Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Patek Philippe Chronographe à rattrapante monopoussoir et QP : pour gauchers chanceux


Patek Philippe ajoute à sa gamme de chronos et de « Grandes Complications », un nouveau garde-temps conçu pour orner le poignet droit des gauchers qui auront la chance ou l’entregent pour s’en offrir un... La manufacture a choisi pour cela de réinterpréter l’un de ses modèles les plus raffinés, le chronographe à rattrapante monopoussoir et QP réf. 5372 doté d’un boîtier en platine et d’un cadran au style moderne et sportif. Une production ultra-limitée comme on peut s’en douter…



Depuis 2005, Patek Philippe a réaffirmé son savoir-faire dans la mesure des temps courts en développant une gamme complète de mouvements chronographes, avec ou sans fonctions additionnelles, intégralement conçus et fabriqués dans ses ateliers.
 
Le coup d’envoi fut donné avec le calibre CHR 27-525 PS à remontage manuel, le mouvement de chronographe à rattrapante à roues à colonnes le plus plat du monde.
 
Lancé en 2010, ce moteur utilisant la même architecture de base, avec l’ajout d’un module de calendrier d’une extrême finesse s’est imposé comme le mouvement de chronographe à rattrapante et QP le plus plat jamais produit par la manufacture (7,3 mm d’épaisseur).
 
Depuis 2017, ce calibre fabriqué en très petites séries est proposé dans un modèle en platine doté d’un cadran bleu « soleil » (référence 5372P-001) ou doré or rose « satiné vertical » (référence 5372P-010).

S’inspirant d’une pièce unique Patek Philippe vendue en 1927, un chronographe à rattrapante de forme coussin (mouvement N° 198 012) fabriqué sur demande pour un client, la manufacture décline cette année, la référence 5372 dans une nouvelle version conçue pour les gauchers – une première dans l’histoire récente de la maison genevoise !
 
De quoi renforcer encore l’exclusivité de la référence 5373P-001 (et les spéculateurs de l’horlogerie) alliant un chronographe à rattrapante, l’une des fonctions horlogères les plus sophistiquées, à un quantième perpétuel, l’une des Grandes Complications Patek Philippe les plus emblématiques.
 
Le boîtier en platine de 38,3 mm (étanche à 30 mètres), une taille identique à celle de la référence 5372, se distingue donc par sa couronne (avec monopoussoir de chronographe intégré) située à 9h et son poussoir de rattrapante placé de manière inédite à 8h.

On remarque sa lunette concave polie assurant une transition parfaite avec le verre saphir légèrement bombé, des flancs creusés et satinés et des attaches de bracelet dotées d’une fine courbure créant une liaison en douceur avec les barrettes.

Le cadran se démarque par ses affichages (compteurs et guichets) ayant pivoté de 180°, avec quantième à aiguille à 12h, petite seconde à 3h, phases de lune à 6h et compteur 60 minutes du chronographe à 9h, complétés par les indications du jour et du mois, ainsi que par le cycle des années bissextiles à 10h30 et l’indication jour/nuit à 1h30.
 
Patek a également entièrement retravaillé l’esthétique du cadran en le dotant d’un décor anthracite « satiné vertical » animé par un dégradé de noir à la périphérie et par des compteurs azurés noir ébène. La lisibilité des indications horaires est assurée par des chiffres appliques et aiguilles heures/minutes de type « dauphine » facettées en or gris.

L’affichage des phases de Lune se démarque par son extrême précision, avec un écart d’un seul jour en 122 ans par rapport au véritable cycle lunaire. Afin de pouvoir être facilement distinguées, les trois aiguilles du chronographe (aiguille centrale des secondes, aiguille centrale de la rattrapante, aiguille du compteur 60 minutes à 9h) sont vernies en rouge.

Les trois commandes de chronographe (« départ », « arrêt » et « remise à zéro ») sont activées par un même poussoir logé dans la couronne à 9h, la mesure des temps intermédiaires (rattrapante) par le poussoir rectangulaire à 8h.
 
Un fond en verre saphir (interchangeable avec un fond plein en platine) permet d’admirer l’architecture du calibre CHR 27-525 PS Q -poinçon Patek Philippe-, avec ses deux roues à colonnes dotées, comme de coutume chez Patek Philippe, de chapeaux polis. Les ponts sont soigneusement anglés, avec arêtes polies, et ornés de Côtes de Genève.

Le regard est également attiré par l’esthétique très élégante des pièces « de forme » et des ponts à l’ancienne, dont les angles rentrants ne peuvent être réalisés qu’à la main, ce qui exige une grande habileté, doublée d’une longue expérience.
 
L’allure sportive et contemporaine du cadran se retrouve au niveau du bracelet en cuir de veau noir avec motif textile embossé et coutures contrastées rouges, équipé d’une boucle déployante en platine. Comme tous les modèles Patek Philippe en platine, cette référence 5373P-001 arbore sur sa carrure un diamant taille brillant serti exceptionnellement à 12h sur ce garde-temps pour gauchers.
 
Cette montre est désormais l’unique modèle doté du calibre CHR 27-525 PS Q, précédemment proposé dans les références 5372P-001 et 5372P-010, qui sortent de collection.

Montres-de-luxe.com | Publié le 27 Octobre 2022 | Lu 6300 fois