Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Rolex Oyster Perpetual Deepsea Challenge : l'outrancière


Contre toute attente, Rolex a dévoilé hier 1er novembre, avec le réalisateur et explorateur James Cameron, sa Deepsea Challenge, une nouvelle référence inspirée de la montre expérimentale qui l’a accompagné lors de sa plongée historique du 26 mars 2012 dans la fosse des Mariannes (jusqu’à –10 908 mètres). Cette Deepsea Challenge de 50 mm est étanche à 11.000 mètres et est réalisée, pour la première fois pour une montre de série chez Rolex, en titane. Compter 25.750 euros.



C’est la toute première fois que Rolex propose une montre en titane. Enfin, première fois, pas tout à fait tout de même ! On se souvient en effet du modèle unique de Yacht-Master porté par Ben Ainslie lors de ses régates. Quant aux Deepsea, elles étaient déjà dotées d’un fond en titane. Mais c’est tout.
 
On s’imaginait bien qu’un jour ou l’autre, Rolex présenterait une montre en titane… Mais comme à son habitude, la manufacture genevoise a pris tout le monde de court en dévoilant cette nouveauté hier avec l’explorateur-réalisateur James Cameron… Une présentation hors salon à laquelle personne ne s’attendait et de surcroit, une nouvelle Deepsea que l’on n’imaginait pas arriver en titane !
 
Les spéculateurs imaginaient plutôt une montre de voyageurs comme la GMT-Master II ou encore, la Sky-Dweller, voire une Yacht-Master comme Ben Ainslie, mais certainement une plongeuse, toute hors-normes soit-elle !  

Ceci étant, cette Deepsea Challenge (Réf. 126067) est la montre de tous les superlatifs. Garantie étanche jusqu’à la profondeur de 11.000 mètres -pratiquement le double de la Ultra Deep de chez Omega  -, elle est réalisée en titane RLX, est équipée de la valve à hélium et du système Ringlock, elle est à même d’accompagner tout type de plongée, en eau libre, en submersible ou en caisson hyperbare.
 
Montre des grands fonds par excellence, la Deepsea Challenge est une plongeuse conçue pour résister aux pressions extrêmes. Selon Rolex, il « aura fallu plusieurs années de recherche pour relever le défi horloger et industriel posé par sa réalisation ».

Si la montre expérimentale de 2012 était fixée au bras articulé du submersible de James Cameron, la Deepsea Challenge a été conçue pour se porter au poignet -encore faut-il un énorme poignet compte-tenu de son diamètre et de son épaisseur...

De la fabrication du boîtier à celle du bracelet, tout a été pensé en vue d’un usage quotidien de cette montre d’un diamètre de 50 mm.

Un accomplissement rendu possible par l’utilisation d’un alliage de titane grade 5 sélectionné par Rolex, le titane RLX (rien à voir avec la collection sportive de Ralph Lauren, bien évidemment). Grâce à ce métal robuste et particulièrement léger, le poids a pu être réduit de 30% par rapport à la montre expérimentale de 2012.
 
Afin de conférer des proportions « ergonomiques » à cette nouvelle montre, certains composants ont été modifiés  –la glace notamment a été affinée. La Deepsea Challenge se distingue des autres montres de la collection Professionnel par un satinage particulièrement marqué et des arêtes de cornes polies.

​Quant aux systèmes de rallonge du bracelet –le fameux système Glidelock et les lames Fliplock–, ils permettent de porter la montre par-dessus une combinaison de plongée d’une épaisseur allant jusqu’à 7 mm.
 
La Deepsea Challenge intègre toutes les innovations majeures développées par la manufacture depuis de nombreuses années : le système Ringlock, une architecture de boîtier brevetée qui permet à ce dernier de résister à des pressions extrêmes ; la valve à hélium, qui sert à évacuer, lors des phases de décompression en caisson hyperbare, le surplus de pression interne qui peut compromettre l’intégrité de la montre ; la couronne Triplock, aux trois zones d’étanchéité ; ou encore, l’affichage Chromalight, qui se démarque par une matière luminescente longue durée qui améliore la lisibilité.
 
Afin de tester l’étanchéité de chaque Deepsea Challenge, Rolex a spécifiquement mis au point, en partenariat avec la Comex (Compagnie Maritime d’Expertises), une cuve ultra haute pression capable d’imprimer une pression de test équivalente à celle qui régnerait à 13.750 mètres de profondeur.

Au cœur du boîtier Oyster bat le calibre 3230, entièrement développé et manufacturé par Rolex. Ce mouvement automatique intègre différents éléments brevetés : l’échappement Chronergy et le spiral Parachrom, insensibles aux champs magnétiques, ainsi que des amortisseurs de chocs Paraflex.
 
Grâce à l’architecture de son barillet et au rendement supérieur de son échappement, le calibre 3230 offre une réserve de marche d’environ 70 heures. Comme toutes les montres Rolex, certifiées Chronomètre Superlatif, la Deepsea Challenge bénéficie d’une précision chronométrique de l’ordre de –2 /+2 secondes par jour.
 
La Deepsea Challenge porte la mention « Mariana Trench » ainsi que les dates « 23-01-1960 » et « 26-03-2012 » gravées sur son fond. Un hommage à deux plongées historiques dans la fosse des Mariannes. Celle de l’océanographe Jacques Piccard et du lieutenant de l’US Navy Don Walsh à bord du Trieste, en 1960. 

Puis celle, en solitaire, de James Cameron à bord du DEEPSEA CHALLENGER, en 2012. Deux expéditions qui ont embarqué des montres expérimentales Rolex.
 
La conception de celle qui a accompagné la plongée de James Cameron a constitué un défi de taille et de temps pour la manufacture Rolex. Testée pour affronter une profondeur de 15.000 mètres et une pression de 17 tonnes sur la glace, elle a été mise au point en quelques semaines seulement, grâce à la longue expérience des équipes de Rolex dans le domaine des montres de plongée destinées aux grandes profondeurs.
 
Lors d’une plongée de sept heures, dont trois au fond des abysses pour filmer et collecter des échantillons, cette montre expérimentale a parfaitement résisté à la pression phénoménale, comme celle de 1960 d’ailleurs…

NB : selon nos informations, cette nouvelle Deepsea Challenge en titane ne vient pas remplacer les modèles de Deepsea en acier qui restent en catalogue.




Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Novembre 2022 | Lu 18385 fois