Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Panerai : le Jupiterium fait un stop à Singapour


Le Jupiterium d’Officine Panerai est actuellement visible à Singapour dans la boutique exclusive de la manufacture florentine, qui se trouve au rez-de-chaussée du centre commercial Ion, sur Orchard Road. Si vous êtes de passage dans la ville-état, profitez donc de la présence (jusqu’au 24 février prochain) de cet instrument mécanique hors-norme, pour visiter l’une des plus grandes boutiques de la marque au monde.


Jupiterium Panerai
Cette boutique est l’une des plus grandes au monde. Dirigée par l’adorable et très efficace Vianney Ho et son équipe, elle accueille depuis quelques jours et jusqu’au 24 février prochain l’une des plus belles mécaniques horlogères créées au cours de ces dix dernières années… Le fameux Jupiterium de Panerai.   
 
Tenant compte des particularités du point de vue de Galileo, le Jupiterium, créé entièrement par Officine Panerai, est un instrument mécanique qui indique les positions du soleil, de la lune et de Jupiter en fonction de la position sur la Terre de celui qui les observe.
 
La sphère transparente du Jupiterium contient la Terre en son centre. Les autres corps célestes lui tournent autour, en fonction du point d’observation terrestre, à l’intérieur d’un parallélépipède de verre de 75 cm de long et de 86 cm de haut.
 
Le mécanisme à remontage manuel du Jupiterium repose sur une base en acajou et est alimenté par une montre à calendrier perpétuel avec une réserve de marche (affichage linéaire) de 40 jours !
 
À l’intérieur du parallélépipède se trouve un globe transparent qui représente la voûte céleste. Il est formé de deux calottes figurant les hémisphères austral et boréal, unies par un fin liseré, qui symbolise l’équateur terrestre et où ont été gravés les douze signes du zodiaque. Sur les deux hémisphères sont reproduites les constellations, réalisées en Superluminova tout comme les astres, ce qui leur permet de briller dans la nuit, comme dans la réalité.
 
La voûte céleste, mobile, tourne sur elle-même pour figurer le mouvement apparent des astres vu par un observateur posté sur terre ; elle accomplit une révolution en 23 heures et 56 minutes par rotation, soit la durée d’un jour sidéral.
 
Animés par un mouvement réglé sur celui de l’horloge, tous les corps célestes, à l’exception de la terre, se déplacent à l’intérieur de la sphère céleste, parcourant leur orbite en temps réel : la Lune tourne autour de la terre en 27,32 jours ; le Soleil fait un tour complet en 365,26 jours ; Jupiter accomplit une révolution autour du Soleil en 11,87 ans, tandis que ses satellites – Io, Europe, Callisto et Ganymède – décrivent leur orbite en 1,8 ; 3,6 ; 7,2 et 16,7 jours respectivement.
 
Au pied de ce système de bras et contrepoids soutenant les planètes se trouve un secteur de cercle muni de quatre guichets où s’affichent les indications du calendrier perpétuel, à savoir, dans l’ordre : le jour, le quantième, le mois, l’année. Le calendrier perpétuel a pour caractéristique de ne nécessiter aucune correction jusqu’en l’an 2100, année qui, théoriquement bissextile, ne le sera pas en pratique pour corriger les petits décalages du calendrier grégorien.
 
Situé sous la sphère, sur le socle en acajou se trouve le cadran de l’horloge : conçu dans le style Panerai le plus pur, sa toile de fond est noire et trouée de longs index bâtons et de grands chiffres arabes à 12 heures et 6 heures, tous luminescents, à l’instar des aiguilles. En plus des heures, minutes et secondes, le cadran donne l’indication du jour et de la nuit ainsi que la réserve de marche.
 
Composée de 1.476 pièces, le Jupiterium Panerai comprend une grande partie de pièces en titane et pèse 110 kilogrammes en tout. A travers cette extraordinaire horloge-planetarium (il n’en existe que trois exemplaires au monde : un à Florence, un à Neuchâtel et celui-ci qui tourne dans différentes expositions) la manufacture Officine Panerai a voulu rendre hommage au père de la science moderne et à l’homme qui a ouvert la voie à l’horlogerie de précision, en formulant les lois sur le pendule.

Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Février 2014 | Lu 762 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances



Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail