Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Salon GTE : Frédéric Jouvenot vainqueur du Premier GTE Superwatch Award


Le 17 janvier dernier à Genève, le premier « GTE 2011 Superwatch Award » a été remis à l’occasion de la 2ème édition du salon des horlogers indépendants GTE, à la Manufacture Jouvenot SA qui avait présenté au jury son modèle Hélios, une montre à affichage héliocentrique sautant.


Salon GTE : Frédéric Jouvenot vainqueur du Premier GTE Superwatch Award
Pour cette deuxième édition, le jury* du GTE –en collaboration avec le groupe de presse Plaza Watch- s’était lancé un défi de taille: récompenser le créateur de la montre indépendante la plus aboutie dans sa conception, son avant-gardisme et sa technique.

Dans ce contexte, lundi soir, lors de la cérémonie d’inauguration, le premier GTE Superwatch Award a été décerné à l’unanimité à Frédéric Jouvenot. L’horloger vainqueur de ce concours, s’est donc vu remettre le trophée GTE Superwatch Award : une boîte à musique Reuge, symbole de la créativité avant-gardiste et fleuron mécanique helvétique.

Pour remporter ce premier prix, Frédéric Jouvenot avait présenté au jury sa montre Helios, un pièce à affichage héliocentrique sautant. Une première mondiale. Le nom de ce garde-temps, Hélios (soleil en grec) fait référence à la forme solaire de son affichage de l’heure sur 24 heures visualisant la course du soleil et l’alternance
jour/nuit.

A la fois simple à lire et d’une mécanique complexe, cette pièce comprend deux visages correspondant au cycle du jour et de la nuit. Chaque heure est représentée par un rayon du soleil radioconcentrique, c'est-à-dire partant du centre pour aller à la périphérie. Au nombre de douze, ils affichent la course du soleil sur le cadran en indiquant l’heure à venir et l’heure échue.

Le jury du Superwatch Award a également attribué une mention spéciale à la marque Ressence, pour la qualité de son produit : une montre plate-forme dont le cadran principal est en rotation avec en son centre, trois blocs imbriqués eux mêmes en rotation sur leur propre axe. Un concept remarquable, imaginé par un designer basé à Anvers, Benoit Mintiens.

*Le jury était composé de six membres, tous experts respectés de l’univers horloger : Anders Modig (président), rédacteur en chef des Magazines Plaza Watch ; Elizabeth Doerr, journaliste horloger et écrivain ; Jean-Marc Wiederrecht, horloger indépendant ; Axel Kufus, professeur de design à Universität der Künste de Berlin ; Mohammed Abdulmagied Seddiqi & Sons, représentant du premier distributeur au Moyen Orient et Geoffroy Ader, responsable du département Montres pour l’Europe de Sotheby’s.

Montres-de-luxe.com | Publié le 21 Janvier 2011 | Lu 1481 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances