Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



TAG Heuer : construction de sa 4ème manufacture à Chevenez dans le Jura Suisse


A peine quelques mois après l’acquisition d’ArteCad, manufacture de cadrans basée à Tramelan (BE), et moins de trois ans après la création de deux ateliers « mouvements » – l’un au cœur du siège social à La Chaux-de-Fonds et l’autre au sein de Cortech, manufacture de boîtes, basée à Cornol (JU), la marque horlogère TAG Heuer (groupe LVMH) continue son intégration industrielle en construisant une manufacture d’avant-garde sur le site de Chevenez (JU).



TAG Heuer : construction de sa 4ème manufacture à Chevenez dans le Jura Suisse
La cérémonie du lancement de cette inauguration a eu lieu cette semaine. Jean-Christophe Babin, président et PDG de TAG Heuer, a pour l’occasion, scellé dans un bloc de béton, un mouvement mécanique Calibre 1887 mis en valeur dans une inclusion en plexiglas.

Ce bloc symbolisant la première pierre de ces travaux qui dureront environ 18 mois, sera ensuite exposé à l’intérieur du nouveau bâtiment de la manufacture.

En effet, dès fin 2013, cette nouvelle unité de production « d’avant-garde » TAG Heuer accueillera la fabrication et le garnissage des composants clés ainsi que l’assemblage du Calibre 1887, lancé il y a deux ans et aujourd’hui fabriqué à Cornol et La Chaux-De-Fonds. Et ce, en plus des capacités déjà installées à La Chaux-de-Fonds.

Près de 100 nouveaux emplois seront créés à terme, pour un site qui en comptera plus de 150 dans une première phase.

A terme, les opérations de fabrication et de garnissage de composants de mouvements mécaniques actuellement effectuées à Cornol au sein de Cortech seront transférées sur le nouveau site de Chevenez, permettant ainsi à TAG Heuer en parallèle de recentrer Cortech sur les boîtes et d’ainsi en augmenter significativement la capacité de production.

Sans compter que TAG Heuer annonce « d’ores et déjà être en train de développer entièrement en interne un tout nouveau Calibre Chronographe mécanique pour étoffer sa gamme et qui viendra s’inscrire en complémentarité avec le Calibre 1887 en termes de construction, performances et de volumes ».

« Ainsi avec Cortech pour la fabrication des boîtes, Artecad pour la production des cadrans, la manufacture d’avant-garde de Chevenez et les ateliers de la Chaux-de-Fonds, TAG Heuer a consenti à des investissements industriels très significatifs ces dernières années qui vont lui permettre de devenir une des sociétés horlogères suisses les plus intégrées en termes d’expertise des métiers clés de l’horlogerie haut de gamme » conclut le communiqué de la marque.

Rappel historique de la verticalisation TAG Heuer 2002-2012 :

2004 : Construction d’une nouvelle usine pour Cortech à Cornol (JU) sur un tout nouveau site
2009 : Création du workshop mouvements de Cornol (JU), au sein du nouveau sîte de Cortech
2010 : Création du workshop mouvements au cœur des ateliers TAG Heuer de la Chaux-de-Fonds
2010 : Création de l’Atelier de Haute Horlogerie TAG Heuer (Mikorgraph, Mikrotimer, Yin&Yang, V4, MikrotourbillonS etc.) à La Chaux de Fonds
2011 : Acquisition d’ArteCad, Manufacture de cadrans, basée à Tramelan (BE)
2012 : Début des travaux de construction de la quatrième Manufacture TAG Heuer à Chevenez (JU)

Montres-de-luxe.com | Publié le 7 Mai 2012 | Lu 3421 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos