Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Rolex Bienne : plongée au cœur du mouvement perpétuel…


Lieu de production des mouvements des montres Oyster Perpetual de Rolex, tous certifiés Chronomètres par le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres (COSC), le site de Rolex/Bienne (Suisse) constitue l’un des pivots essentiels de la qualité de la marque genevoise. La fabrication de ces mouvements, tous conçus sur la base d’une architecture et de caractéristiques communes -qui leur assurent des performances très élevées et un entretien facilité- y est intégralement maîtrisée par la marque…



Rolex Bienne : plongée au cœur du mouvement perpétuel…
Qu’il s’agisse de l’ébauche ou de composants stratégiques comme le balancier-spiral et l’échappement, les mouvements Perpetual de Rolex sont le fruit d’une manufacture indépendante et intégrée (il faut encore une fois le rappeler) disposant d’un savoir-faire horloger complet et d’équipements de pointe, souvent exclusifs ou développés par Rolex !

Ces pièces sont le reflet des valeurs de la marque et sont élaborées « dans le plus strict respect d’exigences sans compromis » assure le communiqué : une excellente précision chronométrique ; une très grande fiabilité ; une haute résistance aux chocs ; un remontage automatique performant ; et enfin, « last but not least », un entretien facilité.

De l’ébauche à l’assemblage final

Un mouvement Perpetual de chez Rolex comporte jusqu’à 380 composants. C’est la fabrication de l’ensemble de ces composants, de même que des activités de recherche et développement, de laboratoire, d’assemblage, de contrôle de qualité, de maintenance et de conditionnement qui occupent le personnel du site de Bienne, soit plus de 2.000 collaboratrices et collaborateurs sur les plus de 6.000 que compte la marque en Suisse et plus de 9.000 dans le monde.

Tout commence par la fabrication des ébauches, platines et ponts, qui maintiennent le mécanisme du mouvement. Bien qu’invisibles -car à l’abri du regard dans le boîtier Oyster hermétiquement scellé des montres Rolex-, ces pièces sont minutieusement terminées et décorées dans les règles de l’art horloger. Les multiples composants du mouvement, aux géométries complexes et de très petite taille pour certains d’entre eux, sont fabriqués avec une précision de quelques microns à l’aide de plusieurs technologies : décolletage, taillage, polissage, étampage et découpage, et fraisage.

Chaque composant est conforme aux normes de qualité Rolex (bien évidemment très élevées). Cette exécution rigoureuse, à chaque étape de production et dès les premières opérations, permet à 100% des mouvements Perpetual de satisfaire aux critères de précision du COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres). L’assemblage et le réglage des mouvements se font à la main, là où les qualités de précision, de savoir-faire et de minutie des opérateurs et horlogers sont prépondérantes et constituent une valeur ajoutée essentielle.

Rolex Bienne : plongée au cœur du mouvement perpétuel…
L’oscillateur : gardien du temps

Dans une montre mécanique, l’oscillateur est un composant essentiel, le gardien du temps en quelque sorte. Formé d’un spiral et d’un balancier, il est l’organe réglant qui, par la régularité de ses oscillations, détermine la précision de la montre. Il illustre la parfaite maîtrise de Rolex dans l’association entre les technologies de pointe et la tradition horlogère…

En 2000, la marque a développé et breveté un spiral novateur réalisé dans un alliage exclusif composé de niobium, de zirconium et d’oxygène : le fameux spiral Parachrome.

Entièrement fabriqué sur le site de Bienne, avec des moyens de haute technologie propres à Rolex, ce composant stratégique, plus fin qu’un cheveu, possède des avantages majeurs pour la précision chronométrique : il est insensible aux champs magnétiques, offre une grande stabilité face aux variations de température et reste jusqu’à dix fois plus précis qu’un spiral ordinaire en cas de chocs.

Les spiraux terminés sont contrôlés à 100%. Pour assurer leur développement parfaitement concentrique une fois fixés au cœur du mouvement, ils sont ensuite dotés d’une courbe terminale Breguet. « Rolex est l’unique manufacture à façonner celle-ci à grande échelle » assure la marque genevoise dans son communiqué.

Le spiral ne pourrait battre de son rythme hypnotique sans l’effet d’inertie procuré par le balancier auquel il est rattaché. Celui-ci garantit la régularité de l’oscillateur. La précision de marche de ce dernier est finement réglée grâce aux écrous Microstella en or, également une invention Rolex.

Avec la fabrication en interne du spiral Parachrom, de tous les éléments du balancier, des pierres de pivot et des amortisseurs de chocs Paraflex qui les maintiennent, et même des lubrifiants qui jouent un rôle capital dans le bon fonctionnement du mouvement, Rolex maîtrise donc l’ensemble des éléments critiques de la précision et de la fiabilité de ses mouvements.

L’échappement et le rotor Perpetual

L’échappement joue un rôle central : il sert à compter le temps et à distribuer l’énergie à l’oscillateur. Constitué de plusieurs composants devant interagir à quelques microns près –la roue d’ancre, l’ancre et le plateau du balancier–, il constitue un véritable défi de microtechnique en termes de fabrication.

Dans les ateliers de Bienne, le niveau de qualité atteint dans la réalisation de chacun de ces composants est tel qu’il permet de réduire au strict minimum le délicat travail de retouche, habituellement nécessaire pour garantir un fonctionnement optimal. Le système à remontage automatique par rotor Perpetual, inventé par Rolex en 1931, est une masse en forme de demi-lune qui oscille librement sur son axe, dans un sens et dans l’autre, au gré des mouvements du poignet. Il transmet ainsi une énergie naturelle inépuisable à la montre. Ce mécanisme est reconnaissable notamment par la présence des deux roues d’inverseur rouges qui permettent un remontage du mouvement quel que soit le sens de rotation de la masse oscillante.

Montres-de-luxe.com | Publié le 25 Octobre 2012 | Lu 10173 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos