Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Réservoir : chronométreur de la Coupe des Alpes 2020


La qualité du plateau, la beauté des paysages traversés, l’enthousiasme de l’équipe d’organisation en font un des rallyes les plus réputés d’Europe avec 150 participants au départ, une quinzaine de nationalités représentées, trente marques et une centaine de modèles de voitures datant des années 1950 à 1986. Du 10 au 12 septembre 2020.


Ces trois jours de pur plaisir sont l‘occasion unique offerte à des propriétaires de véhicules de sport de collection de traverser les paysages grandioses du massif alpin jusqu’à la méditerranée, à une période où la végétation est encore luxuriante et bien avant les premières chutes de neige sur les cols de la grande route des Alpes. 
 
A noter que pour la première fois, la Coupe des Alpes empruntera le mythique col de Turini, haut-lieu du rallye de Monte-Carlo.
 
Historiquement au départ d’Evian sur les bords du lac Léman, le rallye fait étape dans le prestigieux village savoyard de Megève puis passera par Serre-Chevalier dans les Alpes du Sud. L’arrivée se déroulera à Monaco où un accueil « princier » attend les participants !
           
La marque Alfa Romeo, qui à remporter la Coupe des Alpes à 7 reprises, sera mise à l’honneur pour cette 31ème édition, avec la présence officielle du constructeur.
 
Pour rappel, Alfa Roméo connaît rapidement ses premiers succès dans le sport automobile, notamment en France, en remportant les 24 Heures du Mans quatre fois d’affilée de 1931 à 1934 et le Grand Prix de France six fois entre 1924 et 1951. La marque milanaise gagne même le tout premier Rallye des Alpes Françaises en 1932 !
 
Après la guerre, c’est dans les Alpes qu’Alfa Romeo signe plusieurs de ses plus belles victoires en rallye. Si Di Stefano gagne déjà sa classe dans la Coupe des Alpes 1950, c’est avec l’arrivée de la Giulietta que la marque     prend son essor.
 
En 1956, Michel Collange et Robert Huguet décrochent la première place au classement général avec leur Giulietta Sprint, remportant la première d’une longue série de Coupes des Alpes pour la marque au biscione.
 
Deux ans plus tard, Bernard Consten et Roger de Lageneste arrivent premiers à bord de leur Giulietta SV Zagato, suivis par les Giulietta Ti de Clarou/Gele et Riess/Wencher. Les trois équipages reçoivent  chacun une Coupe des Alpes et Alfa Roméo remporte le prix d’équipe par marque.
           
Le trèfle à quatre feuilles continue à porter bonheur au constructeur italien pendant les années 60. En 1963, Jean Rolland et Gaby Augias mènent leur SZ à la victoire en catégorie GT, avec une Coupe des Alpes à la clé.
 
En 1964, ils passent à la TZ pour une deuxième victoire consécutive et une nouvelle Coupe. En Tourisme, la Coupe des Dames revient à la Giulia Ti Super menée par Thérèse Mahieux et Ginette Derolland.
 
L’année suivante, Rolland et Augias sont contraints à l’abandon, mais Consten et Hébert, à bord d’une TZ, sont classées premiers en GT après la disqualification de la Sunbeam pilotée par Harper. En 1966, Rolland et Augias prennent leur revanche, cette fois au volant d’une GTA allégée.
           
Leur victoire au classement général en Tourisme, leur vaut une troisième Coupe des Alpes et une Coupe d’Argent tant convoitée. Entre 1967 et 1969, les dernières années de l’épreuve verront de nouvelles victoires dans leur classe pour les pilotes engagées en Alfa Romeo : Consten, Bianchi et Barailler.

Montres-de-luxe.com | Publié le 21 Août 2020 | Lu 1148 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances | Test de mise en place OMEGA