Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Pita Barcelona : des montres de plongée design et techniques helvetico-catalanes


Pita Barcelona, un nom qui raisonne comme le titre d’un film de Pedro Almodovar. Pourtant rien à voir… Pita Barcelona est une marque de montres catalanes (avec mouvements suisses), imaginée et créée dans une petite horlogerie de Barcelone par Aniceto Jiménez Pita, un sympathique horloger autodidacte. Sa spécialité ? Des montres de plongée design et techniques qui n’ont rien à envier à leurs grandes sœurs helvétiques.


Pita Barcelona : des montres de plongée design et techniques helvetico-catalanes
Barcelone, fin avril 2012… le soleil sort enfin de sa cachette nuageuse. L’immense promenade qui longe le bord de mer entre le Port olympique et la Barceloneta retrouve ses airs de Venice Beach. Le célèbre poisson doré (El Peix) de l'américain Frank O. Gehry brille de mille feux.

Vélos, joggers, patinettes, touristes, hommes d’affaires, etc. déambulent profitant des premiers rayons de soleil. Celui qui réchauffe vraiment. De son côté, la Tramontane souffle et diffuse des arômes de poissons et gambas grillés. Cependant, malgré ces airs d’été, la plage (platja en catalan) reste bien vide. Seuls quelques volleyeurs s’y sont installés pour des parties souvent plus ensablées qu’endiablées…

Loin de cette ambiance estivale, dans un quartier populaire proche de la célèbre Sagrada Familia de Gaudi, deux hommes –un père et son fils- travaillent sans relâche pour imposer leur marque de montres. Pita Barcelona. Changement de décor. La boutique et les bureaux de Pita Barcelona se trouvent tout près de la station de métro Navas.

Pita Barcelona : des montres de plongée design et techniques helvetico-catalanes

Pita Barcelona : des montres de plongée design et techniques helvetico-catalanes
Le magasin n’a rien de chic ni de design. Ni de moderne d’ailleurs. Il s’en dégage plutôt une atmosphère un peu kitch digne de l’Espagne des années soixante-dix. Dans l’entrée, des vitrines tubulaires en bois exposent des montres « moyen de gamme ».

En revanche, dans celles qui se trouvent juste devant le comptoir, vous pouvez découvrir quelques pièces vintage d’occasion plus intéressantes : des Hamilton, des Zenith, des Tissot, des Longines, des Omega, des Universal Geneve, des Favre-Leuba, des Longines, des Zodiac, etc.

Au fond de la pièce, trois horlogers travaillent sur leurs vieux établis en bois. Le plus encombré est celui du patron : Aniceto Jiménez Pita, un autodidacte qui s’est formé tout seul au cours de ses longues années d’expérience, mais également en étudiant de nombreux ouvrages horlogers de référence. Les différents calibres des grandes marques n’ont plus aucun secret pour cet homme qui aime inventer et créer des nouvelles boites, de nouveaux mécanismes, de nouvelles façons de lire l’heure. Des créations qu’ils conservent précieusement dans des petits carnets noirs remplis de croquis et de notes…
 

Pita Barcelona : des montres de plongée design et techniques helvetico-catalanes
A force d’imaginer des montres, Aniceto s’est un jour décidé -avec son fils Daniel, ingénieur informaticien-, à lancer sa propre marque. Pari un peu fou, voire totalement insensé !

L’histoire démarre en 2005 avec la mise au point du tout premier prototype du modèle Oceana, la pièce « phare » de leur collection. Mais il faudra encore quelques mois de travail avant que cette montre de plongée soit enfin prête et fonctionnelle.

Le concept est relativement simple… Encore fallait-il y penser, et surtout, pouvoir lui donner vie. Mais Anecito a réparé tant de montres au cours de sa vie qu’il connait bien leurs points faibles…

La couronne de remontoir par exemple, en est un. Qu’à cela ne tienne, il la retire… Désormais, le mécanisme peut être intégré dans une boite totalement hermétique qui le protège et l’isole. Exit également les joints qui s’usent avec le temps et qui, potentiellement, fragilisent la montre.

Pita Barcelona : des montres de plongée design et techniques helvetico-catalanes

Pita Barcelona : des montres de plongée design et techniques helvetico-catalanes
Toutefois, comment régler l’heure sans couronne ? C’est là le secret de fabrication d’Anecito ! Pour ce faire, l’horloger catalan à fait breveter deux mécanismes : le Pita-TSM (Time Setting Mechanism) et Pita-RT (Remote Transmission). Comment ça marche ?

Derrière cette apparente simplicité se cache un étonnant boitier constitué de deux parties principales : la boite extérieure qui permet –grâce à son fond bidirectionnel- le réglage de l’heure et le caisson interne qui renferme hermétiquement le calibre. Un savant mécanisme interagit entre les deux et permet le réglage de l’heure. « L’Oceana est la seule montre qui peut être mise à l’heure sous l’eau sans risque » annonce fièrement son concepteur.

De plus, une fois posée sur le poignet, impossible de dérégler l’heure par erreur ou à cause d’un mouvement trop brusque. En effet, le bracelet en caoutchouc, spécialement conçu pour Pita Barcelona, est équipé de deux freins au niveau de l’entrecorne qui viennent bloquer le fond de boite et l’empêche alors de tourner...

Sur le cadran, très lisible, deux aiguilles blanches (recouvertes de Superluminova) affichent l’heure. A noter que la trotteuse traditionnelle a disparu pour laisser place à un indicateur de marche en forme d’étoile de mer à trois branches chacune recouverte d’une couleur (bleu, rouge et jaune), qui indique approximativement la profondeur où vous vous trouvez, puisqu’au fur et à mesure que vous descendez dans les profondeurs de l’océan, les couleurs disparaissent…

Deux versions sont disponibles : celle d’origine étanche à 5.000 mètres et une seconde version –plus récente- étanche à 2.000 mètres. Dans tous les cas, le boitier (boite extérieure et caisson interne) est un titane de grade 5. A noter que malgré l’utilisation de ce métal léger et résistant, la montre reste relativement lourde. Il existe également une option en DLC noir. Tous les cadrans sont identiques, toutefois, il est possible de faire personnaliser la lunette unidirectionnelle ou bidirectionnelle.
 

Spécificités techniques de la montre Pita Barcelona Oceana

Mouvement Pita-003 permettant les réglages sous l’eau.

Glace bombée en polycarbonate de 8,2 mm d’épaisseur.
Pas de joint entre la glace et la boîte en acier, aucun entretien.

Boîte de construction modulaire.
Dimensions de la boîte : 43 mm,
Epaisseur Oceana 2000 : 18 mm,
Epaisseur Oceana 5000 : 21 mm.
Aiguille des secondes en forme d’étoile avec « profondimètre » chromatique.
Lunette tournante (sens antihoraire) avec 120 positions pour la fonction chronographe.

Disponible en titane Grade 5 (TiAl6V4), 45% plus léger que l'acier inoxydable. Option revêtement DLC Noir.
Grand choix de lunettes, cadrans, aiguilles, bracelets et boucles. Personnalisable.

Pita Oceana Titane édition 2011: numérotée et limitée à 99 exemplaires

4 575,00 euros pour l’Oceana 2000 et 4.975 euros pour l’Oceana 5000

En vente sur le site Internet de la marque

Montres-de-luxe.com | Publié le 25 Avril 2012 | Lu 3561 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances



Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail