Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Roger Dubuis : l'Astral Skeleton en six questions


Unique manufacture horlogère à appliquer le principe du « 100% Poinçon de Genève », Roger Dubuis trouve dans le squelette l’expression idéale de la mise en avant de son expertise, lui permettant d’arborer ce gage de qualité indiscutable en termes d’exclusivité, d’origine, d’expertise, de performance et de durabilité. Incontestablement, 2015 est l’année du squelette chez R.D. Pour cette occasion, retour en six questions sur l’Astral Skeleton.



Pourquoi le terme « squelette » revêt-il une signification si particulière dans le monde de l’horlogerie en général ?
En horlogerie, le squelette exprime un mélange de finesse technique et de créativité qui nécessite généralement d’épurer à l’extrême les éléments et les fonctionnalités du mouvement, pour n’en garder que l’essentiel.
 
Pourquoi la manufacture Roger Dubuis est-elle considérée comme « pionnière dans le domaine des calibres squelettes contemporains » ?
A sa façon, Roger Dubuis a apporté à ce principe une touche résolument inimitable, l’élevant au rang d’art contemporain voué à promouvoir la transparence, à renforcer la visibilité et à créer des effets sculpturaux qui soulignent la beauté unique de ces mécanismes sophistiqués incarnant toutes les valeurs du Poinçon de Genève.
 
Pourquoi 2015 ?
En 2005, la manufacture Roger Dubuis signe son premier mouvement squelette traditionnel puis, en 2008, ses premiers modèles squelettes contemporains et modèles femmes, avant de lancer en 2009 l’emblématique calibre RD01SQ Double Tourbillon Volant Squelette. Exploit encore inégalé à ce jour, ce dernier reste instantanément identifiable auprès des amateurs d’horlogerie et des spécialistes du secteur.
 
La manufacture a désormais atteint un degré de maturité exceptionnel, qui l’amène à prendre une nouvelle longueur d’avance. Prête à repousser ses propres limites et celles de l’horlogerie, la Manufacture place la barre encore plus haut en transposant le principe du squelette au-delà du mouvement, pour l’appliquer également au boîtier, au réhaut et aux aiguilles.
 
Pourquoi avoir choisi la collection Excalibur pour explorer le thème du squelette ?
Sans nul doute en raison de son caractère épique et de ses codes stylistiques emblématiques. Avec son boîtier rond, sa lunette cannelée et sa triple corne, cette ligne est devenue le symbole d’une approche subtilement décalée, inédite et surprenante des traditions horlogères. Véritable icône au sein des collections Roger Dubuis, la ligne Excalibur plante le décor idéal pour explorer de nouvelles constructions squelettes audacieuses sur le plan technique et architectural.
 
Pourquoi faire une distinction entre Squelettes Techniques, Automatiques et Créatifs ?
Chacun de ces adjectifs renvoie à une interprétation très spécifique et différente du thème Astral Skeleton lancé cette année par Roger Dubuis. Pour mieux comprendre ce que ces termes révèlent à propos des « familles » de squelettes présentées lors du SIHH 2015 –qui accueilleront sans aucun doute de nouveaux membres dans le futur – l’idéal est de les considérer dans leur contexte, tels qu’exprimés dans l’incroyable bouquet de nouveautés 2015.
 
Et enfin, pourquoi qualifier le concept général des calibres squelettes Roger Dubuis de « Astral Skeleton » ?
La réponse la plus simple –et la plus philosophique– est que, depuis toujours, la Manufacture se surpasse pour atteindre les étoiles de l’horlogerie. La raison plus technique est qu’il s’agit du terme qui résume le mieux l’approche de Roger Dubuis en matière de mouvements squelettes. Les étoiles et les constellations sont une extraordinaire source d’inspiration pour la Manufacture, et il est grand temps de leur rendre hommage en les faisant briller de mille feux.

Le squelette

Le squelette est un motif récurrent, qui se manifeste de multiples façons dans la nature, mais aussi dans l’oeuvre d’artistes du monde entier. Profondément ancré dans notre psyché, il fait référence à l’ossature, à un cadre gouverné par un ensemble de formes géométriques fascinantes, à l’ordre naturel régissant des motifs à première vue aléatoire formés d’éléments entrelacés, enchevêtrés. A la fois terrestre, marin et céleste, le thème du squelette s’illustre à travers les mystères organiques des forêts, les fils délicats tissés par l’araignée, les entrelacs des coraux ; ou encore dans les cieux, sous la forme de constellations.
 
Nombreuses sont les réalisations humaines qui reflètent le motif du squelette, et ce n’est pas un hasard si ce dernier apparaît souvent dans des constructions porteuses de puissantes métaphores. Les ponts en acier relient un endroit à un autre, permettant ainsi à l’homme de « passer sur l’autre rive », au sens propre comme figuré. Les églises romanes avec leurs arcs en plein cintre, ou les cathédrales gothiques avec leurs colonnes élancées, leurs voûtes d’ogives, leurs sols en mosaïque et leurs vitraux, toutes invitent le visiteur à explorer les dimensions horizontales et verticales de l’existence.
 
Les motifs figuratifs ou ornementaux présents sur les bordures et les frises reprennent ce thème, tout comme les cartes qui nous permettent de nous orienter, ou encore les labyrinthes qui nous mènent à travers un dédale de chemins… Aujourd’hui, de plus en plus de personnes décident même de porter ce motif sur leur peau, sous la forme de tatouages géométriques et squelettes toujours plus complexes.

Ce n’est pas une coïncidence si le squelette revêt une importance si particulière en horlogerie : pour mesurer le temps, cette discipline s’appuie en effet sur des références terrestres et célestes.
 
Alvaro Maggini, directeur de Création de la marque, cultive une curiosité sans borne, qui l’a amené à explorer le thème du squelette et ses nombreux échos dans l’oeuvre d’artistes excellant dans différentes disciplines. Parmi ceux-ci figurent notamment les architectes Steven Holl, dont les constructions hautement géométriques mettent en valeur la puissance des triangles et des étoiles, et Daniel Libeskind, dont les concepts organiques élaborés s’imprègnent d’émotions et d’idées complexes ; les stylistes de mode Iris van Herpen, qui utilise de manière innovante des matières pour créer des pièces avant-gardistes et futuristes, et Gareth Pugh, connu pour ses expériences sur les formes et les volumes; l’artiste et sculpteur Benoit Lemercier qui, pour citer le magazine Wallpaper, développe un « art profondément physique : un paradigme de synergie entre hémisphère gauche et hémisphère droit » ; le peintre et théoricien de l’art Kasimir Malevitch, pionnier de l’art abstrait géométrique; ou encore l’extraordinaire réalisateur Tim Burton qui, avec son inimitable monde fantastique, a éveillé notre imagination dans le monde entier.


Montres-de-luxe.com | Publié le 6 Mars 2015 | Lu 1437 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos