Singapour : des Rolex "Professionel" en vitrine, mais pas à vendre !


Politique commerciale très étrange de la part du revendeur Rolex de l’aéroport Changi à Singapour… En effet, il expose en vitrine quatre des montres de la marque à la couronne les plus recherchées par les clients en précisant que ces dernières… ne sont pas à vendre !



On le sait, depuis quelques temps, pratiquement tous les modèles de « Professionnel » de chez Rolex sont introuvables sur le marché : à tel point que même les Explorer 2, qui sont loin d’être des best-sellers, sont en rupture de stock. Ce n’est pas compliqué, tous les détaillants officiels doivent faire face à des clients mécontents en attente de la montre de leur rêve.
 
Jusqu’à maintenant, cela donnait lieu à des vitrines Rolex pleines de Datejust de différentes tailles avec ou sans diamants et de vitrines de Professionnel désespérément vides de toute montre ! Il semblerait d’ailleurs que l’horloger genevois change prochainement ses displays afin que cela soit moins flagrant à l’avenir.
 
Mais désormais, certains détaillants Rolex, comme celui de Changi à Singapour (Terminal 1)*, expose des montres en vitrines, notamment les plus recherchées sur le marché (une Sea-Dweller or et acier, une Daytona cadran noir, une Rootbeer et une Batman) en mentionnant bien clairement qu’il s’agit là de modèles d’exposition et qu’ils ne sont pas à vendre !
 
Il faut savoir qu’actuellement une Pepsi se négocie sur le marché de la seconde main au double de son prix pratiquement (et s’il n’y a pas de GMT chez votre détaillant, le marché non officiel en regorge) ! Et pas la peine de courir chez votre revendeur, les listes d’attente sont pleines à craquer pour les mois (années ?) à venir.  
 
Dans ce contexte, on se demande à quel jeu joue ce détaillant (ou Rolex)… En effet, la frustration est déjà grande chez les amateurs de la marque à la couronne tant ces montres sont devenues inaccessibles ; et on ne parle pas des prix, mais simplement de la disponibilité !
 
Dès lors, quel est l’intérêt d’exposer ces modèles et de ne pas les proposer aux clients ? C’est un peu comme mettre un enfant dans un magasin de jouets sans qu’il puisse jouer à ses jeux préférés !

*il en est de même à Dubai : officiellement, ces montres sont juste là pour être essayées.

Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Août 2019 | Lu 17672 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos