officiel de l’évènement depuis dix ans). Ce ketch Marconi en bois long de 22 mètres, construit en 1936 par le chantier naval Fife, a été retrouvé aux Caraïbes en 2006 et restauré à Viareggio par Officine Panerai, qui l’utilise aujourd’hui à des fins de promotion de la culture de la mer et des traditions navales ainsi que pour accueillir de jeunes marins et leur transmettre la passion de la navigation.
 
Dans la catégorie Esprit de tradition, qui regroupe les voiliers construits dans le respect des lignes classiques du passé mais à l’aide de toutes les techniques modernes, on trouve aussi bien le petit Tofinou et ses jumeaux longs de 9,5 mètres (Speed Bird, Pitch et Nirvana) que des bateaux plus grands comme Ilhabela II, construit en 2005, ou Faiaoahe, long de 20 mètres et construit en 2006.
 
Le rendez-vous français donnera le coup d’envoi d’une saison qui mettra aux prises jusqu’à septembre en Italie, en France et en Espagne des centaines de voiliers d’époque et classiques. Il s’agira bien sûr pour tous ces bateaux de se mettre en valeur devant un public de passionnés, mais aussi de montrer ce dont ils sont encore capables sur les plus belles régates de Méditerranée.
 
Pour la première fois en dix éditions du Panerai Classic Yachts Challenge, après Antibes, cinq autres étapes auront lieu en Méditerranée et compteront pour l’attribution du trophée Panerai : l’Argentario sailing Week (Porto Santo Stefano, Italie, 19-22 juin), les Vele d’Epoca a Napoli (Naples, Italie, 2-6 juillet), la Copa del Rey (Minorque, Espagne, 26-30 août), les Vele d’Epoca di Imperia (Imperia, Italie, 10-14 septembre) et les Régates Royales (Cannes, France, 23-27 septembre). Les autres épreuves inscrites au calendrier sont la Panerai British Classic Week de Cowes (12-19 juillet) et les régates du Circuit nord-américain (Marblehead Corinthian Classic Yacht Regatta, 8-10 août ; Nantucket Opera House Cup, 13-17 août ; Newport MOY Classic Yacht Regatta, 29-31 août).
 
*de longueurs de coque comprises entre 10 et 41 mètres et construits entre 1892 et 2012

Montres-de-luxe.com | Publié le 9 Juin 2014 | Lu 546 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances