Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



TAG Heuer pourrait fermer sa boutique de Saint-Germain-des-Prés


Dans une intéressante interview accordée au magazine Challenges, Stéphane Linder revient en détail sur plusieurs sujets concernant la stratégie de la marque dont il est le PDG, TAG Heuer. On y apprend, entre autre, que la boutique exclusive de la marque de Saint-Germain-des-Prés pourrait fermer ses portes…



TAG Heuer pourrait fermer sa boutique de Saint-Germain-des-Prés
Ouverte il y a quatre ans, la toute première boutique exclusive TAG Heuer pourrait donc fermer ses portes… C’est en tout cas ce que laisse entendre Stéphane Linder, PDG de cette marque horlogère appartenant à LVMH. Comme il le dit au magazine Challenges : « en France, nous n’ouvrirons pas de nouvelles boutiques et réfléchissons à l’avenir de notre point de vente de Saint Germain des Prés cannibalisé par le Bon Marché et par nos boutiques du boulevard des Capucines et des Champs-Elysées ». Dont acte.
 
Rappelons en effet que TAG Heuer possède trois autres boutiques à Paris. Tout d’abord, un « shop in shop » de 33m2 qui a ouvert le 4 Juin 2014 au Bon Marché Rive Gauche (l’enseigne et l’horloger appartenant tous deux au groupe LVMH). Ensuite, une boutique de 120m2 au 12, boulevard des capucines Paris 9ème. Enfin TAG Heuer est aussi présent sur la plus belle avenue du monde et la plus emblématique, au 104, avenue des Champs-Elysées Paris 8ème, avec une surface de vente de 160m2.
 
Par ailleurs, dans la même interview, Stéphane Linder annonce que sa marque travaille toujours à la conception d’une montre connectée, mais que ses équipes n’en « sont qu’aux prémices ». Selon lui, cette nouvelle technologie « est la plus importante innovation depuis la montre à quartz, il est donc essentiel de se positionner sur ce sujet mais pas n’importe comment ». Rappelons que TAG Heuer fait incontestablement partie des marques les plus à même de proposer ce type de produit sur le marché… L’année dernière, TAG équipait les marins d’Oracle Team USA, lors de la Coupe de l’America, avec l’Aquaracer 72. Pour l’occasion, tous portaient un chronographe digital, première montre nautique spécialement conçue pour et par un équipe de navigateurs professionnels.
 
Dernier point, TAG Heuer, a signé un contrat avec le fabricant de mouvements Selita, ce qui va lui permettre de maintenir une production de gros volume de ses chronographes automatiques d’entrée de gamme. Une bonne nouvelle pour tous les amoureux de cette marque qui depuis quelques temps lorgnait vers le très haut de gamme. Et des prix qui n’étaient plus en accord avec le positionnement de la marque qui devrait donc rééquilibrer son offre entre 1.000 et 3.000 euros... 

Montres-de-luxe.com | Publié le 27 Novembre 2014 | Lu 818 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos