Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



RJ-Romain Jerome Tattoo-DNA : ancre à l’encre


La marque horlogère RJ-Romain Jerome vient de dévoiler ses toutes dernières créations… Une série de quatre montres, imposantes avec leurs boitiers de 50 mm, qui seront éditées à 25 exemplaires chacune. Pour cette collection, l’horloger indépendant s’est associé avec Mo Coppoletta, l'un des artistes tatoueurs les plus respectés au monde, afin de rendre hommage à l’art du tatouage et aux légendes des mers...



RJ-Romain Jerome Tattoo-DNA
Dans l’inconscient collectif, le tatouage est souvent associé aux avant-bras musclés des marins aux gueules burinées et tannées par des années à parcourir les océans… Dans ce contexte, rien d’étonnant à ce que Romain Jerome et ses montres intimement liées à l’univers maritime ait eu envie d’associer ses garde-temps à la technique ancestrale du tatouage… Résultat ? La collection Tattoo-DNA incarne une nouvelle légende, celle du « sailor’s grave ».
 
Au XVIIIème siècle déjà, le tatouage était considéré comme une forme de protection puissante. Remettant leur vie à la merci des éléments, les marins du monde entier, et plus généralement les hommes confrontés à la mer, se faisaient tatouer les parties faibles du corps comme le cœur et les bras de symboles de puissance en guise de talisman. Les hommes ont toujours admiré et redouté la mer et le tatouage était un moyen de s’armer psychologiquement contre les dangers. Leurs tatouages étaient également pour eux une façon de raconter les événements marquants de leur vie et d’encrer (voire ancrer) à jamais leurs aventures maritimes sur leur peau à leur retour au port.
 
Le choix des motifs tatoués tenait compte des nombreuses superstitions maritimes. L’ancre, par exemple, symbolise la force, la stabilité et l’espoir. Mais c’est aussi le lien à la terre et c’est elle qui protège les marins. Certains tatouages étaient également réalisés en hommage tel un navire ou un matelot perdu. C’est le cas du « sailor’s grave », la légende illustrée sur le cadran du nouveau garde-temps RJ-Romain Jerome...
 
Les pièces de la collection Tattoo-DNA, limitées à 25 par version, ont toutes un boîtier de 50 mm orné d’une lunette gravée en PVD noir. Les griffes emblématiques de la marque sont en acier ou acier PVD noir. Les différents éléments de décor en argent frappés, gravés et décorés apportent une profondeur impressionnante au cadran.
 
On peut y observer les éléments qui se déchaînent. Air, terre et mer s’abattent sur le bateau. L’ancre a une importance prépondérante sur le cadran afin de conjurer le sort et de protéger ce navire pris dans la tempête. Les éclairs dans le ciel sont laqués de couleur rouge ou jaune selon les versions et enrichis de superluminova avec luminescence de couleur verte. Etanches à 30 mètres, les montres de la collection Tattoo-DNA sont livrées sur bracelet textile noir ou bracelet en cuir de couleur peau tatoué par l’artiste Mo Coppoletta lui-même (incontestablement les modèles les plus intéressants).

RJ-Romain Jerome Tattoo-DNA : ancre à  l’encre
Le tatouage est aujourd’hui une forme d’art contemporain à part entière, affranchie de toute appartenance culturelle mais conservant virilité et force de caractère.
 
En confiant son cadran à l’aiguille du graphiste épidermique Mo Coppoletta, RJ-Romain Jerome réunit deux univers artistiquement complémentaires pour créer sa collection Tattoo-DNA… résolument contemporaine et provocante.

Mo Coppoletta en quelques mots… 

Mo Coppoletta est l'un des artistes tatoueurs les plus respectés au monde.

En 2003, il a fondé son propre studio de tatouage, The Family Business, à Londres. Fervent collectionneur de montres, Mo Coppoletta met son talent au service de sa passion pour donner naissance à de véritables œuvres artistiques.  

Spécificités techniques de la collection Tattoo-DNA RJ-Romain Jerome

RJ-Romain Jerome Tattoo-DNA
Calibre RJ001-A
Mouvement mécanique à remontage automatique
Fréquence 28,800 A/h
Empierrage 23 rubis

Boîtier 50mm
Fond gravé « Tattoo-DNA »
Griffes en acier PVD noir ou acier
Lunette Gravée en PVD noir
 
Réserve de marche 42h
 
Étanchéité 30 mètres
 
Fonction : heures et minutes centrales
 
Cadran sur plusieurs niveaux créant une profondeur impressionnante
Éléments de décor frappés, gravés et décorés
Éclairs dans le ciel laqués de couleur rouge ou jaune et enrichis de Superluminova avec luminescence de couleur verte
Aiguilles Oxydées noires ou rhodiées
 
Bracelet textile noir ou cuir de couleur peau tatoué par Mo Coppoletta
Boucle déployante en acier PVD noir ou acier
 
Édition Limitée 25 pièces par version
 
Prix de vente public conseillé : 15.950 euros
 
Reference
RJ.T.AU.TT.001.01 et RJ.T.AU.TT.002.02
RJ.T.AU.TT.002.01 et RJ.T.AU.TT.001.02

Montres-de-luxe.com | Publié le 16 Septembre 2013 | Lu 2105 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques