Patek Philippe : une nouvelle Twenty-4 Automatique qui n'est plus une Twenty-4 !


Bien conscient de l’évolution du marché de la montre mécanique féminine, surtout en Asie, la prestigieuse manufacture genevoise Patek Philippe vient de dévoiler une nouvelle Twenty-4 avec calibre mécanique à remontage automatique. Sauf que cette nouvelle Twenty-4 n’a plus rien à voir avec une Twenty-4.


Il est évident que Patek se doit de faire évoluer ses collections féminines. A ce titre, cela fait des années, que certaines clientes réclamaient une Twenty-4 mécanique. Depuis cette semaine, c’est chose faite, sauf que bizarrement et contre toute attente, la manufacture genevoise vient de dévoiler une toute nouvelle Twenty-4 qui n’a absolument rien à voir avec le design de la Twenty-4…
 
Mais pourquoi donc : 1/ ne pas avoir proposé une Twenty-4 ancienne version en mécanique et 2/ pourquoi avoir baptisé cette montre ronde Twenty-4 alors que sa forme n’a absolument rien à voir avec le modèle d’origine. Mystère…
 
Avant d’entrer dans le détail de cette nouveauté (qui manifestement ne fait pas l’unanimité autant sur son nom que, et c’est plus embêtant, sur son design) revenons sur la Twenty-4 d’origine qui reste l’une des plus belles montres de luxe pour femmes sur le marché. Un garde-temps affichant une très forte personnalité, qui depuis 1999, a su séduire des générations de clientes.

Elégante à toute heure du jour et de la nuit –d’où son nom– et équipée d’un mouvement à quartz (hormis une version haute joaillerie avec calibre à remontage manuel en 2003), cette montre a été déclinée dans plusieurs variantes en acier ou en or.
 
Mais cette nouvelle Twenty-4 abandonne en chemin tout ce qui a fait le charme et le caractère unique de la Twenty-4… Il s’agit d’une montre ronde de 36 mm qui embarque le calibre de base de chez PP, le fameux 324 SC que l’on trouve déjà au sein des « trois aiguilles » de la manuf’.  Il affiche tous les critères du poinçon Patek Philippe ; il est doté de finitions très soignées dont des arêtes anglées et polies ainsi que des Côtes de Genève visibles à travers un fond saphir transparent.
 
Le boîtier et la lunette sont façonnés par étampage à froid, puis usinés pour affiner les contours, avant d’être entièrement polis –une étape délicate, vu la complexité des formes, notamment au niveau des attaches. Les cadrans présentent des chiffres arabes appliques en or et des aiguilles de type « bâton » à bouts ronds soulignés de revêtement luminescent. Le verre saphir légèrement bombé prolonge les galbes du boîtier.

La nouvelle Twenty~4 Automatique est proposée en cinq versions : deux en acier avec lunette sertie de diamants, deux en or rose avec lunette sertie de diamants et une en or rose avec lunette, bracelet et couronne sertis de diamants. Le mode de sertissage original, de style « Dentelle », se distingue par son double rang de pierres précieuses placées en quinconce, pour un éclat optimal. Conformément aux exigences du Poinçon Patek Philippe, les diamants sont tous de qualité Top Wesselton Pur, de taille irréprochable et sertis dans les règles de l’art.
 
La version en acier est disponible avec deux couleurs de cadran : bleu « soleil » (référence 7300/1200A-001) ou gris « soleil » avec dégradé depuis la périphérie (référence 7300/1200A-010). Le modèle en or rose laisse aussi le choix entre un cadran brun chocolat « soleil » avec dégradé (référence 7300/1200R-001) ou à un cadran argenté dont les finitions inédites, avec double satinage vertical et horizontal, évoquent l’aspect des précieux tissus de soie sauvage « shantung » (référence 7300/1200R-010).
 
La référence 7300/1201R001, destinée à celles recherchant une montre plus « habillée », se distingue par son sertissage additionnel de 469 diamants (total ~1,88 ct) illuminant la couronne et les maillons extérieurs du bracelet et par son cadran argenté « shantung ». Tous les bracelets sont dotés du nouveau fermoir déployant breveté.

Montres-de-luxe.com | Publié le 12 Octobre 2018 | Lu 1158 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos