Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


TAG Heuer : plus de 700 tourbillons certifiés COSC en 2016


Dans un récent communiqué, l’horloger suisse TAG Heuer a annoncé que l’année dernière, en 2016 donc, la marque avait produit 710 mouvements Tourbillon Heuer-02T et les avait fait certifier COSC auprès de l’Office suisse indépendant du Contrôle Officiel des Chronomètres.



« Ces 710 pièces ont été fabriquées par la Manufacture TAG Heuer -sur ses sites de La Chaux de Fonds et de Chevenez en Suisse » assure la marque dans son communiqué.
 
Et de préciser : « de l’usinage de la platine au garnissage, l’assemblage du mouvement, le réglage et réglage fin, les phases d’emboitage, de contrôle, fonctionnel et esthétique, gravage et pose bracelet, toutes ces étapes sont faites en Suisse, en interne, au sein de la Manufacture TAG Heuer ».
 
Une précision qui intervient alors que la marque indépendante Moser a décidé de ne plus apposer la mention « Swiss Made » sur ses cadrans, jugeant que ce label était trop galvaudé et qu’il ne signifiait plus grand-chose…
 
D’ailleurs TH poursuit : « le mouvement Tourbillon Chronographe COSC Heuer-02T a été entièrement conçu et développé chez TAG Heuer ». Ce calibre squelette, tourbillon à faible inertie conçu en carbone et titane (le seul actuellement sur le marché), est composé de 284 composants, d’un diamètre de 31 mm (13 ¾ ‘’’ lignes), d’une épaisseur de 6.9 mm et bat à la fréquence de 4 Hz (28.800 alternances/heure) avec une réserve de marche de 65 heures.
 
Sa conception – avec l’objectif stratégique volontaire de passer sous la barre des 15'000 CHF - a été lancée en 2015. Ce qui veut dire que toutes les équipes dans la manufacture (ingénieurs, horlogers, concepteurs, achats, production) ont été impliquées et ont participé à cette élaboration afin d’optimiser les coûts au plus juste.
 
Au final, conclut le communiqué, « le défi a pu être relevé, pour présenter une pièce finie à l’occasion du salon BaselWorld 2016 ». Ce tourbillon devrait être commercialisé au prix de 14.900 CHF et s’avère très compétitf pour une telle complication. C’est d’ailleurs probablement le moins cher sur le marché suisse.
 
Ce tourbillon correspondant à la volonté et la stratégie mise en place par Jean-Claude Biver, de faire de TAG Heuer, le leader du luxe accessible.

Montres-de-luxe.com | Publié le 25 Janvier 2017 | Lu 1844 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos