Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Richard Mille innove avec un nouveau boitier en carbone NTPT


Depuis que Richard Mille existe, il nous a habitué à employer dans ses créations horlogères, des matériaux d’avant-garde et inédits en horlogerie. En cette rentrée 2013, la marque ne déroge pas à la règle puisqu’elle vient de dévoiler un tout nouveau boitier réalisé en carbone North Thin Ply Technology (NTPT). Pour une RM 011. Détails.



Richard Mille innove avec un nouveau boitier en carbone NTPT
Après plusieurs mois de recherches, le premier boîtier de RM 011 en carbone NTPT (North Thin Ply Technology), un matériau inédit en horlogerie, vient de voir le jour. Initialement développé pour la fabrication des voiles des bateaux de course, le carbone NTPT est très vite devenu « le » matériau incontournable dans le milieu nautique.

Les géants des mers, dont les voiles ont prouvé leur résistance et leur légèreté, se sont imposés sur les lignes d’arrivée des plus grandes régates autour du monde.

 
Le carbone NTPT, devenu la référence dans la catégorie des matériaux composites, est désormais utilisé –et ce, depuis deux saisons- dans la construction de châssis de Formule 1 mais également en aéronautique puisqu’il entre dans la composition du fuselage du futur Solar Impulse 2 !
 
Ce matériau exclusif arbore de plus un rendu visuel singulier. Remarquable par son graphisme ondulé très régulier, le carbone NTPT est constitué de multiples couches de filaments parallèles, eux-mêmes obtenus après l’écartement de fils de carbone. Ces couches d’une épaisseur maximale de 30 microns sont imprégnées d’une résine puis tissées sur une machine spécifique qui modifie l’orientation du tissage de 45° entre deux couches, créant ainsi ce rendu unique qui n’est pas sans rappeler les essences de bois précieux. Chauffé à 120°, à une pression de 6 bars, le NTPT est alors prêt à être usiné sur une machine CNC, dans l’usine de boîtiers Richard Mille.
 
Selon le communiqué de la marque, « le carbone NTPT améliore de 25% les contraintes en rupture et de 200% les microfissures par rapport aux matériaux composites, pourtant déjà reconnus pour leurs propriétés physiques exceptionnelles. Il protège intégralement le calibre automatique RMAC1 reconnaissable à sa grande date à 12 heures, son affichage du mois à 4 heures et son chronographe flyback. Le mouvement, entièrement en titane, possède une réserve de marche de 55 heures grâce à son système de double barillet remonté par un rotor à géométrie variable ».

Montres-de-luxe.com | Publié le 10 Octobre 2013 | Lu 638 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos