Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



SevenFriday : arrivée de la série Q


Belle nouveauté en cette rentrée 2016 pour SevenFriday avec l’arrivée de cette série Q, le quatrième modèle de cette marque atypique qui a révolutionné l’horlogerie mécanique d’entrée de gamme avec des montres proposant une lecture de l’heure décalée et originale.



SevenFriday est incontestablement le précurseur de l’horlogerie mécanique d’entrée de gamme contemporaine grâce à son positionnement tarifaire initial (dans les mille euros), son design unique, ses calibres japonais et une lecture de l’heure totalement décalée.
 
En quelques années, la marque zurichoise est parvenue à s’imposer sur un marché en recherche de nouveautés plus accessibles et différentes. Une prouesse, d’autant que SF a réussi à séduire autant les nouveaux amateurs que les collectionneurs chevronnés !
 
Toutefois, on ne va pas se voiler la face, ces derniers temps, la marque -tout comme ses concurrents d’ailleurs- a connu un coup de mou avec des ventes en baisse… Mais après tout, qui peut se targuer de continuer à connaitre des croissances à deux chiffres en ce moment ? Ce serait même plutôt l’inverse.  

Ce quatrième modèle de SevenFriday, la série Q, pourrait bien relancer la machine, même dans un marché difficile. En effet, on retrouve tout l’ADN de la marque dans une pièce qui s’avère cependant très différente des précédentes séries. Et le prix reste cohérent (dans les mille euros).
 
Cette nouvelle montre se rapproche de l’esprit régulateur avec sa grande aiguille des minutes, son imposant compteur des heures (24h) à 3h et sa petite seconde à 4h30. D’apparence compliquée, cette pièce se fait en réalité très lisible. Il suffit juste de prendre le coup, comme pour la plupart des régulateur d’ailleurs. A noter également la présence de la date à 3h. C'est une première chez SF ! 
 
Trois modèles sont disponibles, la Q1/01, la Q2/02 et la Q3/01. Une « acier », une « havane » et une « noire ». Trois versions qui offrent chacune une personnalité différente. L’acier pour la valeur sûre, la « havane » pour ceux qui souhaitent quelque chose de décalé et la « noire » pour les amateurs de design très contemporain.   
 
Ces trois montres arborent un imposant boitier de forme coussin de 44.3mm x 49.7mm. Etanche à 30 mètres, il accueille le calibre automatique japonais Miyota 8219. Comme toujours, le fond plein arbore une gravure qui revient sur les « origines » de la marque : design suisse, calibre nippon et assemblage chinois.
 
« Last but not least », soulignons que la série Q embarque une puce NFC permettant au propriétaire d'authentifier et d'enregistrer sa montre via l'application Sevenfriday. Elle dispose également d’un poussoir qui permet le changement du bracelet en un tournemain. A découvrir chez Forges à Paris  .




Montres-de-luxe.com | Publié le 20 Septembre 2016 | Lu 1208 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos