Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Raidillon arrive chez Xavier Penichot à Paris


Xavier Penichot, joaillier parisien situé en plein cœur de la capitale, aime proposer à sa clientèle des montres atypiques que l’on ne trouve pas forcément partout… Dans cet esprit, il vient de référencer les montres belges Raidillon qui s’inspirent de l’univers de l’automobile. Des montres mécaniques uniquement toutes limitées à 55 exemplaires.



Raidillon arrive chez Xavier Penichot à Paris
Raidillon, un nom qui raisonne aux oreilles des fous du volant tel le V12 vrombissant d’un monstre mécanique.
 
En effet, ce nom, « Raidillon », désigne l’un des célèbres virages du circuit de Formule 1 de Spa-Francorchamps en Belgique ; tracé mythique pour les aficionados de sensations fortes.
 
Comme le souligne d’ailleurs le célèbre pilote automobile allemand Michael Schumacher : ce virage « procure des sensations indescriptibles ». Dont acte.
 
Et c’est bel et bien ce fameux virage qui a donné envie à Bernard Julémont de créer sa propre marque de montres en 2001 sous le nom de Raidillon.  
 
Alors que seulement 55 voitures peuvent prendre le départ des courses à Spa-Francorchamps, chaque modèle conçu par la marque belge est donc limité à ce nombre. Les mouvements suisses (ETA et Valjoux) sont mécaniques à remontage automatique et le design -réussis- des montres s’inspire des tableaux de bord des voitures d’antan.
 
Quant aux bracelets de cuir (particulièrement soignés), ils sont surpiqués, perforés ou pleins et sont fabriqués à la main à Ostende, en Belgique, où ils s’imprègnent de la palette des couleurs de la course (jaune, bleu, rouge, violet) qui côtoient les gris, noir, marron, taupe et blanc.
 
La diversité de la gamme (chrono, réserve de marche, etc.), le style des aiguilles et la variété des cadrans ne cessent d’évoluer grâce à la réactivité de fabrication que permet le nombre de pièces systématiquement limité à  55 ; sans chiffre 13 selon la superstition des coureurs. A noter que le 55 est toujours présent, d’une manière ou d’une autre et plus ou moins visible sur le cadran de chaque montre. Toutes les pièces sont numérotées sur la tranche du boîtier. Enfin, les verres saphir sont traités antireflets sur les deux faces.
 
Ce sont tous ces petits détails (plus une garantie de cinq ans) qui ont séduit Xavier Pénichot et qui l’ont convaincu de référencer cette marque dans son magasin. D’autant qu’en termes de rapport qualité/prix (env. 3.000 euros), les montres Raidillon s’avèrent particulièrement bien placées. A découvrir donc chez XP Joaillier, au numéro 9 de la pittoresque petite rue du marché Saint-Honoré dans le 1er arrondissement.

XP Joaillier
9, rue du Marché Saint-Honoré
75001 Paris
Tél : 01 40 51 96 96  

Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Juin 2013 | Lu 1225 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos