Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Tudor Black Bay Bronze Blue : bleu Bucherer


La maison Bucherer, grand détaillant helvétique, propose régulièrement des éditions limitées réalisées en partenariat avec les grandes marques horlogères. Leurs points communs ? Le bleu. Dernière création en date ? Avec Tudor, qui propose une splendide version de sa Black Bay Bronze avec un cadran bleu. Prix de vente : 3.750 euros.



Voici une collaboration entre deux grandes maisons qui donne un résultat particulièrement intéressant. En effet, dans le cadre de sa collection Bucherer Blue Editions, le grand détaillant helvétique a demandé à Tudor de lui proposer une montre « bleue ». Et le résultat est splendide !
 
Pour l’occasion, Tudor a retravaillé sa fameuse Heritage Black Bay en bronze. Une montre de plongée sortie il y a un peu plus d’un an maintenant et qui a rencontré un formidable succès sur le marché dans sa version d’origine.  Cette nouvelle « plongeuse » vient donc compléter la collection Bucherer Blue Editions qui totalise désormais quinze modèles qui ont été développés avec dix manufactures horlogères de renom.   
 
Le modèle Heritage Black Bay Bronze Blue (43 mm) s’inscrit parfaitement dans la collection de Bucherer. En effet, le bleu est traditionnellement la couleur des montres Tudor. Il fait sa première apparition en 1969 sur le cadran du modèle Tudor Oyster Prince Submariner 7021. Ce bleu d’antan a inspiré le choix de ton du nouveau modèle. De plus, le design, le cadran et le verre bombé font également écho aux premières montres de plongée Tudor.
 
Pour cette « bronzo », Tudor a choisi un alliage cupro-aluminium bien spécifique qui permet l’apparition d’une patine subtile et unique liée aux habitudes de son porteur. Cette dernière prendra son aspect définitif au bout d'un mois environ. Patinée mais pas de vert-de-gris.  

A noter également la présence d’un beau cadran bombé bleu (avec chiffres 3, 6 et 9 qui se marie à merveille avec une lunette de la même couleur en aluminium éloxé, ce qui renforce l’aspect vintage de la pièce (vs la céramique par exemple). Le boitier, étanche 200 mètres, se pare d’un proéminente couronne de remontoir en bronze également, qui évoque la fameuse référence 7924 de 1958, surnommée Big Crown. A noter que le fond est en acier (pour éviter les allergies) mais traité PVD couleur bronze afin de parfaire l’aspect général de cette « plongeuse ».
 
Quant aux aiguilles, Tudor conserve bien évidemment ses fameuses « snowflakes », si seventies, qui rappellent celles présentes sur les montres livrées à la Marine Nationale française. A noter enfin la présence de trous de barrettes apparents sur le côté des cornes ainsi que le biseau particulièrement prononcé de ces dernières. Cette montre embarque le mouvement de manufacture calibre MT5601 et se porte sur un bracelet textile (livrée également avec un second bracelet en cuir marron). La tarif est le même que celui de la montre d’origine : 3.750 euros.    

Montres-de-luxe.com | Publié le 5 Mai 2017 | Lu 10648 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos