Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Route du Rhum : le Spindrift 2 aux couleurs de Zenith


Le skipper Yann Guichard s'apprête à réaliser un exploit, et non des moindres : participer à la légendaire régate transatlantique en solitaire de la Route du Rhum à bord du Spindrift 2, un gigantesque trimaran ultra-rapide conçu pour un équipage de quatorze personnes arborant les couleurs de Zenith.



Spindrift 2
Depuis sa première édition en 1978, la Route du Rhum est devenue l'un des trophées les plus convoités du monde de la voile. Cette course transatlantique en solitaire a lieu tous les quatre ans en novembre et couvre 6.560 km entre la côte bretonne de Saint-Malo et les rives guadeloupéennes de Pointe-à-Pitre. Avec 90 voiliers prévus au départ, dont huit maxi-multicoques océaniques (tels que le Spindrift 2) pour la classe Ultime, l'édition 2014 bat un record de participation. Pour l’occasion, Zenith sera représenté par l'élégant Spindrift 2, le plus gros trimaran de course qui prendra le départ de la course.
 
Son skipper, Yann Guichard, reconnaît parfaitement les difficultés qui l'attendent : « sur un bateau de la taille du Spindrift 2, la moindre manœuvre, c'est une heure de travail » explique-t-il. « On ne peut pas enchaîner comme ça ni brûler toute son énergie d’un seul coup, car il faut rester lucide et prêt pour la suite des événements ».

C'est en 26 jours et 6 heures que la première édition de la Route du Rhum a été remportée par le Canadien Micheal Birch à bord de son Olylmpus Photo, avec une avance de 98 secondes sur le deuxième, Michel Malinovsky, à bord du Kriter V. Cette année, 36 ans plus tard, la course devrait durer environ une semaine ; 7 jours durant lesquels le skipper devra se démener comme jamais. Privé de sommeil, il passera le plus clair de son temps à manœuvrer, régler les voiles, barrer et organiser sa navigation sur la table à carte. En somme, un défi extraordinaire, tant physique que psychologique.
 
Spindrift 2 a été adapté spécialement pour la Route du Rhum 2014. Avec ses 40 mètres de long, c’est un véritable géant de mer. Ce sera d'ailleurs le plus gros bateau au départ de la Route du Rhum de cette année. Conçu pour un équipage de 14 personnes, il a été minutieusement adapté pour cette course par les concepteurs de Spindrift Racing. Le mât a été raccourci de 6 mètres, réduisant la surface des voiles d'un cinquième afin de les rendre plus manœuvrables. La cabine, quant à elle, a été configurée pour être utilisée par un navigateur unique. Un vélo a aussi été installé sur le pont afin que Yann puisse actionner les winchs à la force de ses jambes comme de ses bras. Enfin, un pilote automatique, outil essentiel pour les courses en solitaire, a été spécialement conçu et optimisé.
 
Pendant la course, Yann passera le plus clair de son temps à l'extérieur, sous la casquette, dans une cellule de pilotage qui abritera son ordinateur, sa couchette et tout son équipement. Il devra être prêt à réagir à tout moment, comme par exemple pour changer de direction ou pour régler une voile, parfois même en urgence si les vents changent ou si un cargo croise la route du Spindrift 2. Les changements techniques ont requis une importante série de tests en pleine mer. Pour Yann, le plus important était de s'assurer que le bateau soit un parfait compromis entre rapidité et fiabilité, performances et sécurité.
 
Yann Guichard s'apprête à réaliser l'un des plus grands exploits de sa carrière. Expert en multicoques depuis ses jeunes années, il a navigué sur presque tous les types de multicoques existant sur le circuit professionnel, de l'Olympic Tornado au Spindrift 2, un maxi-trimaran de 40 mètres. À 40 ans, Yann Guichard a déjà participé aux Jeux Olympiques 2000 et détient plusieurs records et victoires dans diverses courses, océaniques et inshore, telles que la Route du Rhum, la Transat Jacques Vabre, les Extreme Sailing Series et le Vulcain Trophy, entre autres.
 
Yann découvre la course au large en multicoque avec certains des meilleurs Français de la discipline : Marc Guillemot, Fred Le Peutrec et Lionel Lemonchois. Il rejoint ensuite l'équipe Gitana en tant que skipper. Barreur de talent, il a l'occasion en 2011 de partager la barre française de l'Energy Team avec Loïck Peyron pour l'America’s Cup World Series. Depuis, l'eau a coulé sous les ponts (de bateaux bien sûr) et il dirige désormais Spindrift racing au côté de Dona Bertarelli, avec qui il a fondé cette équipe de voile professionnelle en 2011. Skipper, barreur et routeur, Yann assume tous ces rôles avec un professionnalisme, un dévouement, une passion et une énergie sans faille.
 
Aujourd'hui, c'est avec enthousiasme qu'il se prépare à relever le défi de la Route du Rhum : « Quand Spindrift 2 arbore la bonne voilure en fonction de la météo du moment et que vous glissez au-dessus des vagues, c’est vraiment satisfaisant et même très grisant. Ces derniers jours de préparation me permettront d’acquérir encore d’autres automatismes afin d’être de plus en plus compétitif. Je vais aussi continuer à me préparer physiquement, toute en veillant à garder le bon équilibre pour ne pas arriver fatigué au départ. Il faut que je sois au meilleur de ma forme le 2 novembre, prêt à en découdre ! » 
 
La course à la voile est un sport très complexe qui requiert une parfaite gestion du temps. Départ, manœuvres, anticipation de la météo, gestion du sommeil : la victoire réside dans la maîtrise du temps. Le départ de la Route du Rhum aura lieu le dimanche 2 novembre à 14h sur la côte de Saint-Malo, en Bretagne. Dix minutes avant ce moment intense, le Directeur de Course hissera un drapeau sur le bateau de tête puis tirera un coup de feu ; les 90 marins au départ démarreront simultanément le compte-à-rebours sur leur montre. Ils passeront les 10 minutes suivantes à surveiller l'heure environ toutes les 15 secondes... Leur but ? Passer la ligne de départ à pleine vitesse à la position précise qu'ils convoitent et à la seconde exacte du coup d'envoi.
 
Lors d'une course à la voile, la gestion du temps constitue une des clés de la réussite. Au départ, cette vérité apparaît comme une évidence, mais elle se vérifie à bien d'autres moments. En fait, la gestion du temps est primordiale dans les moindres manœuvres et se répercute sur le résultat final de la course. Dès que les marins entrent dans de nouvelles zones météorologiques, comme la basse pression de l'Atlantique Nord ou les alizés du sud, le temps d'exécution de chaque manœuvre aura une conséquence directe sur leur temps d'arrivée, qui se mesurera en heures - voire en jours, en Guadeloupe. En effet, à la voile, le trajet le plus court n'est jamais le plus rapide, et les compétences tactiques du skipper jouent un rôle essentiel.
 
Yann sait que la météo sera un facteur décisif, les dépressions étant connues pour compliquer la navigation des concurrents pendant cette traversée automnale de l'Atlantique. Il est conscient qu'avec un bateau de cette taille, il devra appliquer sa tactique à la lettre et anticiper les conditions météo pour éviter des manœuvres qui le ralentiraient et le soumettraient à des vents irréguliers. Le marin solitaire a aussi besoin de dormir, même si cela dure rarement plus de vingt minutes d'affilée. De plus, il doit savoir combien de temps il a dormi, afin d'éviter la privation de sommeil. Raison de plus pour avoir une montre robuste et fiable au poignet pour la garder sous les yeux à chaque instant !

Détails techniques du Spindrift 2

Première mise à l'eau : 26 août 2008
Architectes : concepteurs de VPLP & Spindrift racing
Chantiers : CDK technologies (pont), Lorima (mât), North Sails (voiles)
Longueur de la coque centrale : 40 mètres
Longueur des flotteurs : 37 mètres
Largeur : 23 mètres
Déplacement : 21 tonnes
Tirant d'eau : 5,1 mètres
Tirant d'air : 41 mètres
Grand-voile : 365 m2 (450 kg)
Reacher : 292 m2
Trinquette : 166 m2
ORC : 72 m2
Gennaker : 440 m2 

Montres-de-luxe.com | Publié le 22 Octobre 2014 | Lu 2043 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances